Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Port-Au-Prince"

Correspondant coopération décentralisée
Jérôme PENNEC
Courriel : jerome.pennec[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent BONNEAU
Courriel : laurent.bonneau[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
2. RENFORCEMENT INSTITUTIONNEL – Réalisation d’un diagnostic institutionnel de la Mairie du Cap Haïtien et d’actions de renforcement institutionnel (Haïti)
Année de première signature de la convention
1998
Thématique d'intervention
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière
Sous-thématique d'intervention
Gouvernance locale et appui institutionnel
Sous-sous-thématique d'intervention
Appui institutionnel

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2007
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
31/12/2009
Contexte
Le territoire du Cap Haïtien est en proie à de profondes mutations. La ville doit faire face à un afflux de population venu des zones directement touchées par les catastrophes naturelles frappant régulièrement le pays. Ce phénomène massif d’exode rural a produit une croissance exponentielle de la population depuis les années 1950. On estime que la population du Cap Haïtien aurait été multipliée par 20 en 60 ans.

Elle est confrontée à une urbanisation non maîtrisée, à l’insalubrité et à un manque de moyens de l’Etat et des collectivités locales. Lors du lancement de la coopération en 1998, la collectivité disposait d’une vision limitée des acteurs qui composaient son territoire.

Pourtant la ville dispose d’un véritable potentiel de développement économique et touristique. Le Cap Haïtien était appelé au XVIIIe siècle le "Paris de Saint-Domingue". La ville se caractérise par un centre historique à l’architecture coloniale remarquable, en partie classée au patrimoine national, elle possède un port et un aéroport, se trouve à proximité de sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO et de plages sauvegardées… Le département du Nord, dont la ville du Cap Haïtien, a été identifié, dans les stratégies de développement de l'Etat haïtien, comme un pôle de développement majeur du pays.

Il est essentiel que la mairie définisse un plan de développement communal pour lui permettre de devenir le chef d’orchestre de son territoire, de définir ses priorités, de développer une démarche de concertation et que les différents acteurs locaux s’inscrivent dans les lignes directrices décidées par l’autorité territoriale.
Historique
En décembre 1998, la ville de Suresnes est invitée à participer à un colloque sur la coopération décentralisée en Haïti, à Port-au-Prince. De ces rencontres avec les responsables d'organisations internationales, la ville de Suresnes a pu constater que ce pays reçoit une aide importante, mais qu'il est incapable d'utiliser les fonds mis à sa disposition car il manque de cadres haïtiens pour déposer les dossiers et en être les maîtres d'œuvres.

Aussi, la ville de Suresnes décide d'axer son action, inscrite dans la durée, sur l'échange de savoir-faire et l'accompagnement au développement de projets locaux.

Afin de permettre ce renforcement institutionnel de la mairie du Cap Haïtien, la première étape a consisté à réaliser un diagnostic institutionnel, sur les capacités en moyens humains, techniques et financiers de la ville afin de définir ses forces et ses faiblesses et mettre en place un accompagnement de proximité.
Objectif du partenariat
- Permettre aux élus et aux personnels de la Mairie du Cap Haïtien de gérer de manière autonome leur collectivité.
- Assurer un accompagnement de proximité et au quotidien.
- Doter les élus et les personnels de la mairie d’outils et méthodologies propres à mener à bien la gestion de la collectivité locale dans l’intérêt collectif de la population capoise, par le biais des nouvelles technologies de l’information et de la communication.
- Permettre aux élus et au personnel de la Mairie du Cap-Haïtien d’avoir une vision concrète de la gestion d’une collectivité territoriale.
- Echanger sur les pratiques respectives en termes de gestion locale.
- Mettre en relation la population suresnoise et capoise.
- Eveiller la population suresnoise aux réalités de vie des Capois.
Description détaillée du partenariat
Projet cofinancé par le MAEE en 2007.

Pour répondre à ces objectifs, le projet prévoit d’apporter un appui à la bonne gouvernance locale dans le cadre de la décentralisation souhaitée par l’Etat haïtien comprenant :
- Des formations en direction des élus et personnel de la Mairie du Cap-Haïtien ;
- Un accompagnement de proximité grâce à la présence d’un assistant technique, recruté par la ville de Suresnes, basé en Haïti, qui apporte un appui à la maîtrise d’ouvrage sur le suivi des formations et sur la conduite de projets relatifs notamment à la gestion des déchets. Il a également pour mission de former un référent technique au sein de la Mairie du Cap-Haïtien ;
- La réalisation d'un Diagnostic Institutionnel des services de la mairie du Cap Haïtien par l’Institut Universitaire des Sciences Juridiques, Economiques et de Développement Régional du Cap Haïtien (INUJED) ;
- L’équipement de la mairie du Cap Haïtien en matériel informatique ;
- Un partage des acquis mis en réseau ;
- Une mission technique d’une délégation capoise à Suresnes ;
- Un temps d’échange avec la population suresnoise lors de l’événement Ti coup d’œil sou Haïti en 2007

Le diagnostic réalisé, validé en 2009, a notamment permis de définir des champs d’actions prioritaires, tels que la réalisation d’un inventaire du patrimoine bâti du centre ancien en vue de sa préservation (voir fiche patrimoine) et la définition d’un plan de renforcement institutionnel.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Mairie du Cap Haïtien, avec l’appui-conseil de la Mairie de Suresnes
Maître(s) d'ouvrage
Mairie du Cap Haïtien, avec l’appui-conseil de la Mairie de Suresnes
Bénéficiaire(s)
Elus et acteurs du développement local au Cap Haïtien

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Mairie du Cap-Haïtien Haïti commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Suresnes commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat en France
Ministère des Affaires Etrangères et Européennes. Institut d'Urbanisme et d'Aménagement de l'Université Paris-Sorbonne
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
l’Institut Universitaire des Sciences Juridiques, Economiques et de Développement Régional du Cap Haïtien


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Mairie du Cap Haïtien 302 2007
Suresnes 37302 0 2007
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 37000 2007




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013