Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Bamako"

Correspondant coopération décentralisée
Sherazade BENALLA
Courriel : sherazade.benalla[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Françoise GIANVITI
Courriel : francoise.gianviti[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Projet d'hydraulique villageoise en faveur de 5 communes du Cercle de Bankass au Mali
Année de première signature de la convention
2008
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Eau et assainissement

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2008
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Cet accord de coopération conclu entre le Président du Conseil général du Cher et le Président du Conseil de Cercle de Bankass le 26 juin 2008, s’inscrit dans le cadre d’une démarche conjointe avec le Conseil régional du Centre qui a déjà développé un programme d’aide pour la Région de Mopti au Mali, avec laquelle il a signé une convention.

Le Département du Cher s’engage à nouer un partenariat durable avec le Cercle de Bankass et d’un commun accord, il a été décidé de conduire, dans un premier temps, un projet triennal d’hydraulique villageoise. Cet accord constitue pour le Conseil général du Cher son premier accord de coopération décentralisée.

Pour la réalisation de ce projet d’hydraulique villageoise, l’association « Eau vive » dont le siège social est situé à Montreuil, effectuera les travaux et assurera le suivi de l’opération pour le compte du Conseil général du Cher. Le choix du Conseil général s’est porté sur l’association Eau Vive qui a une antenne permanente au Mali et qui a déjà traité avec succès de ces problématiques sur d’autres cercles maliens.
Historique
L’association « Eau Vive » travaille, depuis plusieurs années, dans la région de Mopti et a notamment mené dans le cercle de Bandiagara, un programme de lutte contre le trachome. Ce programme visait principalement un meilleur approvisionnement en eau potable, l’amélioration de l’hygiène et l’assainissement du cadre de vie dans 5 communes du cercle de Bandiagara.

Suite au succès enregistré par ce programme et des impacts induits par les activités en matière d’hygiène et d’assainissement, de nombreuses communautés villageoises ont adressé des demandes à Eau Vive afin de bénéficier d’appui similaire. C’est dans ce contexte qu’a été élaboré le Programme de bonne gouvernance pour l’approvisionnement en eau potable et l’assainissement (BGEA) dans les cercles de Bankass et de Bandiagara. Ce programme est mis en œuvre depuis mai 2007, avec principalement le concours financier l’Union européenne.

A la demande du Conseil Général du Cher et du Conseil Régional du Centre, Eau Vive a mené une étude, afin d’identifier des besoins supplémentaires, qui pourraient être menés en complément du programme qu’elle conduit déjà et qui seraient soutenus par le Conseil Général du Cher et ses partenaires financiers.

Au regard des besoins formulés et du nombre des villages qui ne sont pas pris en compte par le projet BGEA, la formulation d’un autre programme est pertinent et contribue à réduire le déficit en matière d’accès à l’eau potable et à l’assainissement dans la zone.

En mai 2008, Eau Vive a fait une étude/diagnostic et soumis au Conseil général du Cher la liste d’un certain nombre de villages et de communes prioritaires à bénéficier de la construction de points d’eau. Suite à certaines remarques du Président du Cercle de Bankass, un atelier de validation a eu lieu à nouveau en Octobre 2008 et a apporté quelques modifications : les communes de Dimbal et Soubala remplaçant les communes de Koulogo Habé et Bayes, certains villages ayant été également remplacés.
Objectif du partenariat
L’objectif global du programme est d’améliorer les conditions de vie des populations rurales cibles à travers l’amélioration de l’accès à l’eau potable, l’assainissement du cadre de vie et la promotion de la bonne gouvernance dans les communes cibles.

Les objectifs spécifiques suivants sont poursuivis par le programme:
- renforcer les capacités des élus communaux et des structures de gestion des infrastructures,
- améliorer et sécuriser l’accès à l’eau potable des communautés villageoises,
- améliorer l’hygiène et l’assainissement dans les villages cibles,
- promouvoir la bonne gouvernance locale.
Description détaillée du partenariat
Projet cofinancé par le MAEE en 2009
L’objectif du projet vise à améliorer l’accès à l’eau et à l’hygiène dans 5 communes (11 villages) du cercle de Bankass et à renforcer les capacités de gestion communale, notamment dans les domaines de l’eau et de l’assainissement.
- Renforcement institutionnel et Appui à la maîtrise d’ouvrage locale
Objectif de l’action : Améliorer l’accès à l’eau potable et à l’assainissement en dotant les villages et les communes de structures de gestion capables de planifier et gérer l’approvisionnement en eau potable et l’assainissement au niveau communal et villageois.
Description sommaire : Il s’agit de mettre en place et de former des structures de gestion relatives à l’eau et à l’assainissement, au niveau des communes et au niveau des villages. Ces structures auront la charge de gérer les affaires liées à l’eau et à l’assainissement : planification des besoins, interface entre les acteurs (élus / villageois responsables de la question de l’eau, entreprises…), mobilisation de l’épargne locale, réalisation de points d’eau et d’infrastructures d’assainissement, supervision des points d’eau.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
EAU VIVE
Maître(s) d'ouvrage
Conseil de Cercle de Bankass
Bénéficiaire(s)
5 communes, 11 villages soit au total une population de 6 000 habitants.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Conseil de Cercle de Bankass Mali Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Conseil de Cercle de Bankass YARO Amadou

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil départemental du Cher Icone d'une loupe

Autres partenaires du partenariat en France
Conseil régional de la région Centre/Agence de l'eau Loire Bretagne
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Conseil de Cercle de Bankass


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Conseil départemental du Cher 116964 0 2008
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 30000 2008
Région Centre, Agence de l'eau et Cercle de Bankas 215255 2008




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013