Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Pékin"

Correspondant coopération décentralisée
Bertrand JADOT
Courriel : bertrand.jadot[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Robert LACOMBE
Courriel : robert.lacombe[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Travaux préparatoires à la coopération Pays de Pompadour-Mongolie intérieure, transfert d'expérience et de connaissances
Année de première signature de la convention
2009
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Attractivité des territoires
Sous-sous-thématique d'intervention
Pôles de compétitivité, clusters, filières

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2009
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Ce protocole doit s’appuyer sur des projets concrets et précis d’échanges à la fois culturels, touristiques et économiques, développant des retombées économiques, tant d’immédiate proximité qu’à plus grande échelle au niveau de PME-PMI.
Ce projet de coopération que nous mettons en place avec la Mongolie intérieure devrait être, sur les plans tant géographique que de contenu culturel, touristique et économique, complémentaire d’autres actions, pour certaines, déjà plus abouties, menées par les Pays de Loire ou la Lozère en Languedoc-Roussillon, sur les même thématiques, avec, en fil conducteur, le développement des échanges et du tourisme en milieu rural.
Historique
Le projet culturel s’appuie sur la création, en France, d’un Centre Historique International du Cheval, en liaison avec la Mongolie intérieure.

Le Pays de Pompadour bénéficie, sur son territoire, de la présence d’un Haras national. Ce Haras est le berceau de la race chevaline anglo-arabe et le siège des Haras Nationaux. Rendu célèbre par la Marquise de Pompadour, favorite du roi Louis XV et cavalière émérite, son nom est mondialement connu.

Le Pays de Pompadour possède, par ailleurs, l’un des plus beaux hippodromes de France. Cet hippodrome est l’un des rares en Europe, avec celui de Munich en Allemagne, à être doté de pistes de sable. Son cadre, avec le Château de Pompadour en arrière-plan et les abords boisés, en font un site exceptionnel.

La commune d’Arnac-Pompadour, sur laquelle sont situés le château et la plupart des bâtiments appartenant au Haras, vit, depuis le XVIII° siècle, au rythme des chevaux.

Soucieuse de préserver son patrimoine historique et d’en actualiser l’intérêt, la commune d’Arnac-Pompadour a tout d’abord fait restaurer la Chapelle St-Blaise, dépendant autrefois du Château et longtemps qualifiée de « Chapelle des Officiers ». Une ruelle relie aujourd’hui encore directement le Haras à la Chapelle.Cette chapelle a été ornée de peintures murales monumentales, sur toute la surface de ses murs intérieurs, par le peintre contemporain André Brasilier . Né près de Saumur et familier du Cadre Noir, c’est sans doute l’un des peintres contemporains qui a su le mieux représenter, dans son style transfiguratif, les chevaux qui tiennent une place privilégiée dans son œuvre et l’ont rendu célèbre dans le monde entier. Il a fait de la Chapelle St-Blaise un lieu unique en France.

Dans cet esprit de préservation et de promotion de son identité et de son passé historique et afin de favoriser une dynamique nouvelle sur le plan de l’animation et de la communication, la commune d’Arnac-Pompadour propose la création, dans les locaux du Haras national, d’un Centre Historique International du Cheval.

Il s’agit de renforcer le label « La Cité du Cheval » de qualité patrimoniale à même de s’inscrire dans un développement durable de pays.Il est proposé de construire à partir de ce Centre une mise en réseau avec d’autres cultures, essentielle pour apprécier toute la richesse culturelle et l’originalité des peuples et des races de chevaux qui, depuis des millénaires pour certains, les accompagnent.

Ainsi en est-il des chevaux mongols et des peuples cavaliers de Mongolie. Le gouvernement chinois souhaite développer des échanges et des jumelages des provinces limitrophes du pays avec l’Europe en général et la France en particulier. Plusieurs maires de Mongolie intérieure ont rencontré, en mars 2007, à Ho-Hot, la capitale, le maire d’Arnac-Pompadour et la délégation qui l’accompagnait. Ces maires sont extrêmement demandeurs de rencontres et d’échanges. La ville d’Ar-Shan a été retenue pour les contacts à venir. Il s’agit d’une ville nouvelle de 56.000 h, au confluent de quatre steppes, frontalière avec la Russie. C’est la ville la plus jeune de Mongolie. Elle a été déclarée, en 2004, ville d’excellence touristique. Elle possède un hippodrome et veut y organiser des courses de chevaux.

Ainsi le Centre Historique International du Cheval pourrait-il s’appuyer sur ces relations franco-chinoises et amener un souffle nouveau dans le monde occidental du cheval et envisager, dans un second temps, l’ouverture à d’autres pays européens et extra-européens ayant une culture spécifique du cheval, tels l’Irlande, l’Islande, l’Argentine, les Pays Arabes, etc.…
Le projet touristique concerne les échanges entre l’Office du Tourisme du Pays de Pompadour en liaison directe avec les six communes de la Communauté de Communes et les Offices de Tourisme de la Région Vézère-Auvézère, et le même type de structure en Mongolie intérieure afin de découvrir, valoriser et promouvoir les patrimoines communs.

L’UNESCO veut créer, à partir d’Aer-Shan, ville éminemment touristique, un pont Euro-Asie.

Le projet économique prend en compte :

- d’une part la société des courses ainsi que les centres de dressage et d’équitation, et les éleveurs privés d’Arnac-Pompadour, et tout ce qui peut concerner ce domaine en Mongolie intérieure ;
- d’autre part une entreprise locale, la SICAME, fabriquant des modules conducteurs d’électricité, ayant déjà une filiale près de Shanghai et souhaitant s’ouvrir aux besoins de la Mongolie intérieure qui doit fournir en électricité Pékin et sa région.
Objectif du partenariat
Sur le plan culturel, assurer un rayonnement lié à la culture hippique dans toute sa diversité ludique et économique dans les deux pays, envisager des formations et, le cas échéant, la création de structures adéquates pour utiliser au mieux les potentialités dans les domaines également de l’élevage, du dressage, de la sélection des races, etc.…

Sur le plan touristique, consolider les offres touristiques déjà existantes de part et d’autre, en imaginer de nouvelles liées à la découverte de civilisations différentes, de modes de vie différents, d’une histoire des hommes infiniment proche de celle des chevaux sur tous les continents.
Description détaillée du partenariat
Projet cofinancé par le MAEE en 2009.

Il s’agit, dans un premier temps, pour la mairie d’Arnac-Pompadour et la Communauté de Communes du Pays de Pompadour, d’accueillir en séminaire nos partenaires chinois de Mongolie intérieure, afin d’envisager une coopération dont le protocole d’intention devrait être signé en juin 2009.
- Transfert d'expériences culture-tourisme-économie
Objectif de l’action : Organiser le premier séminaire en août 2009 à Pompadour associant les acteurs français et chinois.
Description sommaire : Ce séminaire aura pour but de travailler en coopération sur une harmonisation de politiques durables sur le respect d'une culture partagée (culture équestre), d'une préservation environnementale (tourisme rural) et d'une économie à perspectives exponentielles (l'énergie électrique et ses conductions).
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Mairie d'Aer-Shan
Maître(s) d'ouvrage
Arnac Pompadour
Bénéficiaire(s)
Tous les participants au premier séminaire et tous ceux appelés à accompagner cette nouvelle coopération.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Aershan Chine commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Aershan Hao Zhongwei youxieerchu@sina.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Arnac Pompadour commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat en France
Communauté de communes du Pays de Pompadour


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 19750 0 2009
Arnac Pompadour 10000 0 2009
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 3000 2009
Communauté de communes du Pays de Pompadour 1000 2009




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013