Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Kigali"

Correspondant coopération décentralisée
FRANCINE MEYER
Courriel : francine.meyer[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
FRANCINE MEYER
Courriel : francine.meyer[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Développement rural intégré dans le district de Huye au Rwanda
Année de première signature de la convention
1986
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Education, emploi, formation professionnelle
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
1986
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
La formation des Promoteurs des Activités Génératrices de Revenus de Huye (A.G.R.) vise l’élargissement des compétences, l’acquisition, le maintien et l’amélioration des connaissances requises dans l’exercice de leur emploi actuel. C’est un Projet d’aide au développement économique qui se situe dans la continuité des actions de coopération décentralisée entre l’ancienne commune Huye et le Comité Castres-Huye/Rwanda depuis 1987.

Les actions de formation proposées pour 2009 seront réalisées dans le District de Huye sur le territoire de l’ex-commune Huye dans la Province du Sud au Rwanda. Le District est une entité décentralisée et les secteurs constitutifs ont une autonomie administrative et financière, ce qui leur permet de réaliser des projets de développement économiques.
Le projet de formation des promoteurs des A.G.R. répond à l’appel du District à travers son Plan Quinquennal de Développement économique 2008-2012, sollicitant les interventions des Partenaires, conformément aux stratégies et politiques prônées par le Gouvernement rwandais pour promouvoir les coopératives et les groupements à vocation coopérative.

D’autre part, l’enseignement est devenu obligatoire jusqu’à 16 ans à partir de cette année. La plupart des écoles primaires n’ont pas de cantine. Et compte tenu du manque d’enseignants, ils vont devoir pratiquer la double vacation et ne pourront rentrer chez eux pour manger à midi
D’autre part ’enseignement doit être gratuit et le directeur de l’école doit trouver les moyens de son fonctionnement. Dans le passé par une intervention du Comité de Coopération Castres-Huye. des lapins ont été achetés ; un élevage s’est développé ce qui a permis d’en procurer aux familles et d’en vendre. Avec les bénéfices, une vache a été achetée ce qui a permis de donner du lait aux élèves et d’en vendre etc.. Un principe est de développer les formations au sein de cette école, de créer de l’emploi pour les familles et avec le bénéfice de financer le fonctionnement de l’école.

Historique
L'ensemble du projet de coopération a commencé en 1987. Il s'agissait d'un projet global d'aide au développement économique de Huyé, qui était une des communes les plus pauvres du Rwanda, dans le cadre d'une charte de jumelage-coopération entre Castres et Huyé.

Depuis 2001 et la réforme administrative rwandaise, la Ville de Castres n’a pas souhaité s’engager dans un nouveau jumelage mais entend poursuivre ses actions de coopération décentralisée au bénéfice des populations du District de Huye et en particulier celles qui résident sur le secteur de l’ex commune de Huye.

Malgré le contexte actuel de crise politique entre les gouvernements français et rwandais, la Ville de Castres entend poursuivre les actions entreprises depuis plus de 20 ans, les liens d’amitié tissés ayant déjà surmontés les crises précédentes.


Objectif du partenariat
La formation s’inscrit dans un processus de structuration qui amène les Responsables des groupements, essentiellement agricoles et artisanaux, ainsi que les Promoteurs des A.G.R., à approfondir leur vision de la réalité et à élargir leur capacité de participation aux actions de développement.

La formation va permettre ensuite de renforcer les capacités des services de gestion, améliorer leur savoir-faire, réduire des contraintes liées à l’ignorance et à leur inefficacité.

La formation permettra aux A.G.R. qui, généralement, sont conduits à solliciter régulièrement l’assistance technique et financière pour pouvoir réaliser leur mission, de trouver la solution à ce problème. Elles doivent, entre autres, arriver à concilier les besoins d’exploitation des ressources locales avec la mise en œuvre des règles de protection de l’environnement relevant du gouvernement.

Les objectifs spécifiques consistent
- à faire une analyse situationnelle des groupements qui vise à créer un environnement de travail et organisationnel favorable,
- à fournir à la clientèle des services de qualité,
- à concilier l’exploitation des ressources locales par la population avec la mise en œuvre des règles de protection de l’environnement relevant du Gouvernement.
- à former aux nouvelles technologies de cuisson de tuiles et briques ou d’aliments, et à l’augmentation de la productivité des A.G.R, l’optimisation du recours aux ressources externes, et sur la reddition de compte de gestion.
- à utiliser l’énergie solaire pour la cuisson des aliments afin d’économiser les ressources en bois.

Description détaillée du partenariat
Projet cofinancé par le MAEE en 2009
Le projet consiste à poursuivre la formation des groupements et associations du secteur rural de Huye pour qu’ils puissent créer et gérer avec succès des « Activités génératrices de revenus » en prenant en compte la protection de l’environnement et de créer, en partenariat avec des lycées de Castres et l'école des Mines d'Albi, un modèle de cuiseur solaire adapté pour la cantine d’une école; modèle qui pourrait être reproduit ensuite par les élèves de l'école elle-maème, constituant une activité technologique "Génératrice de Revenus
- FORMATION EN GESTION ET TECHNOLOGIE
Objectif de l’action : Poursuivre la formation des membres des différents groupements : agri-éleveurs, apiculteurs, couturières, tuiliers, menuisiers, vannières pour qu’ils soient mieux à même de comprendre les mécanismes de gestion d’une entreprise, déposer des demandes de crédits auprès des banques et améliorer leur technologie de fabrication.
Description sommaire : Gestion: formation de 6 journées sur les thèmes suivants :
1) Activités génératrices de revenu
-Identification et choix des projets générateurs de revenus
- Etude narrative et technique d’un projet
- Outil de base de la gestion comptable et financière d’un projet

2) Organisation des coopératives
- Statuts, règlements
- Gestion financière
3) Epargne et crédits
- L’épargne et les mesures de caution solidaire
- Analyse de dossiers de demande de crédits

Technologie : formation des différents corps de métier de la tuilerie à la transformation de la cuisson au bois à la cuisson à la tourbe

Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
District de HUYE
Maître(s) d'ouvrage
Castres
Bénéficiaire(s)
Les membres des groupements d’agri-éleveurs , artisans, enseignants et parents d’élèves qui participent aux projets de coopération décentralisée Castres-Huye.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
District de Huye Rwanda commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
District de Huye MURERAMANZI Alphonse mureral@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Castres commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 2800 0 1986
Castres 8300 0 1986
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 3000 1986




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013