Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Ouagadougou"

Correspondant coopération décentralisée
Marion ANVROIN
Courriel : marion.anvroin[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent BARBOT
Courriel : laurent.barbot[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Plan de gestion des eaux usées et excréta de la ville de Dori
Année de première signature de la convention
2008
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Eau et assainissement

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2008
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
31/12/2010
Contexte
Depuis 1995, date de la première étape de la décentralisation au Burkina Faso, la ville de Dori doit assumer la compétence assainissement mais ne dispose d'aucun moyen humain, technique et financier pour délivrer ce service de base aux populations qui souffrent d'une insalubrité croissante avec le développement de l'urbanisation de la ville. Environ 80% des eaux usées (lessive, vaisselle, toilette) sont déversées sans traitement et près de 90% des foyers ne disposent que de latrines traditionnelles, rarement vidangées et débordant sur la voie publique, (lorsque les vidanges sont réalisées, les boues font l’objet de dépotages sauvages dans les fossés ou mares) mettant en péril la santé des population et la préservation de la ressource en eau.
Sur une population d’environ 30 000 habitants que compte la ville de Dori, la DRS (Direction Régionale de la Santé) a recensé en 2002 près de 18 600 cas de maladies hydriques, liées à l’eau insalubre.
La commune de Dori, avec l’appui de la Ville d’Annecy-le-Vieux, a décidé de faire de l’assainissement, une priorité d’action afin de répondre à un des Objectif du Millénaire pour le Développement qui est de réduire de moitié, d’ici 2015, la population n’ayant pas accès à l’eau potable et à l’assainissement.
Historique
Le jumelage Annecy-le-Vieux /Dori, animé par l’association Echanges Sahel, existe depuis 1985 et s'attache, depuis 2002, à réduire l'insalubrité de la ville de Dori en commençant par le financement des études préalable d’assainissement en 2003-2004 (réalisées par l’école d’ingénieurs de Ouagadougou 2IE et la Direction Régionale de la Santé), puis le lancement en 2005 du plan de gestion des déchets solides cofinancé par le MAEE et la coopération danoise.
Le plan de gestion des eaux usées et excrétas s'inscrit dans la continuité des actions menées par le jumelage ; il est porté par la Ville d’Annecy-le-Vieux qui a signé en 2008 une convention de coopération décentralisée technique avec la ville de Dori. Par ailleurs, la ville de Dori se mobilise dans la recherche de partenaires financiers, comme ONU-Habitat engagé en 2008 dans le plan de gestion des eaux usées et excréta.
Objectif du partenariat
Le projet a pour objectif général de réduire l’insalubrité de Dori qui ne dispose d’aucune gestion des eaux usées et excréta, dont la compétence revient à la mairie depuis la décentralisation de l’état burkinabé en 1995.
Description détaillée du partenariat
Projet cofinancé par le MAEE en 2009
Le projet consiste, pour un montant total de 386 000 € sur 3 ans (2008-2010)et en cofinancement avec ONU-Habitat , à renforcer les capacités organisationnelles et techniques de la commune de Dori dans le domaine de la gestion des eaux usées, à améliorer la concertation entre les acteurs locaux sur les orientations et décisions en matière d’assainissement, à mener des campagnes de sensibilisation de la population, à former des artisans maçons pour réaliser des latrines conventionnelles, à réaliser 15 latrines publiques,235 latrines individuelles,60 bacs à laver individuels et à doter la mairie d’un service de gestion des eaux usées et excréta (collecte des boues de vidange + ouvrage de traitement débouchant sur une valorisation en agriculture des boues déshydratées et compostées).
L'appui à maîtrise d'ouvrage est assuré par l'association Eau Vive et l'évaluation externe du projet par le service technique de la ville d'Annecy-le-Vieux et l'école d'ingénieurs 2IE de Ouagadougou (Institut International de l'Eau et de l'Environnement).
L’enveloppe initialement prévue en décembre 2007 ((appel MAEE 2008) prévoyait la construction de 400 latrines familiales ;seulement 235 latrines seront réalisées suite à l’inflation des prix en 2008. Cependant, un troisième partenaire, la ville de Milan en cours d’engagement à hauteur de
150 000 € sur 2 ans (2009-2010) devrait permettre d’atteindre cet objectif de 400 latrines.

La première année 2008, cofinancée par la Ville d'Annecy-le-Vieux, le SILA (Syndicat Intercommunal du lac d'Annecy) et le MAEE pour un montant total de 57 000 €, a permis de mettre en place une commission communale d’hygiène et d’assainissement, recruter un agent technique et un gestionnaire de projet, sensibiliser la population, former et équiper 14 maçons, construire 15 latrines publiques et signer près de 280 contrats pour la construction de latrines individuelles engageant les bénéficiaires à fiancer une contrepartie s’élevant à 20% du coût de l’ouvrage..
La deuxième année du projet, d'un montant total de 82 000 €, prévoit la réalisation de 36 latrines individuelles, l'équipement du service municipal d'un camion de vidange et de matériel ad hoc et la poursuite des campagnes de sensibilisation; ces activités étant encadrées par l'agent technique, gérées par le gestionnaire, tous deux recrutés en 2008 et détachés auprès d'Eau Vive, assistant à maîtrise d'ouvrage.


- Construction de latrines familiales
Objectif de l’action : Permettre aux ménages un accès à un assainissement conforme.
Description sommaire : Les ménages déposent une demande à la mairie de Dori, qui après acceptation du dossier et signature d'un contrat stipulant que le ménage s'engage à financer (sur 3 ans) 20% du coût de l'ouvrage, fait réaliser la latrine par un artisan-maçon aggréé (ayant suivi la formation dans le cadre du projet en 2008).
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Dori
Maître(s) d'ouvrage
Annecy Le Vieux
Bénéficiaire(s)
Mairie de Dori, acteurs locaux de l’assainissement (élus, usagers, professionnels, services techniques déconcentrés), 14 artisans maçons formés et équipés, 2 associations locales (une association de femmes et une association de jeunes) formées et équipées pour les campagnes de sensibilisation, utilisateurs des 15 latrines publiques installées dans les 5 secteurs centraux de la ville (regroupant environ 17 000 habitants), 400 foyers équipés d’une latrine conventionnelle (soit environ 2 800 habitants).

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Dori Burkina Faso commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Dori DIALLO Hama Arba loresinare@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Annecy le Vieux commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat en France
Ministère des Affaires Étrangères et Européennes. Syndicat Intercommunal du Lac d’Annecy


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Annecy le Vieux 41000 0 2008
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 28000 2008
Syndicat Intercommunal du Lac d’Annecy 18750 2008




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013