Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Tirana"

Correspondant coopération décentralisée
Raymond CHAFFORT
Courriel : raymond.chaffort[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Raymond CHAFFORT
Courriel : Raymond.chaffort[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Franco-Albanian Rivers in a European Perspective (FAREP)
Année de première signature de la convention
2010
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Eau et assainissement

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2010
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Le projet FAREP s’inscrit dans le cadre de la plateforme France-Balkans, créée à l’initiative de la région Auvergne. Ce programme vise essentiellement à mutualiser certaines actions des collectivités françaises dans les Balkans en faveur du développement de la bonne gouvernance au niveau local et régional. Le programme a aussi comme objectifs le renforcement et la stabilisation du processus démocratique dans les Balkans, la stabilité et la pacification de la région, le renforcement de l’ouverture des collectivités françaises à une région voisine et le soutien au processus d’intégration à l’Union européenne.

Dans le cadre de cette plateforme, différentes conférences et ateliers de travail seront organisés, autours du développement rural, de la jeunesse et de la francophonie, des médias et des nouvelles technologies. En particulier, le Sicala sera chargé d’établir un réseau franco-balkanique des acteurs de l’eau dans ces régions, pour favoriser l’échange des bonnes pratiques de gestion des cours d’eau. Les collectivités, institutions et associations albanaises seront donc impliquées dans ce réseau et ces échanges.

Pour aller plus loin dans les actions de coopération et aider les collectivités albanaises à répondre aux objectifs de la Directive Européenne Cadre sur l’Eau, le SICALA et 8 communes albanaises ont décidé de s’associer dans le projet FAREP. Il s’agira d’établir un état des lieux précis des 2 bassins versant concernés, et, en fonction des enjeux identifiés, de proposer un programme d’aménagement des cours d’eau et de sensibilisation.
Historique
Le Sicala a développé un partenariat sur la gestion de la ressource en eau avec la commune de Lyaskovets, en Bulgarie. C’est dans ce cadre que les deux collectivités ont été intégré à la plateforme France-Balkan depuis sa création, en participant notamment à l’Atelier sur le développement rural et le tourisme durable organisé à Sarajevo, les 25 et 26 septembre 2009.

Lors de cet atelier, il est apparu une attente très forte des partenaires balkaniques pour mener des actions sur la thématique de l’eau et des milieux aquatiques, élément incontournable du développement rural local.

D’autre part, M. Raymond Chaffort, conseiller de coopération et d'action culturelle à l’ambassade de France en Albanie est entré en contact avec le Sicala pour étudier les possibilités de coopération Franco-albanaise, peu développée à ce jour.

Ainsi, une délégation du Sicala s’est rendue en Albanie en Janvier 2010 pour établir des partenariats et monter des projets de coopération avec quelques collectivités locales. Les chargés de coopération de l’ambassade de France en Albanie ont organisé un programme très complet d’entretiens. Le Sicala a notamment pu rencontrer les élus de plusieurs collectivités, qui ont déjà des liens fort avec la France et une volonté de coopérer. Il s’agit des collectivités suivantes :
Sur la région de Lezha : municipalités de Lezha, Rubik et Rrëshen,
Sur la région de Bérat : Berat et 6 autres collectivités,

Au cours du séjour, le Sicala a pu rencontrer l’association de gestion de l’eau albanaise (Water Supply and Sewerage Association of Albania), l’association des municipalités albanaises (AAM), les maires des communess concernées, le président de la région de Lezha, des membres du ministère de l’intérieur et du ministère de l’environnement, Madame l’Ambassadeur de France en Albanie et des membres de la Commission Européenne. Tous ont tous émis le souhait de renforcer la coopération intercommunale, localement et au niveau Européen, pour renforcer les standards albanais et accélérer l’entrée de l’Albanie en Europe. L’accueil du projet a donc été très favorable.

Ces partenariats se sont concrétisés lors de la Conférence finale du Programme 2009 de coopération décentralisée multilatérale France/ Balkans, à Bruxelles au Comité des Régions, les 28 et 29 janvier 2010. A cette occasion, le Sicala et les partenaires Albanais ont pu signer trois conventions de coopération décentralisée :
Une convention entre le Sicala et des collectivités de la région de Lezha : municipalités de Rubik et Rrëshen
Une convention entre le Sicala et des collectivités de la région de Berat : municipalités de Berat et Ura Vajgurore et communes de Velabisht, Vertop et Otllak.
Une convention entre le Sicala et l’association des municipalités albanaises.

Notons que pour des raisons pratiques, le maire de Lezha n’a pas pu signer la convention. Une nouvelle convention sera signée dans les plus brefs délais.
Objectif du partenariat
1 - Coopération et échange de savoir-faire

Renforcer la coopération Franco-Albanaise, qui est très peu développée à ce jour.

Contribuer à l’amélioration des connaissances techniques de gestion de la ressource en eau par des échanges d’expériences et de savoir-faire entre élus, gestionnaires et experts, et ainsi améliorer sur chacun des territoires les réponses aux exigences communes de la directive cadre européenne sur l’eau.

Participer aux ateliers d’échanges de la Plateforme France-Balkans.

2 - Connaissance et développement territorial local

Contribuer à la meilleure connaissance des enjeux locaux par des expertises de terrain réalisées par des équipes franco-albanaises.

Favoriser la concertation entre l’ensemble des acteurs pour une gestion équitable et durable de la ressource en eau.

Contribuer à un développement durable des vallées concernées en répondant aux enjeux locaux de la gestion des cours d’eau  : lutte contre les inondations, aménagement des cours d’eau, développement éco-touristique, gestion des déchets,…

Proposer un programme d’action sur les vallées concernées et rechercher des solutions techniques et financières appropriées (financements IPA ou autre).

Développer une sensibilisation et une conscience citoyenne des publics ciblés sur le développement durable et la protection de la ressource en eau notamment par une valorisation pédagogique des milieux aquatiques.

3 - Gouvernance locale

Contribuer aux politiques de décentralisation en échangeant sur les méthodes de gestion de l’eau, des ressources naturelles, des déchets au niveau local. Cette dimension nécessitera une forte participation des élus des territoires concernés.

Contribuer à l’entrée de l’Albanie dans l’Union Européenne en encourageant la coopération intercommunale aux niveaux local et européen.
Description détaillée du partenariat
Projet cofinancé par le MAEE en 2010
L’objectif du projet FAREP est de trouver dans une dynamique de réciprocité des solutions pour une meilleure gestion de la ressource en eau sur les territoires des différents partenaires : trouver des solutions locales pertinentes, échanger sur les bonnes pratiques techniques, optimiser la gouvernance locale, contribuer à la prise de conscience des citoyens français et albanais de la nécessité de préserver la ressource en eau…

Il s’agira dans un premier temps de mettre en place un comité de pilotage du projet, constitué d’élus, de techniciens et d’acteurs de l’eau. Ce comité sera l’organe garant de la réussite du projet, lieu de concertation, de discussion et de validation. C’est ce comité qui suivra le projet, facilitera l’organisation des phases de terrains et prendra les décisions.

Une première expertise de terrain sera alors conduite par des équipes de techniciens français et albanais pour dresser un état des lieux complet des deux bassins versants concernés par le projet et déterminer les impacts subis par les cours d’eau. L’analyse de ces données permettra de déterminer les études de terrain ponctuelles complémentaire à mener l’année suivante.

A l’issue de ces deux phases de terrain, un rapport sera rédigé, présentant les cours d’eau tronçons par tronçons, leurs dégradations, etc… Après discussion avec le comité de pilotage, un ensemble de recommandations seront données, ainsi qu’un plan d’action pour les années suivantes. La dernière année sera consacrée à l’étude de ce plan d’action et à la recherche de solutions techniques, juridiques et financières pour les mener à bien. En particulier, des dossiers de demande de financement IPA pourront être montés.

En parallèle, des actions de sensibilisation des populations française et albanaise seront menées. La plus importante d’entre elle est la réalisation d’un pièce de théâtre sur le thème de l’eau et de l’environnement, qui sera mise en scène et jouée par des enfants albanais et français. La pièce sera écrite avant l’été 2010, pour une mise en scène et des répétitions pendant l’année scolaire 2010-2011. Des représentations seront prévues en France et en Albanie, pour interpeller les adultes sur l’importance de sauvegarder notre patrimoine aquatique. L’objectif final sera de pouvoir programmer une représentation lors du 6ème forum mondial de l’eau qui aura lieu à Marseille en mars 2012.

- ACTION 1 : Concertation et animation
Objectif de l’action : Objectif de l'action

La gestion durable de la ressource en eau, souvent source de conflits, passe avant tout par une bonne implication de tous les acteurs concernés : élus, gestionnaires des cours d’eau, usagers, etc... La partie la plus importante du projet sera donc de créer et d’animer un comité de pilotage, organe de concertation, de réflexion et de décision pour ce projet.

D’une façon générale, l’action de concertation consistera en l’organisation de rencontres entre les acteurs des différents territoires (élus, experts, organisations…) avec l’objectif de présenter, de partager et de s’approprier les fonctionnements et les savoir-faire de chacun. Les thèmes abordés seront :
l’organisation communale et intercommunale,
le fonctionnement des infrastructures,
l’organisation de la gestion de l’eau et des milieux aquatiques (cadre juridique, procédures de gestion intégrée de la ressource en eau à l’échelle des bassins versants…)
les difficultés et problèmes techniques et institutionnels rencontrés…
Description sommaire : La première action du projet sera de créer et d’animer un comité de pilotage, organe de concertation, de réflexion et de décision pour ce projet. Ce groupe, animé par l’Association des Collectivités Albanaises (AAM) et le SICALA, sera constitué d’élus, d’usagers de l’eau et de techniciens. Il se réunira régulièrement, tous les 6 mois environs à l’issue de chaque phase importante, pour valider les résultats obtenus et lancer la suite du projet. Un compte-rendu sera rédigé à l’issue de chacune de ces réunions.

Les réunions de comité de pilotage auront lieu en France, en Albanie, ou par visio-conférence. Notons que pour réduire les déplacements au maximum, ces réunions de comité de pilotage se feront autant que possible à l’occasion d’autres rencontres et conférences.

Les membres du projet participeront à l’organisation et à l’animation d’un séminaire sur lea gestion durable de la ressource en eau, organisé en avril 2011 en Auvergne dans le cadre de la plateforme France-Balkans. Ce séminaire sera adressé à tous les acteurs de l’eau du réseau franco-balkanique, avec des interventions d’experts extérieurs. Les thèmes abordés seront les suivants :
mise en application de la Directive Cadre sur l’Eau dans les pays européens,
gouvernance locale et gestion de l’eau,
lutte contre les inondations,
techniques de gestion des berges,
gestion de la ressource piscicole,
mise en valeur touristique des cours d’eau,
insertion sociale et travaux en rivière,
application des concepts de d’Ecohydrology,
etc…

Les membres du projet participeront enfin aux deux conférences internationales de la plateforme France-Balkans. Ils y présenteront les résultats du projet FAREP, débattront des problèmes rencontrés et participeront aux ateliers organisés. Ce sera l’occasion d’échanger sur les bonnes pratiques de gestion de l’eau et de gouvernance locale. Ces échanges se feront entre élus et entre techniciens.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
: Albanian Association of Municipalities (AAM)
Maître(s) d'ouvrage
Sicala Haute Loire
Bénéficiaire(s)
Les bénéficiaires de ce projet sont les collectivités françaises et albanaises impliquées, leurs élus, et leurs techniciens ainsi que les organisations locales de gestion de l’eau. En outre, en contribuant à l’amélioration de la gestion des cours d’eau, ce projet participe au développement touristique des régions et donc bénéficie à leurs habitants. De même, les campagnes de sensibilisation toucheront le grand public, les scolaires, etc… et en particulier les enfant impliqués dans la réalisation de la pièce de théâtre. Les bénéficiaire du projet seront aussi tous les partenaires (dynamique de coopération multilatérale) de la plateforme Plateforme France-Balkans, à qui les résultats du projet seront présentés et avec qui des espaces de concertation seront organisés autour de la thématique de l'eau.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Rrëshen Albanie Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Rrëshen Dedaj Gjon

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Sicala Haute Loire Icone d'une loupe

Autres partenaires du partenariat en France
Région Auvergne
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Otllak


Le partenariat est triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 30928 0 2010
Sicala Haute Loire 38668 0 2010
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 9333 2010
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 9333 2011
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 9334 2012
Région Auvergne, Otllak 12887 2010




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013