Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Bamako"

Correspondant coopération décentralisée
Sherazade BENALLA
Courriel : sherazade.benalla[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Françoise GIANVITI
Courriel : francoise.gianviti[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Renforcer et appuyer la gouvernance locale
Année de première signature de la convention
1985
Thématique d'intervention
Sous-thématique d'intervention
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
1985
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Pour tenter de lutter contre la pauvreté endémique qui sévit au Mali, le gouvernement a adopté des mesures importantes dont le désengagement progressif de l’Etat et la libre administration des Collectivités Territoriales dans le but de donner plus de responsabilités aux acteurs locaux.
La décentralisation est à pied d’œuvre depuis 1999. Les collectivités territoriales (communes, cercles et régions) ont la responsabilité de concevoir et de mettre en œuvre des programmes permettant le développement économique, social et culturel sur leur territoire. Poursuivant cet objectif, les communes maliennes, dont Ségou, considèrent la coopération décentralisée comme un outil à mobiliser pour l’exercice de leur maîtrise d’ouvrage et l’atteinte de leurs objectifs.
La coopération décentralisée est le fait d’une ou plusieurs collectivités territoriales (régions, départements, communes et leurs groupements) et une ou plusieurs autorités locales étrangères qui se lient, sous forme conventionnelle, dans un intérêt commun. Dans un cadre Nord Sud, la coopération décentralisée est orientée surtout vers l’aide au développement. Elle se différencie en cela de la notion de jumelage qui consiste d’abord à échanger des connaissances, des expériences, du savoir-faire dans tous les domaines de la vie locale.
Historique
« La spécificité de la relation Angoulême – Ségou »
Les villes d’Angoulême et Ségou sont jumelées depuis 1984, ce jumelage fonctionne en coopération décentralisée, et a pour cela obtenu des cofinancements du Ministère français des Affaires Etrangères à partir de 1996.
Cette relation entre les deux villes est concrétisée par un protocole d’amitié datant de 1985.

Il existe désormais une convention de coopération entre les deux villes conformément à la loi française n°92-125 du 6 février 1992, ce qui faisait défaut jusqu’à encore tout récemment. Cette loi stipule en son article 131 – I que «les collectivités territoriales et leurs groupements peuvent conclure des conventions avec des collectivités territoriales étrangères et leurs groupements, dans les limites de leurs compétences et dans le respect des engagements internationaux de la France ». Toute action de coopération décentralisée doit donc être préférablement menée dans le cadre fixé par une convention préalablement conclue entre les collectivités locales françaises et leurs homologues étrangères.
Objectif du partenariat
Les actions de coopération décentralisée, menées dans le champ de l’aide publique au développement, devront contribuer au renforcement de la gouvernance locale, et porteront principalement sur les objectifs généraux suivants :

 l’appui institutionnel,
 l’environnement et le développement territorial intégré,
 le tourisme et l’économie,
 l’appui aux structures jeunesse,
 l’éducation au développement.

Cette coopération a également pour objet de soutenir la commune de Ségou dans la mise en cohérence des actions de coopération, et la mise en réseau des acteurs du développement présents sur son territoire.
Description détaillée du partenariat
Projet cofinancé par le MAEE en 2010
La coopération décentralisée entre la ville d’Angoulême et la commune de Ségou a pour objet de développer un partenariat institutionnel fondé sur le principe de réciprocité, dans le cadre de nos compétences respectives.

Ce projet a comme objectif principal de renforcer et d’appuyer la gouvernance locale ainsi que de favoriser le développement économique, autour de 4 thèmes et un axe transversal :

 l’appui institutionnel,
 l’environnement et le développement territorial intégré,
 le tourisme et l’économie,
 l’appui aux structures jeunesse,
 un axe transversal d’éducation au développement.

- Assainissement urbain et santé
Objectif de l’action : Amélioration de l’hygiène et diminution des risques sanitaires
Description sommaire :  Construction de latrines publiques et de latrines sèches
 Sensibilisation à la gestion des déchets par la BD et radios locales
 Volet analyse de l’eau à réactiver (forte demande de petit équipement)
 Travail auprès des CSCOM (Centres de Santé Communautaires) en lien avec l’hôpital de Ségou sur la mortalité materno-infantile
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
SEGOU
Maître(s) d'ouvrage
Angoulême
Bénéficiaire(s)
Les deux collectivités, les populations ségoviennes et angoumoisines.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Segou Mali commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Segou DIARRA CHIAKA

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Angoulême commun.ico.loupe.alter



Le partenariat est triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 29000 0 1985
Angoulême 8000 0 1985
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 4000 1985
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 4000 1986
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 4000 1987




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013