Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Port-Au-Prince"

Correspondant coopération décentralisée
Alain SAUVAL
Courriel : alain.sauval[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Alain SAUVAL
Courriel : alain.sauval[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Appui à l’accueil de la petite enfance à Jacmel
Année de première signature de la convention
2007
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Education, emploi, formation professionnelle
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2010
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Le Service de Gestion des Centres Préscolaires de Jacmel (SGCPJ) est un partenaire historique de l’Ircod et de la Ville de Strasbourg depuis 2004. Les liens, construits dans le cadre de la coopération décentralisée entre Strasbourg et Jacmel, se sont renforcés et consolidés au cours des dix dernières années.

Le SGCPJ est une association haïtienne qui assure une mission de service public, à savoir la prise en charge de la petite enfance à Jacmel. Il gère à ce jour 42 centres préscolaires (2 100 enfants de 3 à 5 ans accueillis) répartis sur trois communes du département Sud-est : Cayes, Jacmel, et La Vallée. Créé en juin 1992, le SGCPJ a repris les activités créées depuis 1976 par l’organisation non-gouvernementale « Plan Parrainage » qui reste un des partenaires actuels du SGCPJ. Selon la charte, la mission est de « contribuer au développement affectif, corporel et social des enfants en vue de favoriser leur plein épanouissement intellectuel (…). Les enfants formés des centres préscolaires ont des bases suffisantes pour réussir l’enseignement primaire, secondaire et universitaire ».

L’Ircod et la Ville de Strasbourg ont tout d’abord cofinancé la construction et la réhabilitation de crèches ravagées par le séisme de 2010, à travers une collaboration avec l’ONG Architectes sans frontières (ASF), qui a mené des études diagnostic de reconstruction des centres, permettant d’évaluer le coût et de formuler des priorités en fonction des moyens disponibles. Ce travail a également donné lieu à des échanges approfondis sur la qualité de la programmation, tenant compte des normes parasismiques et para-cycloniques, et sur la fonctionnalité des centres d’accueils.

Parallèlement, le SGCPJ, la Ville de Strasbourg et l’Ircod ont souhaité développer un axe de travail « petite enfance » centré sur les échanges et le renforcement des capacités du SGCPJ dans les domaines de la pédagogie mais aussi l’organisation des ressources, le suivi et l’évaluation des actions du SGCPJ. C’est en ce sens que des échanges entre le personnel du SGCPJ et les professionnels de la petite enfance de la Ville de Strasbourg ont été initiés en 2012, lors d’un déplacement du directeur et de la responsable pédagogique à Strasbourg.

Globalement, les collectivités, sur proposition de l’Ircod, ont souhaité diriger leurs fonds vers 4 axes de travail complémentaires :
- L’éducation pour permettre une reprise rapide des classes et lutter contre le désœuvrement de la jeunesse. La priorité de la commune de Jacmel et des partenaires alsaciens est centrée sur l’appui au secteur préscolaire et plus spécifiquement au principal opérateur de la mairie, le SGCPJ.
- La promotion de l’autosuffisance alimentaire pour lutter contre l’effet pervers d’assistanat provoqué par l’afflux de dons alimentaires.
- La gestion des risques et des désastres afin d’anticiper les crises d’origine naturelle en travaillant sur l’organisation des secours (formation du personnel communal aux premiers secours, système d’alerte et renforcement du mode d’intervention des pompiers de Jacmel).
- La culture comme vecteur de cohésion sociale en cette période de crise et de désœuvrement (réouverture de l’école de musique de Jacmel notamment).
Historique
En 1998, une convention-cadre a été signée entre les différents partenaires, formalisant un partenariat entre la Ville et la Communauté urbaine de Strasbourg, la Ville de Jacmel et l’Ircod.

Les actions ont principalement été dirigées vers l’appui à la gestion des déchets ménagers. L’appui à la mairie de Jacmel a progressivement pris de l’ampleur pour aboutir à un projet structuré dit de « renforcement des capacités de la mairie de Jacmel » cofinancé par l’Agence française de développement (AFD) sur 4 ans (2007-2011) avec un cadre logique et des objectifs clairement définis. Ce projet visait essentiellement à renforcer les capacités institutionnelles et de maîtrise d’ouvrage de la mairie (organisation, finances et management) par une action sur des domaines prioritaires et concrets tels que la propreté de la ville et la gestion des marchés. Une prolongation d’un an a été acceptée par l’AFD, permettant ainsi de continuer le projet jusqu’en janvier 2012.

Face à l’instabilité politique caractérisée au niveau local par une succession de maires, l’apport des partenaires du Nord s’est fortement centré sur l’appui aux initiatives de structures associatives et/ou communautaires. Ainsi, l’Ircod et Strasbourg ont soutenu techniquement et/ou financièrement des structures œuvrant pour le développement social et économique local.

En 2013-2014, la Ville de Strasbourg et l’Ircod ont centré leurs actions sur l’appui au fonctionnement du Service de gestion des centres préscolaires de Jacmel (SGCPJ), notamment à travers la reconstruction des bâtiments et la formation des ouvriers aux techniques de construction parasismique et anticyclonique. Parallèlement à ceci, des échanges portant sur l’ingénierie pédagogique et l’organisation administrative et financière du SGCPJ sont menés.
Objectif du partenariat
Accompagner la commune de Jacmel pour la mise en œuvre de sa politique sociale dans le domaine de la petite enfance dans un contexte post-crise.
Description détaillée du partenariat
L’actuel projet répond de façon spécifique aux besoins issus du tremblement de terre survenu en janvier 2010, à la suite duquel un grand nombre de partenaires techniques et financiers se sont implantés à Jacmel avec pour priorité la reconstruction d’établissements scolaires. Suite à un diagnostic de terrain réalisé par l’Ircod en mai 2010, il s’avère que les partenaires techniques et financiers prennent en charge la reconstruction ou la réhabilitation de l’ensemble des établissements scolaires de niveau primaire de la ville de Jacmel mais le niveau préscolaire n’est absolument pas concerné par les actuelles actions d’appui à la reconstruction en milieu scolaire.

La mairie de Jacmel a souhaité mettre la priorité sur le volet social et l’enseignement lié aux structures d’accueil préscolaires dans la mesure où elles participent également à la lutte contre le désœuvrement social, à la facilitation de l’accès à l’emploi pour les femmes et à l’activité économique. Elle a souhaité appuyer son principal opérateur en matière de petite enfance, à savoir le Service de Gestion des Etablissements Préscolaires de Jacmel (SGCPJ), qui entretient et gère près de 42 crèches dans le département du sud-est, dont près d’une quinzaine dans la seule commune de Jacmel. La mairie de Jacmel, dans le cadre de sa politique d'appui à la petite enfance, souhaite ainsi favoriser la réhabilitation rapide du parc immobilier du SGCPJ, largement impacté par le séisme de janvier 2010, afin que l’accueil préscolaire puisse reprendre.

Ainsi, l’Ircod et la Ville de Strasbourg appuient la mairie de Jacmel dans ses relations avec le SGCPJ selon ces trois volets complémentaires :
- Une réflexion préalable poussée sur les normes de construction (antisismique, anticyclonique) et sur l’organisation fonctionnelle d’une infrastructure de type crèche (accessibilité aux handicapés, organisation de l’espace).
- La mise en œuvre de travaux de réhabilitation et/ou de construction avec un accent mis sur le respect des normes structurelles et fonctionnelles définies, ce qui impliquera une qualité dans le contrôle des travaux.
- La formation dans l’action d’ingénieurs haïtiens misant ainsi sur l’avenir et la mise en perspective de bonnes pratiques.

Plusieurs établissements préscolaires ont été ou sont en cours de réhabilitation/reconstruction et des échanges de pratiques entre établissements de la petite enfance à Strasbourg et le SGCPJ ont été organisés. Avec le concours technique d'Architectes sans Frontières qui assure une mission de maîtrise d'œuvre sur le terrain, l'établissement périscolaire "Le Soleil" a été réhabilité. Cette action a non seulement permis de reconstruire une infrastructure répondant aux normes parasismiques et paracycloniques mais aussi de former dans l'action les ouvriers du bâtiment sur les techniques de construction conformes aux règles de l'art. Parallèlement aux actions d’appui à la reconstruction, des échanges portant sur l’ingénierie pédagogique et l’organisation administrative et financière d’un établissement préscolaire ont démarré en 2012 avec la venue d’une délégation du SGCPJ en Alsace.
En 2012, l’Ircod, la Ville et la Communauté Urbaine de Strasbourg ont souhaité suspendre temporairement le partenariat avec la mairie de Jacmel à cause d’un défaut de transparence dans la gestion des fonds européens alloués à la ville. Toutefois, pour ne pas rompre totalement les liens avec Jacmel, les partenaires alsaciens ont poursuivi et renforcé leur partenariat avec la société civile locale et notamment le SGCPJ qui assure la prise en charge de la petite enfance à Jacmel. Les principaux axes d'action sont la reconstruction du patrimoine immobilier et la poursuite des échanges techniques entre le personnel du SGCPJ et celui de la petite enfance de la Ville de Strasbourg.

En 2014, deux experts du service petite enfance de la Ville de Strasbourg et une chargée de mission de la direction des relations européennes et internationales de Strasbourg ont réalisé une mission de diagnostic du fonctionnement et de l’organisation du SGCPJ. Cette mission a permis d’amorcer avec le SGCPJ une réflexion sur le contenu et la nature de ses missions et sur son mode de fonctionnement. Les échanges ont fait émerger des orientations pour la poursuite du partenariat : formation du personnel, renforcement des pédagogies centrées sur l’éveil de l’enfant, restauration scolaire.

En 2015, deux directrices de centres préscolaires du SGCPJ ont séjourné 15 jours à Strasbourg dans le cadre d’une mission de partage d’expériences axées sur les pratiques en matière d’accueil du jeune enfant. Elles ont rencontré les équipes encadrantes et enseignantes d’écoles maternelles, de maisons de la petite enfance et d’accueils périscolaires, à travers des plages d’immersions dans les structures strasbourgeoises. Cette mission est organisée par le Service Petite Enfance et la Direction des Relations européennes et internationales de la Ville de Strasbourg et l’Ircod.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Ircod
Maître(s) d'ouvrage
Ircod
Bénéficiaire(s)
Ce projet bénéficie en premier lieu aux 2 100 enfants de moins de 5 ans qui fréquentent des établissements du SGCPJ. Par extension, il bénéficie aux familles résidant sur le territoire de la commune de Jacmel, ainsi qu’à l’équipe pédagogique du SGCPJ (éducateurs, directeurs) et à l’équipe administrative.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
COMMUNE DE JACMEL Haïti Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
COMMUNE DE JACMEL ANDRIS Ronald lamou1@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Ircod Icone d'une loupe

Autres partenaires du partenariat en France
Ville et Communauté urbaine de Strasbourg (suite au séisme de janvier 2010, 40 collectivités et associations d’Alsace dont le Conseil général du Haut-Rhin, la Ville de Mulhouse, Passion Alsace, le Rotary Club de Ribeauvillé, Architectes sans frontière (ASF) se sont également mobilisés).
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Commune de Jacmel, Service de Gestion des centres préscolaires de Jacmel (SGCPJ).


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 37000 2010
Ircod 40000 0 2010
Ministère des Affaires étrangères et du Développement international 48000 2010
VILLE DE STRASBOURG, COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBO 12049 2010




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international 2013