Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Kigali"

Correspondant coopération décentralisée
FRANCINE MEYER
Courriel : francine.meyer[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
FRANCINE MEYER
Courriel : francine.meyer[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Développement rural intégré dans le District de Huyé
Année de première signature de la convention
1986
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Attractivité des territoires
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
1986
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
A partir de l’année 2000, le Rwanda a entrepris plusieurs réformes administratives visant à réduire le nombre de collectivités territoriales. La commune de Huye avec laquelle la ville de Castres avait signé un jumelage coopération en 1986 a disparu, englobée finalement dans le District de Huye qui regroupe aujourd’hui plusieurs anciennes communes autour de la ville de Butare. Cependant des secteurs ayant une certaine autonomie existent toujours, entre autres celui de l’ex-commune jumelée avec Castres.

En 2004, les deux comités de coopération signent une convention de partenariat avec l’accord tacite des deux collectivités territoriales.

En novembre 2006, la France et le Rwanda rompent leurs relations diplomatiques. Mais les relations d’amitié établies depuis plus de 20 ans entre Castres et Huye incitent les acteurs de la coopération décentralisée, regroupés au sein des deux Comités de Coopération, à poursuivre les projets d’aide au développement rural intégré du secteur de l’ex-commune de Huye.

En novembre 2009, après trois années de crise, la France et le Rwanda décident de renouer leurs relations et ré-ouvrir leurs ambassades. Dans ce contexte, des relations institutionnelles entre les deux collectivités étaient de nouveau envisageables, ce qui fut l’objet du projet 2010.

Lors d’une mission réalisée du 17 au 29 octobre, les représentants de la Ville de Castres et du Comité de Coopération Castres-Huye ont pu renouer avec les représentants du Conseil de District de Huye et en particulier le maire, M. François UHAGAZE
Historique
L'ensemble du projet de coopération a commencé en 1986. Il s'agissait d'un projet global d'aide au développement économique de la commune de HUYE dans la banlieue de BUTARE, qui était une des communes les plus pauvres du Rwanda. La Ville de Castres et la commune de Huye signent le 31 mai 1986 à Castres, sous l’égide de la Fédération Mondiale des Villes Jumelées, une charte de jumelage-coopération.

Un programme de développement ciblé sur l’apiculture et l’artisanat se met en place avec l’appui de l’association des Volontaires du Progrès.

Dès le départ, l’accent fut mis sur des projets visant
- A diversifier la production agricole en développant une apiculture améliorée créatrice de ressources financières par la vente du miel.
- A créer une infrastructure artisanale à base d’argile, permettant de d’offrir des emplois non agricoles sur la commune.

En 1988 une convention fut établie avec l’Association Française des Volontaires du Progrès qui détacha 2 volontaires spécialisés pour chacun de ces 2 projets.

A l’issue de leurs contrats de 3 ans avaient été réalisés :
- un rucher sur le Mont Huye constitué de ruches améliorées à base de matériaux traditionnels ainsi qu’un centre d’extraction du miel,
- une tuilerie employant 60 personnes à Sovu un des secteurs de la commune à l'époque
- la construction du Centre Culturel J.P. GABARROU en face du bureau communal

Un troisième Volontaire leur succéda avec pour mission le développement de l’artisanat local. En avril 1994, lors du déclenchement de la guerre, il avait fait de la tuilerie la 2ème du pays et constitué un embryon de « chambre des métiers » où les artisans pouvaient trouver une aide à la gestion, au marketing, un secrétariat, des formations et ouvert un magasin de vente des produits fabriqués par les artisans à Butaré, 2ème ville du Rwanda et limitrophe à Huyé.

Après la guerre et le génocide de 1994 et la fin de la convention avec l’A.F.V.P., le jumelage Castres - Huyé a pu continuer grâce à la ténacité des membres du Comité de Jumelage et celle d’Alphonse MURERAMANZI, coordinateur des projets à Huyé ainsi qu'au soutient de la Ville de Castres. A. Mureramanzi a repris le rôle assumé par les Volontaires et depuis 1996, il a créé sur place le Comité de Jumelage Castres-Huye, homologue de celui de Castres et suscite les projets, assure leur mise en œuvre et leur suivi.

Les projets ayant obtenu depuis des cofinancements ville de Castres – Ministère de la Coopération ont été :


Dans le domaine de l’Agriculture :
- Projet « Crédit bétail » pour réintroduire le petit élevage décimé par la guerre, puis les bovins
- Création d’un centre d’élevage
- Soutien au développement d’une apiculture améliorée (ruches, flore mellifère…)

Dans le domaine de l’Artisanat
- Aide aux groupements d’artisans par des achats d’outillages, des formations techniques, l’octroi de prêts à court terme.
- Création d’une menuiserie avec achat d’une machine combinée.
- Redémarrages successifs de la Tuilerie de Sovu
- Construction d’un kiosque de vente dans la ville de Butare
- Création du Centre d’Appui aux Jeunes Entreprises

Dans le domaine de l’Education
- Partenariat Educatif Nord-sud entre les écoles de Castres et Huyé pour financer l’achat des livres des écoles de Huyé.
- Correspondance scolaire
- Projet « Un ballon – une ardoise » les élèves de Huye ont fabriqué des ballons en feuille de bananier pour financer l’achat de leur ardoise
- « Les lapins vont à l’école » : pour développer le petit élevage dans les écoles.
- Création d’un prototype de cuiseur solaire, dans le cadre d’un projet Avenir soutenu par la Région Midi-Pyrénées, le Conseil général du Tarn mettant en synergie à Castres deux lycées, l’Ecole des mines d’Albi, l’Institut de Développement des Ressources
PROJET EN COURS DE FINALISATION
-
- Renouvelables, le Comité de Coopération et à Huye, le Comité de coopération et l’école de Kiduha.

Dans le domaine de la Santé
- Installation de panneaux solaires dans 3 centres de santé.
- Partenariat avec P.H.I pour des formations dans les centres de santé
- Partenariat avec SOLAUDI, association de Castres regroupant des oto-rhino-laryngologistes et audio-prothésistes, pour l’appareillage des enfants du centre des jeunes sourds de Butare et la formation des éducateurs à la maintenance des appareils

Autres
- Financement du Bureau Communal et du Comité de Jumelage de Huyé pour permettre le fonctionnement du jumelage avec indemnisation du Coordinateur.
- Réhabilitation et équipement du Centre Culturel Jean Pierre GABARROU.
Objectif du partenariat
Collaborer au développement économique et culturel du District de Huye au Rwanda, en particulier dans le secteur Huye situé dans la partie sud-ouest du District, espace correspondant à peu près au territoire de l’ex-commune de Huye jumelée avec Castres en 1986.
Description détaillée du partenariat
Projet cofinancé par le MAEE en 2011
Il s’agit :
- d’une part de créer une médiathèque et cyber-espace au Centre Jean Pierre Gabarrou dans le secteur de Huye, afin de permettre à la population du secteur un accès aux N.T.I.C. et à la lecture publique. La bibliothèque s’inscrirait également dans le développement de la francophonie
- d’autre part de poursuivre le développement des entreprises artisanales créées par la coopération Castres-Huye en augmentant les capacités de production de la menuiserie du secteur Huye afin d’en faire un centre de formation et accueil de stagiaires,
- de participer à la formation professionnelle de techniciens du spectacle en accueillant un stagiaire au théâtre municipal de Castres
- de mobiliser les populations de Castres et de Huye autour du 25e anniversaire de la coopération



- OUVERTURE D’UNE MEDIATHEQUE ET CYBER-ESPACE AU SECTEUR HUYE
Objectif de l’action : Faciliter l’accès à l’informatique et internet ainsi qu’à la lecture publique pour la population du secteur Huye, situé à une dizaine de kilomètres de la ville de Butare.
• Désenclaver la population du Secteur de Huye;
• Améliorer la qualité des services rendus à la population ;
• Dynamiser l’échange économique sur tout le Territoire du Secteur de Huye avec l’extérieur.
• Favoriser la francophonie
. Faciliter la formation des élèves des centres scolaires proches du Centre J.P. Gabarrou (Rukira, Runga) à l'utilisation de N.T.I.C.

Description sommaire : Le secteur « Huye » est un des 14 secteurs du District de Huye. Il est situé dans la partie ouest du district à une dizaine de kilomètre de la ville centre : Butare . Il recouvre à peu près le territoire de l’ex-commune de Huye, jumelée avec Castres en 1986.

Le Centre culturel Jean Pierre Gabarrou est situé en face du bureau de secteur de Huye, à proximité du Centre scolaire de Rukira, de l’annexe du centre de santé de Sovu, du tribunal du centre d’élevage et de la menuiserie. Il a été construit en juillet et août 1987 par des jeunes de Castres et de Huye et financé par des dons de la population de Castres suite au décès du maire M. Jean Pierre GABARROU.
Ce centre devait servir à la population de la commune de Huye pour des actions culturelles, des formations…Une bibliothèque y avait été installée, financée par le projet « Lecture publique » de l’Ambassade de France en 1992. Le bibliothécaire avait été accueilli en formation à la bibliothèque de Castres pendant 3 mois en 1993. malheureusement il a été pillé pendant la guerre et a servi ensuite de salle de réunion ou de formation pour le bureau de secteur.

Actuellement ce bâtiment est utilisé par l’annexe du centre de santé de Sovu et par un groupement de vannières.

Il est souhaitable qu’il retrouve sa destination première comme centre culturel et multi-média avec l’installation d’une bibliothèque pour la population, mais également d’un cyber-espace pour que la population du secteur puisse avoir plus facilement accès à l’informatique et à internet.

Le développement de l’informatique est l’un des priorités du Gouvernement du Rwanda. Dans cette optique, des efforts énormes sont en train d’être déployés pour arriver à cet objectif mais il faut admettre que le chemin est encore long. Les différents services tant publics que privés sont éparpillés. Il en résulte un coût élevé de communication et une efficacité réduite des services due à une collaboration limitée. Ainsi, le système de communication entre le District, les Secteurs dont celui de Huye, les Cellules voire les Sites d’habitat regroupé (Imidugudu) est peu efficace. L’Espace Multimédia du Secteur de Huye pourra contribuer à la résolution de ce problème en désenclavant les Cellules voire même les Sites d’habitat regroupé de ce Secteur.
Le centre scolaire de Rukira accueille maintenant des élèves de collège (niveau secondaire inférieur). Il est situé à 100 mètres du Centre JP Gabarrou. L'installation de la médiathèque et du cyber-espace permettra aux enseignants de venir y travailler avec les élèves et de meiux les former à l'utilisation de l'informatique et d'internet.

La délégation de Castres a eu l’occasion de rencontrer au début et à la fin de son séjour M. Emmanuel BUGINGO chargé entre autre de la lecture publique et de la francophonie au Ministère des Sports et de la Culture.
M. BUGINGO a expliqué qu’il avait adressé des courriers à tous les maires du Rwanda en leur précisant qu’il pouvait financer les dotations en livres et la formation du bibliothécaire, à condition que les districts fournissent le local et paie le personnel.

Concernant le projet du Centre Culturel J.P. Gabarrou on pourrait donc avoir une participation tri-partite :
- Ministère de la Culture rwandais : dotation en livres et formation du personnel
- District de Huye : mise à disposition du local (créé par Castres) et financement du personnel et connexion internet
- Castres : financement des outils informatiques : ordinateurs, photocopieuse, imprimantes, mobilier…Ce mobilier sera fabriqué par la menuiserie IBY'IWACU(Action 2)

Ce projet permettrait de maintenir un espace francophone, en particulier pour les étudiants et les enseignants, dans un contexte d’anglicisation du pays.

Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
District de HUYE
Maître(s) d'ouvrage
Castres
Bénéficiaire(s)
La population du District de Huye et plus particulièrement du secteur Huye, les membres des groupements d’agri-éleveurs, d’artisans, les établissements collectifs (écoles, centres de santé) qui participent aux projets de coopération décentralisée Castres-Huye depuis 1987. A Castres, la population en général, à travers les différentes manifestations organisées pendant l’année ; les élèves des établissements scolaires qui participent aux échanges

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
District de Huye Rwanda commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
District de Huye UHAGAZE François uhagaze@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Castres commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
District de HUYE


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 6800 0 1986
Castres 19500 0 1986
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 6700 1986
, District de HUYE 8150 1986




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013