Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Hanoi"

Correspondant coopération décentralisée
Mathilde CAILLEUX
Courriel : mathilde.cailleux[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Eva NGUYEN-BINH
Courriel : eva.nguyen-binh[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Projet« Appui institutionnel à la mise en place d’une démarche qualité type ISO 17025 adaptée, au sein du Laboratoire des Eaux du Centre Provincial de Prévention de la Santé (CPPS) de la Province de Yen Baï, Vietnam »
Année de première signature de la convention
2009
Thématique d'intervention
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière
Sous-thématique d'intervention
Gouvernance locale et appui institutionnel
Sous-sous-thématique d'intervention
Appui institutionnel

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2009
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
31/12/2011
Contexte
Le Conseil général du Val-de-Marne met en œuvre des actions de coopération décentralisée avec différentes collectivités à travers le monde : la commune de Jucuaran au Salvador, les villes de Jénine, Qalqilya et Tulkarem dans les Territoires palestiniens, la province de Yen Baï au Vietnam, celle de Zinder au Niger et la ville de Johannesburg en Afrique du Sud.

Dans leur ensemble, les projets de coopération portent principalement sur les questions de l’eau, de l’hygiène et de la santé, sur l’éducation et la petite enfance, sur la culture et le patrimoine, et sur le développement rural.

Lieu d’implantation

La province de Yen Baï se trouve au Nord du Vietnam, à 180 kilomètres au Nord-Ouest de Hanoi. La population totale de la
province s’élève à 800 000 habitants, répartis sur 7 districts. La ville de Yen Bai compte plus de 80 000 habitants

Le projet « appui institutionnel à la mise en place d’une démarche
qualité au sein du laboratoire des eaux du Centre Provincial
de Prévention de la Santé concerne :

Le Centre Provincial de Prévention de la Santé (CPPS) ;
Le laboratoire du CPPS ;
Les laboratoires de district ;
Les citoyens bénéficiaires des services des eaux ;
Les élus de la province, des districts et des communes, l’Etat ;
Les cadres dirigeants, et cadres locaux ainsi que tous les agents des différentes structures institutionnelles.

Le projet a été élaboré en accord avec les priorités du Comité populaire de la province de Yen Bai dans le cadre de son plan de développement de la province. Il s’inscrit pleinement dans le cadre des objectifs communs du Département du Val-de-Marne et du Comité populaire de la province de Yen Bai de placer leur démarche de coopération décentralisée « dans une perspective de développement durable, c’est-à-dire sur le long terme, en se fondant sur l’exigence d’une solidarité entre les citoyens et entre les générations actuelles et futures, sur les principes de respect des libertés et des droits fondamentaux, de lutte contre la pauvreté et les inégalités, de respect de l’environnement et de préservation de la biodiversité. », Convention de coopération décentralisée 2006-2009, délibération de la CP n° 06-13-47 du 9 mai 2006.
Le projet s’inscrit dans le cadre des normes nationales en vue de l’agrément des centres de prévention à la santé des provinces et villes pour 2008-2015 promulguées par le ministère vietnamien de la santé en novembre 2008.
Localement, le projet s’intègre dans un contexte géographique et socioéconomique particulier. Le projet est localisé dans la ville de Yen Bai. Cette province appartient aux régions moyennes et montagneuses du nord du Vietnam identifiées par le gouvernement vietnamien comme parmi les plus défavorisées du pays. Ces régions abritent 13 % de la population du pays, mais elles ne contribuent qu’à seulement 6 % du PIB, la moitié des foyers étant considérés comme démunis. Si la situation socio-économique a connu des avancées au cours de ces dernières années, le rythme de développement de ces régions demeure inférieur à d’autres régions du pays.
Parmi les facteurs susceptibles d’assurer un développement rapide de ces régions et de combler leur retard, le gouvernement vietnamien et les autorités provinciales identifient notamment la valorisation des potentialités dans l’industrie de la transformation agricole et sylvicole, l’exploitation des minerais et le renforcement de la coopération avec les régions voisines. Dès lors, le développement des infrastructures de transport et de communication permettant de relier ces régions à la Chine revêt une importance capitale. Outre les infrastructures sanitaires de base, le développement du système éducatif, le renforcement de la formation professionnelle et l’augmentation de contingents de cadres qualifiés apparaissent comme une nécessité pour les années à venir.
Historique
A Yen Baï, la question de la qualité de l’eau est au centre de la politique de santé de la province. Comme ailleurs au Vietnam, plusieurs facteurs de pollution des ressources en eau se conjuguent. L’usage de pesticides en agriculture, l’activité industrielle et l’urbanisation croissante, l’absence de traitement des eaux usées avant leur rejet dans le milieu naturel, tout cela entraîne une pollution des nappes souterraines, des cours d’eau et des lacs, et en premier lieu les eaux du Fleuve Rouge, qui traversent la province de Yen Baï. Cette situation est à l’origine de nombreuses maladies au sein de la population (hépatites, malaria, goitres, diarrhées, notamment chez les nourrissons).
Dans le cadre de sa première convention de coopération décentralisée adoptée en 1999, le Val-de-Marne a mis en place un programme d’amélioration des conditions sanitaires de la province amenant d’importants travaux de rénovation au sein de l’hôpital provincial : alimentation et distribution de l’eau potable, traitement des déchets hospitaliers, mise en place des réseaux de collecte des eaux usées, avec la participation financière du Ministère des affaires étrangères et de l’Agence de l’Eau Seine Normandie. Cette première phase s’est accompagnée de dotation en matériels (réservoirs, containers, transformateur, groupe électrogène, etc.), et de formations dans le domaine de l’hygiène et du traitement des déchets. Ce programme aboutit en 2003 à la mise en service d’une station d’épuration – la première installation de ce type dans les provinces rurales du nord Vietnam – et d’un incinérateur pour le traitement des déchets hospitaliers.
A partir de 2001, un projet européen Asia Urbs permet aux deux collectivités partenaires d’élargir leurs activités de coopération à toute la province, avec l’objectif d’améliorer les conditions sanitaires à travers les domaines de l’eau, de la santé et de l’environnement. Ce projet a notamment permis de doter cinq hôpitaux et dispensaires en installations de potabilisation de l’eau, d’assainissement et de traitement des déchets.
Au terme de ces actions, qui ont concerné au total 6 structures de santé de la province, la démarche de coopération décentralisée entre le Conseil général du Val-de-Marne et le Comité populaire de la province de Yen Bai est parvenue à un niveau avancé de réalisation des projets. Les deux collectivités ont donc réalisé une évaluation globale de leur partenariat de coopération, et ont adopté au mois de mai 2006 une nouvelle convention-cadre de coopération décentralisée, dans une double perspective de renforcement de l’expérience acquise dans les domaines de l’eau, de la santé et de l’environnement, et de diversification des thématiques de coopération.
Un projet « adduction d’eau potable, assainissement et d’appui institutionnel à la gestion du service de l’eau des communes d’An Thinh et Yen Phu, district de Van Yen, province de Yen Baï » a été la première réalisation importante dans le domaine de l’eau suite au renouvellement du partenariat de coopération décentralisée portant sur la période 2006 – 2009. Il a été proposé par la collectivité vietnamienne, d’une part, afin de satisfaire un besoin élémentaire d’approvisionnement en eau potable, devant conduire à une amélioration des revenus et des conditions de vie sanitaire et sociale des habitants, et d’autre part, en vue d’une montée en compétence et en responsabilité des cadres vietnamiens issus des services provinciaux et des entreprises locales dans leur capacité à réaliser et à gérer des infrastructures importantes dans le domaine de l’eau et de l’assainissement.
Ce projet a bénéficié d’une subvention du ministère des Affaires étrangères et européennes à hauteur de 12 500 € pour la partie « Appui institutionnel ».
Enfin, le Département du Val de Marne détient une expérience de collaboration avec le laboratoire des eaux du Centre Provincial de Prévention de la Santé. Celui-ci est un élément majeur du dispositif de prévention et de protection de la santé publique au niveau de la province. Un travail est effectué depuis plusieurs années avec celui-ci pour développer ses compétences dans les domaines de l’eau potable et des eaux usées : fourniture de matériel d’analyse, de produits consommables, formation des personnels in-situ, accueil de stagiaires en France au laboratoire départemental des eaux du Val de Marne etc..
Dans le cadre de la décision du ministère de la santé du 27 novembre 2008 relative aux normes nationales en vue de l’agrément des centres de prévention à la santé des provinces et des villes, le Comité populaire de la Province de Yen Baï a sollicité l’expertise et le soutien du Conseil général en termes de formations et de financements d’équipements pour la mise en place d’une démarche qualité au sein du laboratoire des eaux en vue d’obtenir au plus tard en 2012, l’accréditation de type ISO 17 025 adaptée. Conformément à la convention-cadre (2006-2009) entre le Conseil général du Val de Marne et la Province de Yen Baï, la première étape de sensibilisation de la démarche qualité a été menée par la responsable de la qualité environnement de la direction des services de l’environnement et de l’assainissement. Les partenaires ont souhaité que la démarche d’accompagnement se poursuive jusqu’en 2012.
Objectif du partenariat
Protection et amélioration de la qualité des eaux (ressources, développement de l’adduction d’eau potable et du traitement des eaux usées dans les districts et ville de la province). Performance du suivi et contrôle réglementaire de la qualité des eaux.
Description détaillée du partenariat
Le Laboratoire des Eaux du Centre Provincial de Prévention de la Santé (CPPS) a été désigné par les Autorités nationales vietnamiennes pour être l’un des 4 laboratoires « pilotes » au niveau national, devant tester avant l’échéance légale (pour 2012), la mise en œuvre des nouvelles normes et protocoles de qualité qui entreront en vigueur en 2015 pour l’ensemble du Vietnam (norme ISO 17025 adaptée, dans le cadre des normes nationales 2008-2015). Le Conseil général du Val de Marne apporterait un appui institutionnel comme suit :
- accompagnement de type « assistance et conseil technique » tout au long des différentes étapes de la démarche ;
- aide à l’acquisition de matériels d’analyse, notamment pour les métaux lourds, indispensables pour obtenir l’accréditation du Laboratoire auprès des Autorités vietnamiennes;
- formations théoriques et pratiques complémentaires pour atteindre le niveau demandé par les normes vietnamiennes, notamment pour l’analyse des métaux lourds.

- Former le personnel du laboratoire du CPPS au système de management qualité en vue de l’agrément V12 (type ISO 17025 adaptée) pour fin 2012
Objectif de l’action : Obtention de l’agrément du laboratoire du CPPS pour fin 2012
Description sommaire : Il s’agit au travers de sessions de formation théorique et pratique d’accompagner le laboratoire dans sa démarche d’agrément. Il s'agit également d'aider le CPPS pour l’acquisition de matériels d’analyse, notamment pour les métaux lourds, indispensables pour obtenir l’accréditation du laboratoire auprès des Autorités vietnamiennes
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Comité Populaire de la Province de Yen Baï
Maître(s) d'ouvrage
Conseil général du Val de Marne
Bénéficiaire(s)
Le Centre Provincial de Prévention de la Santé (CPPS), le laboratoire du CPPS, les laboratoires de district, les citoyens bénéficiaires des services des eaux, les élus de la province, des districts et des communes, l’Etat, les cadres dirigeants, et cadres locaux ainsi que tous les agents des différentes structures institutionnelles.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Comité Populaire de La Province de Yen Bai Vietnam Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Comité Populaire de La Province de Yen Bai Nguyen Tien Dung ktdnyb@hn.vnn.vn

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil départemental du Val-De-Marne Icone d'une loupe

Autres partenaires du partenariat en France
MAEE
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Comité Populaire de la Province de Yen Baï


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 0 0 2009
Conseil départemental du Val-De-Marne 53866 0 2009
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 15417 2009
Comité populaire de la Province de Yen Baï 7000 2009




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013