Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Bamako"

Correspondant coopération décentralisée
Sherazade BENALLA
Courriel : sherazade.benalla[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Françoise GIANVITI
Courriel : francoise.gianviti[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
appui au ramassage des déchets solides
Année de première signature de la convention
2009
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Aménagement du territoire et transports
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2009
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
20/04/2014
Contexte
I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION :

La ville de Kidal est composée de 4 grands Quartiers administratifs (Etambar, Centre Ville, Angamali et Aliou).

Elle est limitée au Nord par la commune d’Essouk, au Sud par la Région de Gao, à l’Est par le Cercle de Tin-Essako et enfin à l’Ouest par la commune d’Anefif.

La commune de Kidal est habitée par une population de plus de 36 000 habitants dont près de la moitié en ville, et ce nombre augmente de jour en jour.

La commune de Kidal est en proie à de graves difficultés de surpopulation encouragée par l’exode rural, le retour massif des populations touarègues de la Libye et un manque crucial de service hygiénique adéquat.

La salubrité de la ville était assurée par 3 Groupements d’intérêts économiques depuis 2003 sur subvention du DDRK (Développement Durable de la Région de Kidal ).

Sur les trois GIE et depuis l’arrêt des subventions du DDRK, un seul continue à assurer la collecte et il n’est pas en capacité à acheminer les ordures jusqu’au dépôt final situé à 7 Km de la ville.
Dans la ville de Kidal on compte 8 dépotoirs soit 2 par quartier. La commune de Kidal en collaboration étroite avec les comités de quartier chargés de l’Assainissement, collecte les déchets solides au domicile des populations par le biais de moyens dérisoires.

Les déchets collectés sont ensuite acheminés vers des dépotoirs provisoires aménagés à cet effet dans les quartiers et ceci en grande partie grâce aux comités de quartier qui souvent organisent des « journées de salubrité ».

Cependant les dépotoirs des quartiers sont saturés et malgré les efforts consentis par les populations, la commune et le GIE, il faut mener une action dans ce domaine pour appuyer la commune urbaine de Kidal avec qui nous avons défini un projet prioritaire avec un double objectif de renforcement des capacités de la commune urbaine de Kidal en matière de gestion d’un service public et le développement de bonnes pratiques au sein de la population.

Le conseil communal de la ville a déjà délibéré en faveur de l’achat d’un camion benne pour désengorger les dépôts de quartier et instaurer un système quotidien d’évacuation des déchets hors de la ville avec le recrutement du personnel en perspective et un volet sensibilisation.
Pour arriver à débarrasser la ville de toutes ses ordures et assurer quotidiennement l’assainissement il va falloir faire tourner le camion benne quatre à cinq fois par semaine.
Historique
Pour Clamart, dans le cadre des échanges réguliers avec la commune urbaine et ses élus depuis 2010, il s'agit de poursuivre des actions communes, y compris à distance. Ce projet s'inscrit dans la continuité de la politique d’assainissement jusque là entreprise au niveau de la coopération décentralisée avec l'association Groupe Tiers Monde de Clamart (GTMC – Peuples Solidaires). La réalisation des installations autonomes pour l'assainissement de concessions avait bénéficié de subventions notamment du MAE. Elle s’était poursuivie jusqu’à l’an passé malgré les difficultés de mise en œuvre à distance et la difficulté à faire évoluer les mentalités des populations en ce domaine.

Des rencontres à Bamako lors des récentes assises en décembre 2011 ont permis de préciser ce nouveau projet pour 2012 et sa mise en œuvre.
La participation de Clamart pour l’appui au projet s’inscrit dans le cadre du projet voté par la Ville pour la coopération décentralisée et sera phasé au regard de l’importance du projet avec pour objectif d’accompagner les actions de sensibilisation et la pérennisation du service après sa mise en place.
La commune urbaine accepte ce phasage du financement, apporte le complément en empruntant les fonds pour faire aboutir ce projet.
Objectif du partenariat
1. Objectif général :

• Appui à la structuration d’un service de ramassage des déchets solides avec sensibilisation des populations à ces problématiques


2. Objectifs Spécifiques :

• Acheminer les ordures hors de la ville à 7 km sur un dépotoir aménagé à cet effet pour leur incinération
• Sensibiliser les populations au ramassage, au tri et à la réduction des déchets
• Améliorer les conditions sanitaires et le cadre de vie des populations de Kidal
• Contribuer à la réduction du chômage par la création d’emplois.
Description détaillée du partenariat
Projet cofinancé par le MAEE en 2011
IV. DESCRIPTIF DU PROJET DÉPOSÉ

DESCRIPTION DU PROJET



Suite à une réflexion commune entre les élus des deux villes, et compte tenu des priorités mises en avant par la commune urbaine dans le domaine de l’hygiène et de l’assainissement, une proposition a été faite pour améliorer le ramassage des ordures ménagères et mettre en œuvre un meilleur système de collecte des déchets.
La ville de Kidal est actuellement saturée avec l’accroissement de la population. Le problème de l’accumulation des déchets solides constitue une menace d’aggravation des conditions sanitaires de la population.
La question des ordures ménagères parait prioritaire à plusieurs égards : la déficience des collectes de déchets, la dispersion de ces déchets en centre ville comporte un risque important de contamination de la nappe sous Kidal et des problèmes de salubrité en surface. De plus au regard des différents projets examinés dans le cadre de notre travail avec la Commune urbaine de Kidal, le projet d’appui au ramassage des ordures ménagères offre le plus de garanties quant à une réalisation concrète à distance avec des effets mesurables et bénéfiques pour la population. Ce projet permet de poursuivre notre action avec Kidal et de ne pas rompre les liens avec le Nord Mali.


- appui à la structuration du service de collecte
Objectif de l’action : Les deux collectivités ont arrêté ensemble ce projet prioritaire et ses modalités. Compte tenu de l’isolement actuel de la Région de Kidal, la commune urbaine sera le Maître d’œuvre local unique du projet en lien avec les instances du gouvernement pour l’hygiène et l’assainissement.
La commune de Clamart apportera son appui en terme de gouvernance locale dans le cadre du processus de décentralisation : conseil dans l’organisation administrative du service et dans l’évaluation (évaluation quantitative et évaluation de l’impact sur la population).



Objectif de l'action

L’enjeu est d’améliorer considérablement un service à la population en initiant une démarche globale de développement durable par la sensibilisation des habitants à tous les niveaux.

Description sommaire : La commune urbaine de Kidal a fait une étude des besoins nécessaires en personnel et en gestion pour assurer le ramassage.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
commune urbaine de Kidal
Maître(s) d'ouvrage
Clamart
Bénéficiaire(s)
la population de Kidal

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
commune urbaine de Kidal Mali commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
commune urbaine de Kidal ag abzayak arbacane cukidal@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Clamart commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
commune urbaine de Kidal


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 2500 0 2009
Clamart 23500 0 2009
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 9000 2009
, commune urbaine de Kidal 11500 2009




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013