Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Bamako"

Correspondant coopération décentralisée
Sherazade BENALLA
Courriel : sherazade.benalla[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Françoise GIANVITI
Courriel : francoise.gianviti[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
La création théâtrale au cœur l’apprentissage
Année de première signature de la convention
2011
Thématique d'intervention
Culture et Patrimoine
Sous-thématique d'intervention
Infrastructures, équipements et manifestations culturelles
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2011
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
L’Espace Culturel Exodus, créé à partir du projet de coopération décentralisée, a accueilli les temps de formation et de répétition de l’équipe de « Roméo et Juliette ».
Le parti pris de mise en scène était de mettre en lumière les dommages collatéraux des guerres civiles sur les populations. Deux mois après le début des répétitions, le coup d’état a fait basculer le pays dans une situation difficile. De ce fait, la pièce est devenue d’une actualité brulante au Mali et les artistes se débattent sur scène avec un objectif commun : défendre la paix et valoriser les richesses du Mali.

Historique
Le premier projet de coopération décentralisée entre la commune de Lézignan-Corbières et la commune de Bamako s’est déroulé en 2011 et consistait à créer un Espace Culturel à Bamako au Mali. Ces deux premières années ont été un véritable succès au vu du rapport de fin de projet envoyé en janvier à vos services : l’aménagement technique de l’ECE a permis d’accueillir des spectacles de différentes disciplines artistiques, et sur place la nouvelle équipe locale de direction du lieu est en train de prendre le relais et une programmation mensuelle a été mise en place.
Objectif du partenariat
 Valoriser le projet de coopération décentralisée
Le travail mené avec le projet de coopération décentralisée s’est déroulé sur le territoire malien. La population de Lézignan-Corbières a pu suivre les étapes du travail à travers la presse écrite et diverses réunions d’informations. En novembre 2012, Jean-Pierre Pigassou, adjoint au maire de Lézignan et trésorier de l’Association Layidou s’est rendu en visite à Bamako pour constater le travail mené sur le terrain. Durant son séjour, il a pu assister à des répétitions du spectacle « Roméo et Juliette » de Shakespeare. En conclusion de ce travail, la dernière phase du projet de coopération va se dérouler en 2013.
Aujourd’hui, les élus de la commune de Lézignan-Corbières conscients de cette échéance, souhaitent mettre en lumière le bilan de ces deux années de coopération. Pour ce faire, la commune de Lézignan-Corbières a programmé une résidence et une représentation du spectacle « Roméo et Juliette ».
La commune de Bamako a fait part de sa volonté de participer à cet échange et le premier adjoint se rendra à Lézignan-Corbières pendant le séjour des comédiens maliens.

 Organiser une rencontre d’envergure entre deux cultures
Un des objectifs décrits dans les statuts de l’Association Layidou, maître d’œuvre du projet de coopération, était : « favoriser les rencontres entre les Arts, la Culture et les Hommes ». Pendant ces deux années de coopération, de nombreux artistes européens ont été accueillis en résidence à l’Espace Culturel Exodus pour travailler avec les artistes locaux. Il est important que cette démarche soit à double sens et que la ville de Lézignan-Corbières puisse organiser des espaces de rencontre entre les deux cultures.

 Valoriser les initiatives culturelles du Mali
La presse internationale donne la plupart du temps une image plutôt misérabiliste de l’Afrique. Combien de reportages sont diffusés sur les chaînes françaises qui témoignent de la pauvreté ? Il est essentiel bien sûr de mettre en lumière les difficultés des pays en développement mais nous voudrions par cette initiative valoriser les talents artistiques du Mali. Cet objectif a été cité à plusieurs reprises dans le projet de coopération décentralisée.
L’année 2013 a été marquée par l’entrée en guerre du Mali. La presse internationale a couvert cette terrible situation. Il est important aujourd’hui de valoriser les richesses de ce pays dont la culture est un élément fort.

 Confronter le spectacle au public pour compléter la formation
D’un point de vue artistique, la formation des comédiens de l’équipe de « Roméo et Juliette » a duré une année et va continuer jusqu’à leur venue en France.
La pièce a pu être jouée à trois reprises au Mali : à l’Espace Culturel Exodus, à l’Institut Français de Bamako et au Festival des Réalités de Sikasso. D’autres représentations sont programmées pour 2013. C’est une bonne expérience que de permettre aux comédiens de confronter leur travail à différents publics. Une tournée en France et des rencontres avec des professionnels français font intégralement partie du processus de formation.

 Favoriser le développement économique de la culture

Les partenaires de ce projet sont conscients que l’on ne peut pas envisager le développement économique et social d’un pays sans penser au développement culturel. Aminata Traoré, ancienne Ministre de la Culture du Mali défend l’idée que le culture est un levier de développement économique.
Les huit comédiens du projet ont choisi de faire du théâtre leur profession. La formation est indispensable pour prétendre à ce statut et la tournée qui va suivre va permettre de promouvoir le spectacle sur le plan international tout en assurant une rémunération aux artistes.

 Défendre les thématiques de « Roméo et Juliette »

Le parti pris de mise en scène était de mettre en lumière les dommages collatéraux des guerres civiles sur les populations. Malheureusement, la pièce est devenue d’une actualité brulante au Mali et les artistes se débattent sur scène avec un objectif commun : défendre la paix.
La pièce expose clairement un cas de mariage forcé car Juliette est obligée de simuler sa mort pour échapper au mariage arrangé par son père. Cette tradition existe encore au Mali et l’équipe entend avec cette création défendre les droits de la femme auprès de la population malienne.

 Promouvoir le spectacle auprès des programmateurs

En général, les programmateurs des festivals et des théâtres peuvent se déplacer en Afrique pour sélectionner des spectacles. Les évènements qui se sont déroulés au Mali depuis le coup d’état du 22 mars 2012 ont entraîné des consignes sécuritaires strictes pour les étrangers susceptibles de se rendre en Afrique Sub-Saharienne. Les programmateurs ne se déplacent donc plus au Mali. La tournée en France et en Afrique est l’occasion de promouvoir la pièce.

 Insérer les comédiens de « Roméo et Juliette » dans le milieu professionnel bamakois

Une semaine de représentations va être organisée à l’Institut Français de Bamako en fin de projet en novembre 2013. Durant cette semaine, les collégiens, les lycéens et le tout public de Bamako, les professionnels du théâtre et du cinéma seront invités à voir le spectacle et ainsi découvrir le talent des comédiens.
Description détaillée du partenariat
Durant l’année 2012, l’Espace Culturel Exodus a accueilli la « création-école » de « Roméo et Juliette » de Shakespeare. Trois comédiens professionnels en demande de formation, deux amateurs et trois élèves du Conservatoire et de l’Institut National des Arts de Bamako ont été choisis pour débuter une formation théâtrale à l’Espace Culturel. Ils sont maliens et ont entre 18 et 30 ans.
En novembre 2012, une première étape de la création a été présentée à l’Espace Culturel Exodus, à l’Institut Français de Bamako et au Festival des Réalités de Sikasso.
Aujourd’hui, il s’agit de mener cette équipe sur le chemin de la professionnalisation et de valoriser leur création en organisant une tournée en France et en Afrique. La commune de Lézignan-Corbières et le Conseil Général de l'Aude se proposent d’accueillir l’équipe théâtrale en résidence de création avant la tournée. Ce projet est une manière de rendre concret le projet de coopération pour les habitants du territoire audois.

- La création-école comme outil de formation des comédiens
Objectif de l’action : Apporter une formation professionnelle complète à huit comédiens maliens
Description sommaire : Les huit comédiens maliens choisis pour jouer la création de « Roméo et Juliette » de Shakespeare ont entre 18 et 30 ans. Amandine Sagnes, chargée de développement culturel de l’Association Layidou France, a été comédienne professionnelle et metteur en scène en France pendant de nombreuses années. Elle dispose d’un certificat délivré par la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Languedoc Roussillon lui permettant de dispenser des cours de théâtre. Elle est donc compétente pour assumer la seconde partie de cette formation. Une orthophoniste dispensera des cours pour corriger les problèmes de prononciation de la langue française.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Association Layidou
Maître(s) d'ouvrage
Lezignan Corbieres
Bénéficiaire(s)
Les bénéficiaires du projet sont : les 8 comédiens en formation, les habitants du territoire Lézignanais, les lycéens et collégiens de Bamako qui se verront proposer des représentations de la pièce, les acteurs culturels du département de l’Aude qui pourront échanger avec la troupe, le public africain des localités où le spectacle sera donné.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Bamako Mali Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Bamako Toure Mahamane maha_king2@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Lezignan Corbieres Icone d'une loupe

Autres partenaires du partenariat en France
Conseil Général de l'Aude
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Bamako, Direction Régionale des Affaires Culturelles du District de Bamako


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 22800 0 2011
Lezignan Corbieres 19000 0 2011
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 13200 2011
Conseil Général de l'Aude, Bamako, Direction Régio 20200 2011




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013