Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Dakar"

Correspondant coopération décentralisée
Julie CAMY
Courriel : julie.camy[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent PEREZ
Courriel : laurent.perez-vidal[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Poursuite de la coopération Toulouse / Saint-Louis du Sénégal
Année de première signature de la convention
2011
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Attractivité des territoires
Sous-sous-thématique d'intervention
Pôles de compétitivité, clusters, filières

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2011
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
La coopération Toulouse / Saint-Louis intègre un partenariat et de nombreux échanges, notamment entre les Universités de Gaston Berger à Saint-Louis et Paul Sabatier à Toulouse. Dans le cadre de ces échanges, est né le projet de fabrication et diffusion de cuiseurs et séchoirs solaires à Saint-Louis, ville où le secteur de la transformation des produits halieutiques (poisson séché, poisson fumé ou vaporisé) représente 30% de la valeur commerciale totale de la pêche artisanale.

Les femmes ont un rôle majeur dans la transformation des produits puisque ce secteur, qui leur est strictement réservé, occupe près de trois mille femmes, organisées en groupements féminins de proximité (GFP) ou en groupement d’intérêt économique (GIE) d’importance numérique variable. Les activités de transformation des produits halieutiques génèrent près de six milliards de Francs CFA annuellement dans la région.

De plus, la ville de Saint-Louis a émis le souhait de travailler avec Toulouse sur un échange de bonnes pratiques dans le domaine de la santé. Saint-Louis connaît encore des besoins considérables dans ce domaine, notamment en ce qui concerne la formation médicale et sanitaire.

Le développement par la culture est un enjeu clé de la coopération décentralisée. Saint-Louis souhaite développer des initiatives artistiques et renforcer ses capacités en terme d’ingénierie culturelle.

Toulouse et Saint-Louis visent une coopération s'inscrivant dans la durée, favorisant la réalisation des objectifs fixés au projet et la qualité de ses résultats. Cela permettra une plus grande connaissance de la réalité de la collectivité partenaire, l'établissement de nouveaux contacts, en particulier entre institutions et acteurs culturels.
Historique
Sur la période triennale 2010/2012, Toulouse s’est associée à la Ville de Lille, à Lille Métropole, au Département du Nord ainsi qu’à la Région du Nord Pas de Calais (chef de file) pour déposer une demande de subvention auprès du Ministère des Affaires Etrangères et Européennes (MAEE) au titre de la coopération décentralisée pour les années 2010 - 2012.

Les échanges se sont poursuivis dans ce cadre et se sont diversifiés à d’autres domaines tels que la santé, le développement durable, la culture, l’accès à l’eau ou l’assainissement.

Ainsi, auprès de la Ville de Saint-Louis, les actions d’assainissement sont gérées par l’Agence de Développement Communal en collaboration avec l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, principal partenaire financeur de la Ville de Toulouse pour les actions d’assainissement des coopérations décentralisées.
Deux zones d’intervention à Saint-Louis ont donc été identifiées : les quartiers pilotes Ndiolofène et Diamagueune. Les actions ont été lancées et les travaux sont actuellement en cours.

Par ailleurs, de par les liens historiques unissant Saint-Louis et Toulouse depuis 2003, le principe du renouvellement de la convention de coopération entre les deux villes est apparu comme une donnée majeure.

Une nouvelle convention entre les deux villes a donc été signée en décembre 2011 lors du déplacement d’une délégation toulousaine conduite par Monsieur Pierre Cohen, Maire de Toulouse à Saint-Louis du 27 octobre 2011 au 1er novembre 2011, et afin de renforcer la coopération, des partenaires institutionnels se sont engagés dans les projets au côté des deux collectivités, notamment :

- des Universités et des Hôpitaux ;
- de l’Agence de l’Eau Adour Garonne ;
- de l’Agence Française de Développement ;
- de l’Agence de Développement Communal de Saint – Louis ;
- des artistes et compagnies culturelles des deux villes.

Ainsi, les axes de coopération suivants ont été ciblés :

Dans le domaine de l’appui à la Gestion Municipale :

La Ville de Toulouse a répondu à la demande de la Ville de Saint-Louis concernant la nécessité d’améliorer les déplacements urbains dans la ville et le manque de matériel roulant pour faire face aux besoins de la population en particulier au niveau des transports scolaires.

Ainsi, avec pour objectif la création d’une régie de transports scolaires à Saint-Louis, la Ville de Toulouse a effectué un don de dix bus Tisséo à la Municipalité de Saint-Louis. Les cinq premiers véhicules ont été envoyés à Saint-Louis en Juillet 2012, les cinq derniers seront expédiés courant 2013.

Domaine du Développement Durable :

La ville de Toulouse travaille régulièrement avec les Universités toulousaines dans le cadre de la coopération décentralisée ; c’est ainsi qu’en collaboration avec le laboratoire PHASE de l’Université Paul Sabatier et en commun accord avec la ville de Saint-louis et son Agence de Développement Communale, une étude de faisabilité sur la fabrication et la diffusion de fours solaires a été conduite à Hydrobase (ville de Saint-Louis).

Cette étude, qui impliquait de fréquentes rencontres avec les associations de femmes transformatrices de poisson, a permis de prendre conscience des difficultés que rencontrent les femmes dans leur travail. Il est apparu nécessaire de réfléchir sur un outil qui pourrait améliorer leurs conditions de travail de manière très significative.

En fonction de ces constatations et dans le cadre du Développement Durable la Ville de Toulouse a déposé en mai 2012 un projet de conception, fabrication et diffusion de « cuiseurs et séchoirs solaires » auprès du Ministère de l'intérieur, de l'outre mer, des collectivités territoriales et de l'immigration. Un tel projet présente un réel intérêt pour Saint-Louis sur le plan environnemental en réduisant, par l’utilisation de l’énergie solaire, la consommation de bois, de charbon de bois, et de gaz. Sur le plan sanitaire, ce projet participe à une prise de conscience sur les risques d’accidents domestiques lors de la cuisson des aliments et enfin sur le plan économique il permet de créer une nouvelle filière génératrice d’emplois et d’économie.

La proposition de la Ville de Toulouse a été retenue par le Ministère de l'intérieur, de l'outre mer, des collectivités territoriales et de l'immigration et le projet est lancé depuis fin 2012.

Lors de ses missions à Saint-Louis pour la réalisation du projet, la Ville de Toulouse a identifié avec les partenaires de Saint-Louis le besoin d’un site pour installer un centre dédié aux cuiseurs et séchoirs solaires. La création de ce centre permettrait aux femmes transformatrices de poisson de travailler sur un lieu propre, aménagé selon leurs besoins et répondant aux exigences requises par leur travail.


Domaine de la santé :

Les actions de coopération médicale et sanitaire de la Ville de Toulouse durant les années précédentes ont porté sur :

- La participation au projet de construction d’une maternité dans le quartier Pikine, action considérée par Saint Louis comme une priorité de son plan global d’amélioration des conditions sanitaires et sociales. Toulouse a décidé de contribuer à l’équipement en matériel médical de la maternité Pikine. Un lot de matériel médical a été fourni par le CHU de Toulouse.

- L’envoi de matériel médical fourni par le CHU à travers l’Association Santé sans Frontières Midi-Pyrénées, à l’Hôpital de Saint-Louis en 2003 et envoi de médicaments en 2004 (appui à l’Association « Convoyeurs sans Frontières »).

- Dans le cadre de la coopération avec le SAMU de la Haute-Garonne : appui aux services d’accueil des urgences de l’Hôpital de Saint-Louis. Mission « Etat des Lieux » réalisée en octobre 2011 par le Directeur du SAMU du CHU de Toulouse, Mr Ducassé.

- L’accueil à Toulouse en octobre 2011 durant une semaine, d’une infirmière de Saint Louis pour visiter les sites d’urgence médicale et sociale de Toulouse.

Lors de ces différentes missions et actions à Saint-Louis et Toulouse, les municipalités de Saint-Louis et Toulouse ont identifié un besoin de formation du personnel médical et tout particulièrement en médecine d’urgence.

Domaine de la francophonie :

Echanges Universitaires :
Une délégation officielle conduite par Monsieur Pierre Cohen, Maire de Toulouse, s’est rendue à Saint-Louis du 27 octobre 2011 au 1er novembre 2011 afin de poursuivre et préciser les différentes actions inscrites dans le protocole de coopération liant les deux villes.

Ainsi, outre le Maire de Saint-Louis et les responsables de l’Agence de Développement Communal à Saint-Louis, Monsieur Pierre Cohen a-t-il rencontré le Professeur Mary Teuw Niane / Recteur de l’Université Gaston Berger et des étudiants en vue de renforcer les échanges universitaires.

Cette rencontre a permis à Mme Berangère Lartigue, Maître de Conférence et Responsable des Relations Internationales du Département Génie Mécanique et Productique de l’IUT Paul Sabatier, participant également à cette délégation, d’évoquer avec le Recteur de l’Université Gaston Berger la mise en place d’une convention entre les deux universités. Aujourd’hui, cette convention a été signée et permet d’effectuer des échanges d’étudiants. Ainsi pour l’année 2013, quatre étudiants de Toulouse seront accueillis à Saint-Louis et une réciprocité de Saint-Louis vers Toulouse est en cours de discussion.

Action culture / jeunesse - Festival International de Théâtre d’Enfants :
Les deux villes ont exprimé leur souhait d’initier des actions culturelles, notamment en termes d’ingénierie culturelle et de formation artistique.

Toulouse soutient tous les ans l’accueil de comédiens d’une de ses villes partenaires dans le cadre du Festival International de Théâtre d’Enfants.

Le Festival International a tissé des liens culturels entre 45 pays, et 74 villes françaises. Le festival regroupe chaque année : 8 pays 4000 spectateurs, 300 comédiens, 20 troupes, 50 bénévoles, 100 familles d’accueil.

Dans le cadre du Festival International de Théâtre d’Enfants qui se tiendra à Toulouse du 4 au 8 juin 2013, la Compagnie Sénégalaise « Les Copains Artistes », dirigée par Mr Mamadou Bayel, se produira à Toulouse. Ce groupe, composé de cinq comédiens âgés de 19 à 21 ans et deux accompagnateurs, se produira donc à Toulouse avec la pièce « Vol de Nuit » de Saint-Exupéry.
Objectif du partenariat
La coopération avec Saint-Louis, revêt toute son importance à travers les échanges entrepris dans une volonté commune de dialogue et de soutien, impliquant également les populations et en particulier les jeunes.

Cette coopération rentre à présent dans sa dixième année et les deux villes avancent dans la mise en place des actions et projets conformément à l’accord de coopération signé en 2003.

La volonté de Toulouse et Saint-Louis est d’inscrire cette coopération dans la durée. Pour ce faire, l’accord de coopération entre les deux villes partenaires intègre plusieurs axes permettant de travailler dans des domaines pluridisciplinaires.

Il s’agit donc de poursuivre les objectifs définis au titre de l’accord de coopération afin de renforcer les échanges entre les deux villes.
Description détaillée du partenariat
Résumé

La Ville de Toulouse s’est engagée depuis 2003 dans un programme de coopération décentralisée avec Saint-Louis du Sénégal. Des accords de coopération sont régulièrement formalisés autours d’objectifs et d’enjeux partagés par les deux Villes.

A travers leurs engagements communs, Saint-Louis et Toulouse visent à construire leurs actions de coopération sur plusieurs principes essentiels :

- Favoriser les liens culturels, la connaissance et la valorisation de chaque culture ;
- Associer les citoyens aux projets par la participation d’associations et d’habitants ;
- Agir dans le sens du co-développement, en impliquant la communauté sénégalaise
dans les échanges ;
- Privilégier les actions de développement durable intégrant la dimension sociale,
environnementale et s’appuyant sur la démocratie participative locale.

Les liens entre Saint-Louis et Toulouse se sont fortement renforcés ces dernières années au travers d’actions menées par les deux villes plus précisément dans les domaines de la santé, l’éducation, l’eau et le développement durable.

Lors des différentes missions à Saint-Louis pour la réalisation de ces actions, les deux villes ont identifié deux grandes priorités pour la poursuite de la coopération. Aussi la Ville de Toulouse propose-t-elle les actions suivantes pour l’année 2013 :

Domaine du Développement Durable :

Identification d’un site à rénover et aménager pour les activités de séchage et transformation du poisson par les femmes transformatrices de poisson de l’hydrobase. Séchage effectué par le principe de Cuiseurs et Séchoirs Solaires, procédé mis en place depuis 2010 à Saint-Louis par la Ville de Toulouse et son partenaire, l’IUT Paul Sabatier.


Domaine de la santé :

L’hôpital de Saint-Louis doit renforcer les capacités techniques de son personnel de santé. Aussi, dans le cadre de la convention signée entre le CHU de Toulouse et la Ville de Toulouse, un appui sera apporté sous forme de formations du personnel de santé de Saint-Louis par le CHU de Toulouse.


Domaine de la francophonie :

- Renforcement des échanges et liens entre les Universités de Toulouse et l’Université Gaston Berger de Saint Louis (accord de coopération universitaire signé entre l’Université Paul Sabatier de Toulouse et l’Université Gaston Berger de Saint Louis). Accueil à Saint-Louis de 4 étudiants de l’IUT Paul Sabatier ; accueil à Toulouse d’étudiants de Saint-Louis.
- Du 4 au 8 juin 2013, accueil à Toulouse de jeunes comédiens dans le cadre du Festival International de Théâtre d’Enfants et de Jeunes (FITE)

- B1. Développement rural, agriculture et sécurité alimentaire / L’appui à l’identification et l’étude sur la réhabilitation d’un site destiné à l’activité de séchage et transformation du poisson à Saint-Louis
Objectif de l’action : L’objectif est d’identifier un site en vue de le rénover, le réhabiliter et l’aménager. Ce site sera destiné aux femmes transformatrices de poisson de l’Hydrobase à Saint-Louis.

Le séchage et la transformation sont à ce jour effectués par le principe de Cuiseurs et Séchoirs Solaires, procédé mis en place depuis 2010 à Saint-Louis par la Ville de Toulouse et son partenaire, l’IUT Paul Sabatier, mais le site sur lequel travaillent actuellement ces femmes n’est pas adapté aux bonnes conditions d’hygiène et de santé.

Le but de cette action est de fournir à ces femmes des conditions de travail leur permettant de répondre aux conditions requises par les services d’hygiène locaux et ainsi d’accéder à de nouveaux marchés (économie locale).

Description sommaire : - Identification du site.
- Appui à l’étude de faisabilité technique pour la réhabilitation et l’aménagement du site.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Commune de Saint Louis, Agence de Développement Communal, Commune de Saint Louis
Maître(s) d'ouvrage
Toulouse
Bénéficiaire(s)
Municipalité et populations de Saint-Louis et de Toulouse, Publics jeunes et étudiants, Associations

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Commune de Saint Louis Sénégal commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Commune de Saint Louis Dieye Mamadou Abiboulaye mairedesaintlouis@gmail.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Toulouse commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Commune de Saint Louis, Agence de Développement Communal, Commune de Saint Louis


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 0 0 2011
Toulouse 81500 0 2011
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 35500 2011
, Commune de Saint Louis, Agence de Développement 25000 2011




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013