Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Cotonou"

Correspondant coopération décentralisée
Lara GILMAN
Courriel : lara.gilman-ancb[at]hotmail.com
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Jean-Michel KASBARIAN
Courriel : jean-michel.kasbarian[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Soutien à l’intégration des TICs dans le système éducatif de l’Université de Parakou au Bénin
Année de première signature de la convention
1993
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Technologies de l'information et de la communication
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
1993
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Bien que de plus en plus présentes dans le secteur de l’éducation béninoise, les TIC demeurent encore sous utilisées.

Le Plan décennal de développement du secteur de l’éducation au Bénin (2006-2015) prévoit l’introduction des TIC, essentiellement pour l’enseignement technique et la formation professionnelle et, dans une moindre mesure, pour l’enseignement supérieur et la recherche scientifique. En vue d’améliorer la qualité de l’enseignement dans ces deux domaines, ce plan évoque la nécessité d’améliorer les outils pédagogiques (laboratoires, bibliothèques, réseaux électroniques, TIC).

Ces différentes dispositions institutionnelles demeurent malheureusement de simples déclarations d’intentions. Elles ont toutefois eu le mérite d’engager l’état dans la reconnaissance des TIC comme outil d’enseignement et d’apprentissage, rendant ainsi irréversible le processus de leur introduction.

Créée en septembre 2001, l'Université de Parakou (UP) répond du souci d'une déconcentration effective qui entre dans les priorités du Programme d'Action du Gouvernement (PAG) en matière de développement de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Sa situation géographique et son implantation dans une région carrefour en font une université de proximité et un outil précieux d'intégration sous-régional et régional.

Faire du Bénin un des quartiers numériques de l'Afrique de l’Ouest est le souhait affiché par le gouvernement central. Cette vision ne peut se concrétiser sans un accès confortable et de qualité à Internet sur toute l'étendue du territoire national. Des atouts existent : le Bénin est l'un des points focal de la fibre optique SAT3 reliant l'Afrique à l'Europe et permettant d'avoir un accès à Internet haut débit.

Le Conseil des Ministres du 30 juin 2011 a demandé au Ministre de la Communication et des Technologies de l’Information, et à celui de l’Enseignement Supérieur, d’accélérer l’installation du réseau wifi sur le campus d’Abomey Calavi à titre pilote. II leur a également été demandé de prendre les dispositions nécessaires pour inscrire annuellement dans les Programmes d’Investissements Public (PIP) de leurs départements ministériels respectifs, le financement pour l’extension du réseau à l’Université de Parakou et aux autres centres universitaires.
Historique
Dès sa création, l’Université de Parakou a utilisé les TIC en souscrivant ses premiers abonnements internet à l’OPT (septembre 2002). Seuls les responsables au sommet de l’administration universitaire (Recteur, Vice-Recteur, Secrétaire Général et le Directeur des Affaires Financières et les doyens), détenteurs d’une ligne téléphonique et d’un micro ordinateur, avaient bénéficié de cet accès internet par Réseau Téléphonique Commuté (RTC). L’usage de cet outil restant limité au traitement des dossiers administratifs.

Cet accès à l’Internet, du fait du coût exorbitant de l’abonnement au début des années 2000 et de la lenteur des connexions, fut plus perçu comme un instrument de consommation budgétaire (onéreux…) que de diffusion et d’accès à l’information.

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a initié en mars 2003 un plan directeur d’appropriation des TIC dans les deux universités nationales. Cette activité était l’une des composantes du programme d’actions que devait exécuter le Ministère de la Communication et de la Promotion des Technologies Nouvelles en maîtrise d’ouvrage délégué. Malheureusement, cette activité n’a su aboutir.

L’Université de Parakou améliorera, malgré tout, la qualité de la réception Internet en souscrivant un abonnement auprès de l’ONG BORGOUNET en avril 2005 pour la fourniture d’un accès par satellite à haut débit. Le réseau internet s’étendra alors aux Etablissements de Formation et de Recherche. Les connexions internet téléphoniques seront dès lors délaissées.

En mars 2009, l’UP a bénéficié du Projet NETADDED (NEw Technologies to Avoid Digital Division in E-Divided areas) cofinancé par le Centre National d’Études Spatiales de Toulouse (CNES), l’Université Médicale Virtuelle Francophone (UMVF), l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et le Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France (SCAC).

Grace à ce projet, les enseignants de l’Université ont enfin eu la possibilité d’accéder aisément à l’internet à haut débit dans les locaux de l’Université.

Cette première expérience d’un accès internet à très haut débit a permis de :

 Servir de support web aux enseignants et étudiants ;
 Tester la possibilité de vidéo retransmission des cours depuis d’autres facultés ;
 Créer de nouveaux cours multimédia ;
 Accéder aux contenus pédagogiques de l’UMVF ;
 Appliquer la visioconférence.

L’enclavement géographique et numérique de l’UP reprendra dès la fin du mois de septembre 2009 avec la fin du projet NETADDED…
Objectif du partenariat
L’objectif global de ce projet est de promouvoir le TIC dans le système éducatif universitaire à Parakou. Il vise à :

1. Mettre en place au niveau de la bibliothèque d’un réseau de connexion fiable et rapide ;
2. Mettre en place au profit des usagers de l’université un réseau wifi sécurisé ;
3. Contribuer à l’amélioration des connaissances des enseignants et des étudiants par l’usage des TIC.
Description détaillée du partenariat
Ce projet s’inscrit dans le cadre de la coopération décentralisée qui existe entre la Région Champagne-Ardenne (RCA) et les départements du Borgou et de l’Alibori depuis 1993.

Depuis 2008, la RCA a élargi ses champs d’action : tourisme, décentralisation et gouvernance locale, eau et assainissement, éducation….

Dans ce cadre, la RCA a décidé d’apporter son concours pour améliorer la qualité de l’enseignement supérieur et la recherche scientifique de l’Université de Parakou (UP).

L’Université de Parakou est un établissement public créé en 2001 par décret. Outre le campus de Parakou, cette université comprend deux autres sites (Djougou et Nattitingou).

Ses missions sont centrées sur l'enseignement, la recherche et la contribution à un développement durable tant au plan national que sous régional.

L’utilisation des TIC dans le système éducatif de l’UP n’est pas au niveau de ce que l’on peut attendre d’un établissement universitaire. Pour remédier à cette situation, le projet proposé s’articule autour de trois actions complémentaires :

 Faire une évaluation des besoins didactiques et informatiques de l’Université de Parakou ;
 Procéder à la mise en place d’un réseau wifi ;
 Organiser des séances de formations à l’usage des TIC à l’endroit des enseignants et des étudiants.

- Etat des lieux des équipements informatiques, diagnostic réseau et mise à niveau matérielle de l’Université de Parakou
Objectif de l’action : L’objectif visé par cette action est de faire l’état de lieux des équipements et matériels dont dispose l’Université de Parakou, les mettre à niveau et éventuellement les compléter.
Description sommaire : Pour conduire cette action à terme, il s’agira d’organiser des rencontres avec les autorités rectorales et les services techniques de l’UP pour étudier les conditions d’élaboration d’un plan de travail. Ce dernier portera sur :

 L’élaboration et la validation des outils de collecte des besoins dans toutes les entités de formation et de recherche de l’UP ;
 La méthodologie de collecte des besoins ;
 L’analyse des besoins ;
 L’établissement de la liste des besoins priorisés.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Départements du Borgou et de l’Alibori
Maître(s) d'ouvrage
Conseil régional de Champagne Ardenne
Bénéficiaire(s)
Les enseignants de l’Université de Parakou ;les étudiants ;le personnel administratif de l’université.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Départements du Borgou et de l’Alibori Bénin commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Départements du Borgou et de l’Alibori YERIMA ALI

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil régional du Grand Est commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Départements du Borgou et de l’Alibori
Collectivité territoriale avant réforme
Conseil régional Alsace Champagne-Ardenne Lorraine



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 4100 0 1993
Conseil régional du Grand Est 31000 0 1993
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 9900 1993
, Départements du Borgou et de l’Alibori 12000 1993




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013