Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Belgrade"

Correspondant coopération décentralisée
Bertrand MILLET
Courriel : bertrand.millet[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Jean-Baptiste CUZIN
Courriel : jean-basptiste.cuzin[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Projet de coopération entre la municipalité de Novi Beograd et le Conseil général du Territoire de Belfort
Année de première signature de la convention
2010
Thématique d'intervention
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière
Sous-thématique d'intervention
Gouvernance locale et appui institutionnel
Sous-sous-thématique d'intervention
Appui institutionnel

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2010
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
26/12/2016
Contexte
Novi Beograd constitue l’un des arrondissements de la ville de Belgrade. Elle a été banlieue dortoir, puis le centre économique le plus important de Serbie, attirant de nombreuses entreprises pendant la période d’embellie économique entre 2003 et 2008. Elle doit désormais faire face à la situation de crise économique et sociale qui touche l’ensemble du pays (contraction du PIB et des investissements, hausse du chômage, inflation de 13% en 2012, etc.).

Les négociations du processus d’adhésion à l’Union européenne (statut de candidat à l’UE obtenu le 1er mars 2012) avancent progressivement. Cette perspective nécessite un accompagnement particulier pour l’Etat serbe, mais également pour les collectivités locales serbes, afin de permettre une assimilation aisée et rapide des règles applicables au sein de l’UE.

Le gouvernement nouvellement élu (élections législatives de mai 2012, puis accord de coalition signé le 10 juillet 2012) a affirmé son attachement à l’intégration européenne et s’est donné pour mission (entre autres) de veiller au développement régional et à la décentralisation, aux services de santé et d’éducation, etc. . Il a également indiqué qu’il continuerait d’améliorer sa coopération « avec tous les pays du monde dans l’intérêt de la Serbie » .

Outre ce changement politique au niveau national, la Municipalité de Novi Beograd a également vécu un changement d’équipe municipale (élections municipales de mai 2012), tant au niveau des élus composant le Conseil municipal que de la majorité des techniciens en charge du suivi des dossiers (A noter : Novi Beograd est une municipalité composée de 15 membres du Conseil, élus, et d’environ 200 agents municipaux).

Dans ce contexte particulier, et afin d’accompagner l’évolution sociétale qui s’ensuit (autour des valeurs de démocratie et de citoyenneté), les enjeux pour la coopération décentralisée entre Novi Beograd et le Conseil général du Territoire de Belfort sont les suivants :
- développer de nouveaux axes de coopération pour accompagner la Municipalité de Novi Beograd dans le processus d’intégration européenne (appui institutionnel à la gestion locale, appui au montage de dossiers européens, sensibilisation de la population ou de la société civile à la question de l’intégration européenne, etc.)
- poursuivre les projets liés à la francophonie (classe bilingue) pour maintenir l’attractivité du territoire, et offrir des opportunités aux jeunes d’apprendre le français et ainsi accroitre leurs chances sur le marché du travail
- poursuivre les projets liés aux rencontres de jeunes, pour permettre aux jeunes, des deux côtés, de s’ouvrir à l’Europe
- proposer de nouveaux outils de coopération visant à soutenir le développement économique et la qualité de vie (offre de services sociaux et culturels).
Historique
Engagée en 2001, en soutien à une équipe démocrate et pro-européenne, la coopération entre le Conseil général du Territoire de Belfort et la Municipalité de Novi Beograd s’appuie sur la perspective de l’intégration européenne de la Serbie et vise la préparation d’une collectivité serbe à se développer dans un souci de cohésion du territoire.

De nombreux projets ont été développés pendant 6 ans et la coopération s’est enrichie d’une dimension culturelle importante depuis 2007. Cette orientation s’est traduit à la fois par la mise en œuvre de projets de coopération culturelle en tant que tels et également par une incitation des structures culturelles à s’ouvrir sur les territoires de coopération. Entre 2008 et 2010, plusieurs temps de rencontre ont permis de rassembler les conditions nécessaires à l’émergence de projets à réelle dimension européenne (des dossiers de demande de subvention européenne ont ainsi été élaborés par des structures culturelles de Novi Beograd).

Les trois dernières années ont permis de grandes avancées sur la francophonie et l’ouverture des jeunes à l’Europe.

C’est ainsi que le lycée X a ouvert une classe bilingue, en septembre 2011. Ce projet a reçu le soutien du Ministère serbe de l’Education, de l’Ambassade de France à Belgrade, de la Municipalité de Novi Beograd et du Conseil général du Territoire de Belfort. Plus concrètement, l’expertise du Centre de linguistique appliquée (CLA) de Besançon a été mobilisée pour établir le diagnostic du projet pédagogique. Les enseignants du lycée X ont pu suivre entre 2010 et 2012 quatre stages d’approfondissement linguistique et pédagogique au CLA et à l’université de Besançon. Une lectrice a accompagné leur travail et celui des élèves, au quotidien, à Novi Beograd. Un partenariat a été amorcé avec un lycée français de Belfort, en vue d’offrir un lieu de rencontre linguistique et pédagogique aux enseignants et élèves serbes.

Des rencontres franco-serbes de jeunes se sont déroulées chaque été depuis 2010. Elles ont permis la rencontre de jeunes du Club adolescent de Delle des FRANCAS et de collégiens de Novi Beograd apprenant le français. Ils passaient deux semaines ensemble : une dans le Territoire de Belfort, une à Belgrade. Ce projet a ainsi contribué à la promotion de l’apprentissage du français en Serbie, à l’ouverture interculturelle pour les jeunes des deux pays et au développement de leur citoyenneté active, dès lors qu’ils étaient pleinement acteurs de la rencontre (choix et organisation des activités, participation à la communication sur le projet, mobilisation des acteurs locaux, etc.).

Liant la dimension de l’intégration européenne de la Serbie à celle de la francophonie et de l’éducation, le Conseil général du Territoire de Belfort a soutenu et accompagné la Délégation académique aux relations européennes et internationales (DAREIC) Franche Comté en août 2012 à l’Université d’été des professeurs de Français, co-organisée par l’Institut français de Belgrade et le Ministère de l’éducation nationale serbe. Elle y a animé un atelier sur le programme européen Comenius. La DAREIC Franche-Comté a en effet acquis une expertise sur ce programme européen, auquel la Serbie devrait être prochainement éligible.
Objectif du partenariat
Les objectifs généraux de ce projet sont les suivants :
- appui institutionnel à la gestion des services publics locaux visant à soutenir le développement économique et la qualité de vie (offre de services sociaux et culturels, insertion professionnelle des jeunes, éducation) des habitants de Novi Beograd, dans une optique d’accompagnement à l’intégration européenne de la Serbie
- appui aux projets permettant la promotion de la langue française et les valeurs de solidarité et de dialogue des cultures portées par la Francophonie et les programmes européens, là aussi dans l’optique de l’intégration européenne
- appui aux projets visant l’ouverture interculturelle des habitants des deux collectivités.

Ils participent au bien-être de la population (en Serbie, mais aussi en France) et à maintenir sur le long terme les conditions de l’attractivité du territoire de Novi Beograd. C’est dans cette ligne que s’inscrit la coopération avec le Conseil général du Territoire de Belfort pour les 3 années à venir.
Description détaillée du partenariat
La coopération décentralisée entre la Municipalité de Novi Beograd et le Conseil général du Territoire de Belfort s’inscrit pour la période à venir autour de la question de l’intégration européenne et des outils de tout ordre permettant d’accompagner ces avancées, quel qu’en soit le rythme.

Les différentes actions programmées se déclinent à 3 niveaux :
- Echange de jeunes autour de la notion de citoyenneté active,
- Soutien au développement de la classe bilingue au Lycée X de Novi Beograd
- Appui institutionnel en vue de l’intégration européenne.
- Echange de jeunes autour de la notion de citoyenneté active
Objectif de l’action : - Permettre le dialogue interculturel et la mobilité de jeunes Serbes en France et de jeunes Français en Serbie
- Favoriser l’apprentissage de la langue française en Serbie, ainsi que l’animation locale autour de la langue française
- Sensibiliser les jeunes serbes et français à la construction européenne et/ou à la citoyenneté européenne active.

Description sommaire : Les acteurs de Novi Beograd, (écoles et élus de la municipalité), expriment la volonté de promouvoir l’apprentissage du français, dans un pays où la langue anglaise est de plus en plus présente au détriment du français.
Organiser tout au long de l’année scolaire des ateliers de préparation d’une rencontre internationale de jeunes, autour de la langue française, permet aux partenaires de Novi Beograd de motiver des élèves et de leur donner l’envie de mieux connaitre la langue, voire la culture française.
Des ateliers sont donc mis en place par les enseignants de français des écoles primaires (équivalent des collèges) de Novi Beograd, en lien étroit avec l’Institut français. Ces enseignants expriment leur besoin de supports pédagogiques comme de méthodes.

L’action consiste donc à organiser ces ateliers de préparation tout au long de l’année, en se basant sur une série d’outils (pratique théâtrale - pour laquelle une formation a été suivie dans le cadre de la coopération en 2010-2011 -, jeux autour de la langue française, etc.).
Les enseignants et la municipalité de Novi Beograd expriment le souhait d’acquérir de nouveaux outils, autour de la notion d’éducation populaire.
Des acteurs du Territoire de Belfort (centres de loisirs) sont susceptibles de proposer des formations spécifiques.
L’objectif final de ces ateliers, ouverts à tous les élèves sur la base du volontariat, est la sélection des élèves qui prendront part à la rencontre franco-serbe de jeunes, selon des critères à définir chaque année, en fonction des objectifs mêmes de la rencontre (pratique de la langue française, aisance en pratique théâtrale, motivation, etc.). Cette sélection est réalisée en lien étroit avec l’Institut français, impliqué tout au long du processus pour permettre un bon niveau de pratique de la langue française.

Les 15 jeunes serbes retenus sont accueillis pendant une semaine dans le Territoire de Belfort, avec leurs enseignants pour participer à une rencontre avec des jeunes français, qui auront également de leur côté préparé la rencontre. Le groupe de jeunes passera également une semaine en Serbie.

En 2013, la rencontre se déroulera autour de la thématique de la citoyenneté européenne.

Après une première semaine pour apprendre à se connaître, passée par les jeunes Serbes et Français à Novi Beograd, le groupe participera dans le Territoire de Belfort au projet sur le thème "2013, année européenne des citoyens".

Les objectifs de cette rencontre seront les suivants :
- favoriser l’ouverture des jeunes sur le monde
- développer leur conscience de la notion de citoyenneté européenne
- les rendre acteurs de l’échange, en les amenant à créer et diffuser des outils de sensibilisation à la citoyenneté européenne.

Très concrètement, le projet, qui a associé en 2012 la Municipalité de Novi Beograd, le Conseil général de Belfort et son partenaire des Francas (Club ado de Delle), propose en 2013 l'implication de nouveaux partenaires :
o Le Centre culturel et social Belfort Nord (CCSBN) qui participera au projet avec un animateur et 7 jeunes avec moins d’opportunité
o Le Point accueil solidarité Jean Jaurès (service social territorialisé du Conseil général), notamment une éducatrice, spécialisée en théâtre
o La Maison de l’Europe à Besançon, qui apportera son expertise en matière de sensibilisation à la citoyenneté européenne
o L’Espace multimédia Gantner à Bourogne, où est accueillie en 2013 une volontaire serbe en service volontaire européen, qui apportera ses compétences en multimédia, en vue de réaliser l'outil de sensibilisation (vidéo) qui sera ensuite diffusé en France et en Serbie, au cours de dernier trimestre 2013.

Les activités proposées, s'appuieront sur des méthodes d'apprentissage actif:
- la sensibilisation aux question de la citoyenneté européenne, pour des jeunes Français qui ont toujours été citoyens européens, et des jeunes Serbes en devenir, en lien avec la Maison de l'Europe,
- l’expression des jeunes, notamment dans le cadre des petits groupes qui travailleront en amont de la rencontre sur des activités de théâtre, puis construiront lors du séjour, Serbes et Français ensemble, des sketches sur la thématique de la citoyenneté européenne,
- la coopération dans les activités de loisir,
- l’acquisition de connaissances dans un processus d’apprentissage non-formel (visites actives, discussions avec des élus, jeux de rôle,…),
- la co-construction d'un outil de sensibilisation à la citoyenneté européenne (sketches montés en un film court, en lien avec l'Espace multimédia Gantner), qui sera par la suite diffusé par les jeunes, en France comme en Serbie. L'objectif est de rendre les jeunes témoins et ambassadeurs de l’expérience à laquelle ils auront participé.

L'hébergement et l'ensemble des activités seront collectifs, afin d'apprendre le "vivre ensemble", dans les tâches du quotidien comme dans les activités plus ludiques et celles liées au projet de sensibilisation à la citoyenneté européenne.

Deux jeunes adultes serbes participeront, à titre bénévole, à l'encadrement/animation du groupe serbe durant le 1er semestre 2013, et découvriront les outils d’animation (éducation populaire, prônant l'implication active des jeunes), employés par les animateurs français.

Le projet plus global de formation au métier d’animateur sera construit par la suite, conjointement, par le CG90 et la municipalité de Novi Beograd.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Municipalité de Novi Beograd
Maître(s) d'ouvrage
Conseil général du territoire de Belfort
Bénéficiaire(s)
Décideurs (élus et techniciens) de la Municipalité de Novi Beograd; Société civile (établissements scolaires – enseignants et élèves, jeunes de Novi Beograd, jeunes adultes de Novi Beograd, structures culturelles, universités, habitants de Novi Beograd, etc.); Société civile dans le Territoire de Belfort

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Municipalité de Novi Beograd Serbie commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Municipalité de Novi Beograd TOMIC NIKOLETA nikoleta.tomic@novibeograd.rs

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil départemental du territoire de Belfort commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Municipalité de Novi Beograd


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 58756 0 2010
Conseil départemental du territoire de Belfort 120000 0 2010
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 62000 2010
, Municipalité de Novi Beograd, Programme européen 52578 2010




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013