Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Ouagadougou"

Correspondant coopération décentralisée
Marion ANVROIN
Courriel : marion.anvroin[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent BARBOT
Courriel : laurent.barbot[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Formation des femmes à la Gestion d'Activités génératrices de revenus
Année de première signature de la convention
2009
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Jeunesse & genre
Sous-sous-thématique d'intervention
Genre

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2009
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Le Burkina Faso compte une population jeune avec 51% de femmes. Beaucoup d'entre elles souffrent de pauvreté (46 % des burkinabé vivent en dessous du seuil de pauvreté) et d'analphabétisme. Pour la Ville de OUAGADOUGOU, une des priorités, en matière de développement économique, est l'alphabétisation des femmes qui pourront ainsi créer et développer leurs activités économiques (entreprises). En 2009, la Ville de OUAGADOUGOU a créé un nouveau service pour la promotion de l'Education, la D.P.E. (Direction de la Promotion de l'Education), en divisant le service de l'action sociale, afin de répondre au mieux à la demande de la population.

Historique
Les cours d'alphabétisation se déroulent dans 7 centres, mis à disposition par la Ville de OUAGADOUGOU (1 par arrondissement). Le projet a commencé en 2000 avec une première promoition d'environ 100 femmes. Puis l'effectif est monté à 125 femmes par niveau : la 1ère année d'apprentissage (alphabétisation de base A1), puis deuxième année, avec la formation complémentaire de base (FCB).
Depuis l'an dernier, la 3e année en FTS (Formations Techniques Spécifiques) est devenue systématique, suite à la demande des apprenantes. Ces formations sont applicables à la gestion de la micro-entreprise sur des modules tels que la comptabilité simplifiée, la fiscalité, la gestion de stocks, la gestion financière.
Ainsi, grâce à ce programme, le faible niveau d'instruction, notamment des femmes, a été relevé. Ainsi, c'est un frein au développement de la Ville qui est levé.

Objectif du partenariat
Le projet vise à renforcer les capacités des femmes alphabétisées, à créer et à faire développer leurs micro-entreprises, donc des activités génératrices de revenus (AGR) viables pouvant leur apporter des revenus substantiels, tout en contribuant à réduire la pauvreté de cette frange vulnérable de la Société Ouagalaise.

Description détaillée du partenariat
Enseignement en langue mooré, puis en français, de 337 femmes du secteur informel de OUAGADOUGOU. Cet apprentissage a pour but que ces femmes puissent créer leurs micro-entreprises dans un cadre formel, et une volonté de développer leurs activités, afin d'améliorer leurs conditions de vie.
- Alphabétisation des femmes du secteur informel de OUAGADOUGOU et accompagnement dans la réussite de leur micro-entreprise.
Objectif de l’action : Renforcer les capacités des femmes alphabétisées à créer et à faire développer leurs micros entreprises, en vue de leur apporter des revenus substantiels, tout en réduisant la pauvreté.


Description sommaire : Alphabétiser en mooré 300 femmes chefs de micro-entreprises chaque année, puis leur enseigner le français.
Dans le même temps, le Centre d'Accueil pour Entreprises, accompagne les entreprises de ces femmes, afin d'en assurer leur viabilité.
De façon spécifique, le projet vise à :
1. Consolider les formations acquises en alphabétisation (formation complémentaire de base (FCB) par la formation en informatique,
2. Identifier les femmes alphabétisées porteuses de projets de micro-entreprises, les informer sur les opportunités qui leurs sont offertes pour s'inscrire dans un processus de création d'entreprise,
3. Assurer des sessions de formation en entreprenariat dans les arrondissements et villages où des groupements de femmes/filles seraient retenus pour bénéficier des appuis en la matière,
4. Assurer les formations en informatique au CAE pour les futures promotrices retenues,
5. Appuyer, après la formation en entreprenariat, les apprenantes à monter leurs dossiers de projets de micro-entreprises,
6. Appuyer les bénéficiaires à la recherche de financement de leurs entreprises,
7. Appuyer celles qui auraient déjà leurs projets en cours d'exécution par des formations techniques spécifiques (FTS) applicables à la gestion de la micro-entreprise sur des modules tels que la comptabilité simplifiée, la fiscalité, la gestion de stocks, la gestion financière.
Ce projet est coordonné sur place par le Comité Communal de Jumelage.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Mairie de Ouagadougou, Mairie de OUAGADOUGOU
Maître(s) d'ouvrage
Loudun, Conseil Général de la Vienne
Bénéficiaire(s)
les femmmes de Ouagadougou

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
MAIRIE DE OUAGADOUGOU Burkina Faso commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
MAIRIE DE OUAGADOUGOU JOB Ouedraogo ouedjob@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Loudun commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat en France
Conseil Général de la Vienne
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Mairie de Ouagadougou


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 0 0 2009
Loudun 25000 0 2009
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 18000 2009
Conseil Général de la Vienne, Mairie de Ouagadougo 25100 2009




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013