Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Ouagadougou"

Correspondant coopération décentralisée
Marion ANVROIN
Courriel : marion.anvroin[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent BARBOT
Courriel : laurent.barbot[at]diplomatie.gouv.fr

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Tananarive"

Correspondant coopération décentralisée
Florian MARCHADOUR
Courriel : marchadour.matd[at]gmail.com
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Philippe GEORGEAIS
Courriel : philippe.georgeais[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Séminaire : transformer les nuisances en ressources
Année de première signature de la convention
2011
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Eau et assainissement

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2013
Le partenariat est
Archivé
Date de fin du partenariat
31/12/2015
Contexte
Particulièrement soucieuse des questions de Développement Durable, la Ville de Saint-Étienne mène une politique active dans ce domaine sur son territoire et choisit de travailler à son échelle pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement.
Par la mise en place d'un Fonds Eau en partenariat avec la Stéphanoise des Eaux, Saint-Étienne se positionne plus précisément sur l'objectif n°7 « Assurer un environnement durable » et sa cible n°3 : « Réduire de moitié, d’ici à 2015, le pourcentage de la population qui n’a pas d’accès de façon durable à un approvisionnement en eau potable ni à des services d’assainissement de base ».
Le projet que la Ville de Saint-Étienne ambitionne de développer avec ses partenaires malgaches et burkinabés est bâti dans une recherche d’équilibre entre les échanges Nord->Sud et les échanges Sud->Nord . Il s'inscrit dans une démarche de développement durable en interrogeant 3 dimensions: écologique par la mise en place d'installations sanitaires protégeant la ressource en eau, culturelle et sociale par l'implication des populations en tenant compte du contexte culturel, économique par le développement d'activités génératrices de revenus. 
Il vise au développement du cycle complet d’assainissement de proximité, dit aussi « cycle EcoSan » à Bobo-Dioulasso (Burkina-Faso), à Tamatave (Madagascar) et à Saint-Étienne .
Loin de proposer des technologies et procédés « rustiques », ce projet s'inscrit au contraire dans un mouvement mondial visant à inventer les « toilettes du futurs » afin de préserver l'eau et de valoriser les nuisances en ressources. Grâce à son expérience de terrain depuis plusieurs années, Saint-Étienne a la conviction que le modèle proposé appartient à la catégorie des technologies d'avenir. Cette conviction est d'ailleurs confirmée par les récentes recherches menées à Singapour et en Amérique du Nord sur la mise en place de toilettes permettant de valoriser les nuisances en ressources : les excréments et l'urine permettent de produire de l'électricité et sont ensuite réutilisés en fertilisant.
La Fondation Bill et Mélinda Gates qui a investi 5,3 millions d'euros en lançant en 2011 le « Reinvent the toilet Challenge » souligne que si les toilettes à chasse d'eau inventées en 1775 ont constitués une évolution considérable des systèmes d'assainissement permettant d'éradiquer de nombreuses maladies, elles ne sont plus une solution intelligente ou durable.
Historique
Séminaire en février 2014 à Bobo-Dioulasso "Transformer les nuisances en ressources"
Séminaire en novembre 2015 à Tamatave "Entreprendre et Transformer les nuisances en ressources"
Objectif du partenariat
Capitaliser les expériences et le savoir-faire des partenaires malgaches, burkinabés et français à tous les niveaux : élus, techniciens et utilisateurs.
Description détaillée du partenariat
Le projet construit avec nos partenaires malgache et burkinabé pour répondre précisément à leurs attentes et tenir compte de leurs contraintes se décline en deux volets:
=> A Tamatave et Bobo-Dioulasso :  construction d'infrastructures d'assainissement, avec une utilisation des eaux pluviales, couplée au développement d'activités génératrices de revenus via le compostage des matières et leur réutilisation en fertilisant, en s'appuyant notamment sur les savoir-faire de l'ONG malgache St Gabriel et de l'équipe de la Direction des Services Techniques Municipaux de la Commune de Bobo-Dioulasso.
=> A Saint-Étienne  : développement du même type d’installations dans les jardins familiaux . L'adaptation de la technologie du Sud aux contraintes stéphanoises a été réalisée par un groupe d'élèves ingénieurs de l'École des Mines, sous tutorat de la Stéphanoise des Eaux, partenaire technique et financier du projet. La construction d'un prototype à Saint-Étienne sera réalisée à l'automne 2012 par une entreprises d'insertion du bassin stéphanois.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
Saint-Etienne , Commune urbaine de Toamasina, Ville de Bobo Dioulasso
Bénéficiaire(s)
Elus, techniciens et utilisateurs des toilettes sèches à Tamatave, Bobo-Dioulasso et Saint-Etienne dans un premier temps.Les mêmes participants seront invités aux deuxième et troisième éditions. Pour renforcer l’impact de l’action, ces deuxième et troisième éditions seront ouvertes à d’autres collectivités malgaches et burkinabés, ainsi qu’à d’autres collectivités françaises, notamment rhônalpines, en partenariat avec des collectivités de Madagascar et du Burkina Faso.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Bobo-Dioulasso Burkina Faso Icone d'une loupe
Commune urbaine de Toamasina Madagascar Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Commune urbaine de Toamasina RAVELONDRAZANA Célestine Adjointe au Maire ravelocele@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Saint-Etienne Icone d'une loupe

Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Commune urbaine de Toamasina, Ville de Bobo Dioulasso


Le partenariat est triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 13500 2014
Région Rhône Alpes 10000 2013
Région Rhône Alpes 12000 2014
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2015
Saint-Etienne 60000 0 2014
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 5000 2013
commune de Bobo Dioulasso 1000 2014




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013