Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Dakar"

Correspondant coopération décentralisée
Julie CAMY
Courriel : julie.camy[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent PEREZ
Courriel : laurent.perez-vidal[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Appui à la mise en oeuvre du schéma d'assainissement de la Commune de Waoundé et échanges entre acteurs de Valence et Waoundé autour de l'eau et l'assainissement
Année de première signature de la convention
2010
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Eau et assainissement

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2010
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
A Waoundé : L’assainissement constitue une préoccupation majeure pour la commune du fait que, présentement, il n’existe aucun système collectif ou individuel dédié à la prise en charge des eaux usées, des eaux de pluies et des déchets solides.
Pour les besoins de l’élaboration du schéma communal d’assainissement de la commune de Waoundé, une étude diagnostic sur la situation actuelle de l’assainissement de la commune a été menée. L’étude a révélé que pour les eaux usées domestiques, seules les eaux vannes/excrétas sont pris en charge par des systèmes d’assainissement individuel dans la quasi-totalité des ménages (98,7%). Toutefois, Les ouvrages présents dans 37,5% des ménages ne répondent pas aux critères du JMP (Joint Monitoring Program OMS/UNICEF) relatifs à l’assainissement amélioré. A cela s’ajoute la défécation à l’air libre pratiquée par 1,3% des ménages. Ainsi, 38,8% des ménages ne sont pas comptabilisables dans l’accès à l’assainissement amélioré.
Concernant les eaux de lessive et de cuisine, la même étude montre que la pratique consiste à les rejeter soit dans la cour de la concession, soit dans la rue, soit dans le fleuve.
Par ailleurs, il apparait que les structures recevant du public connaissent surtout des problèmes d’insuffisance de cabines WC. Ainsi, plus de 70% des structures d’enseignement et de formation se trouvent en situation de déficit en matière de nombre de cabines WC par rapport à leurs effectifs. Le cas du marché est également alarmant, dans la mesure où pour 140 stands, il n’existe aucun ouvrage destiné aux excrétas et aux urines (ratio recommandé : 20 stands par cabine). Il en est de même pour le stade municipal qui ne dispose également d’aucun ouvrage d’assainissement.
Ce tableau général de la commune de Waoundé appelle à une réflexion orientée vers des solutions douces pour la résolution des problèmes d’assainissement. C’est ce qui explique l’élaboration de ce projet qui va contribuer à l’amélioration du cadre de vie de la population de Waoundé par la réalisation d’ouvrages d’assainissement et de d’activités de formation/sensibilisation/renforcement des acteurs locaux en matière de gestion des eaux usées, pluviales et des déchets.
A Valence : Les associations, MPT et écoles organisent chacun de leur côté des actions liées à la Solidarité internationale. Ces actions sont souvent isolées et ont peu de retombées sur la population valentinoise. Aujourd’hui, l’harmonisation et la valorisation de ces actions semblent primordiale.
Historique
Le programme présenté ici s’inscrit dans un processus qui prend source en 1985 à l’époque où, la ville de Valence donnait naissance à l’association ADOS pour développer une coopération avec le Sénégal. Après de multiples évolutions, mutations, orientées grâce à plusieurs évaluations extérieures, l’action de coopération s’est renforcée et a permis à d’autres collectivités Rhône-Alpines de s’impliquer : Conseils Généraux Drôme et Ardèche, Conseil Régional Rhône-Alpes, Communauté de Communes du Val de Drôme et aujourd’hui la Ville de Valence qui retrouve cette dynamique. Bien qu’il existe des outils de concertation entre ces Collectivités locales, chacune reste maître d’ouvrage de programme de coopération décentralisée. Le partenariat privilégié avec l’ADOS a été lui aussi renforcé mais en repositionnant l’association dans un rôle d’opérateur chargé de la mise en œuvre des actions.
A Waoundé : L’accroissement démographique important à Waoundé appelle des mesures à la fois urgentes et bien réfléchies pour une bonne maîtrise de la gestion des eaux usées domestiques, des eaux pluviales et des déchets solides. C’est la raison pour laquelle, la commune de Waoundé, avec l’appui de ville de Valence, a initié un premier projet en cours de mise en œuvre. Ce premier projet va permettre à la commune de Waoundé de disposer d’un schéma communal d’assainissement et de répondre aux problèmes urgents d’assainisssment au niveau de 3 établissements scolaires à Waoundé par la réalisation d’un système d’alimentation en eau potable et assainissement (AEPA).
C’est suite aux résultats de la phase diagnostic du projet de réalisation du schéma communal d’assainissement Waoundé qu’est ressorti le besoin de réaliser des ouvrages d’assainissement autonome pour quelques familles démunies et collectif pour certains lieux publics.
A Valence : En lien avec la réalisation du schéma d’assainissement, à Waoundé, un volet « éducation à la citoyenneté internationale » a été mis en place à Valence. Ainsi, des projets d’échanges interculturels entre les deux territoires se sont déroulés depuis 2010. Pour exemple, un chantier « tripartite » a été mis en place à Saint Louis, au Sénégal, réunissant des jeunes de waoundé, de saint Louis et du Centre social le Tambour de Valence. D’autres échanges ont été mis en place, notamment dans le cadre de la réalisation d’une étude sur la valorisation des déchets entre étudiants ingénieurs de Lyon (via association Ingénieurs Sans Frontières) et étudiants dakarois ou encore entre les collèges et associations des deux territoires.
Suite au retour enrichissant et à l’impact positif de ces projets sur les jeunes engagés et sur la population valentinoise, la ville souhaite renouveller l’expérience en proposant un programme complet de sensibilisation au sein des écoles primaires et des équipements de quartier. Ce programme permettrait d’intervenir directement auprés des jeunes, de les accompagner dans leurs projets et surtout de constituer un pannel d’outils de sensibilisation qui sera utilisé et valorisé lors des évènements de la ville.
Objectif du partenariat
A Waoundé : La finalité générale du projet est d’améliorer les conditions de vie de la population de la commune par la réalisation d’ouvrages d’assainissement autonome ou individuel pour les familles démunies, et collectif pour les lieux publiques.
Cette finalité se décline en 2 objectifs spécifiques que sont :
* Réaliser des ouvrages d’assainissement adaptés au contexte géographique, économique et socioculturel de la Commune de Waoundé
* Renforcer les capacités des acteurs locaux par l’information et la sensibilisation. Cet axe verra l’implication des services techniques de l’hygiène, de l’assainissement, de l’hydraulique, de l’environnement, de la santé.
AValence : la finalité générale du projet est de sensibiliser le plus de jeunes à la solidarité internationale en abordant les problématiques de l’eau et de l’assainissement.

Cette finalité se décline en 2 objectifs spécifiques que sont :
- Mettre en place des ateliers d’Education Au développement sur le thème de l’eau et l’assainissement auprés des jeunes.
- Sensibiliser la population valentinoise par la présentation des travaux effectués par les jeunes.
Description détaillée du partenariat
Le MAE a soutenu une première phase du programme de coopération entre la Ville de Valence et la Commune de Waoundé qui a permis à cette dernière d’élaborer son schéma d’assainissement communal et de réaliser quelques actions à caractère urgent telles que l’adduction d’eau et l’équipement en latrines de 3 écoles. Cette première phase a permis également d’amorcer un travail de sensibilisation auprès du milieu scolaire et des jeunes, sur les questions liées à l’eau et à l’assainissement, à la fois à Valence et à Waoundé.

Le présent projet constitue la deuxième phase du programme de coopération Valence/Waoundé et s’inscrit dans la suite de la première.
Le présent projet a pour objet, d’une part, d’appuyer la commune de Waoundé dans la mise en œuvre d’une première tranche de son schéma d’assainissement et d’autre part, de poursuivre la sensibilisation des jeunes valentinois, et les échanges entre jeunes de Valence et jeunes de Waoundé sur les thématiques communes aux deux territoires et qui font l’objet du programme de coopération : eau et assainissement.

Le projet va se réaliser sur les deux territoires et va porter :
- A Waoundé : sur l’accompagnement de la commune dans la mise en œuvre d’une première tranche de son schéma d’assainissement communal.
- A Valence : sur un programme d’Education au Développement axé sur la thématique de l’eau/assainissement. Ce programme se réalisera au niveau des écoles primaires et des Equipements de quartier de la ville.

La commune de Waoundé, à l’instar des autres localités qui longent le fleuve Sénégal se caractérise par un déficit de systèmes d’assainissement de base.
L’étude diagnostic du Schéma d’assainissement a montré que les ouvrages présents dans 37,5% des ménages ne répondent pas aux critères des OMD (objectifs du millinaire pour le développement) relatifs à l’assainissement amélioré. A cela s’ajoute la défécation à l’air libre pratiquée par 1,3% des ménages. Ainsi, 38,8% des ménages ne sont pas comptabilisables dans l’accès à l’assainissement amélioré. La plupart des concessions au bord du fleuve rejettent leurs déchets directement dans le fleuve, sans aucune épuration, ni décantation des matières fécales. Hormis la baignade, ces eaux du fleuve sont utilisées pour la vaisselle, la lessive et dans certains endroits pour la consommation humaine. Ces rejets non contrôlés des eaux usées posent un enjeu majeur de santé publique auprès des populations et une pollution marquée des eaux du fleuve. La situation est aggravée par le dépôt sauvage des déchets solides sur les berges du fleuve.

L’élaboration du schéma d’assainissement a permis à la Municipalité de Waoundé de poser un diagnostic de ces problèmes et de construire des solutions en concertation avec les populations. Le présent projet permettra à la Commune de Waoundé de démarrer la mise en œuvre des solutions retenues avec les populations pour résoudre les problèmes des eaux usées, des eaux pluviales et de la gestion des déchets domestiques.

La ville de Valence, depuis l’arrivée de sa nouvelle équipe municipale en 2008, a engagé, sur son territoire une dynamique d’ouverture et d’échange avec d’autre territoires du monde. Ainsi, de nombreuses actions liées à la solidarité internationale ont été réalisées en impliquant la population valentinoise et plus particulièrement les jeunes ( Programme d’Education Au Développement, chantier de jeunes au Sénégal, manifestations culturelles…).
Aujourd’hui, la ville souhaite poursuivre cet engagement en proposant un programme d’Education à la Citoyenneté internationale axé sur la sensibilisation aux problématiques liées à l’eau et à l’assainissement . Ce programme touchera particulièrement des jeunes des maisons de quartiers, les scolaires et les étudiants. La phase de restitution des travaux permettra de sensibiliser la population valentinoise sur la Solidarité Internationale et sur notre thématique de coopération.


- Renforcement de la capacité de maîtrise d’ouvrage de la municipalité de Waoundé dans le pilotage de la mise en œuvre d’un projet d’assainissement
Objectif de l’action : L'objectif est de renforcer les compétences politiques et opérationnelles des élus et des services de la commune, pour que cette dernière porte l'organisation et la mise en oeuvre du service d'assainissement des eaux usées, des eaux de pluie et de la gestion des déchets ménagers.
Description sommaire : Cette action va permettre à la Municipalité de Waoundé et à ses élus d’assurer de suivre la phase mise en œuvre des options retenues par l’étude tout en continuant à impliquer les populations et les quartiers dans la démarche. Cette phase de mise en œuvre va permettre d’approfondir le travail en commun entre élus et populations engagé lors de la phase étude. Pour ce faire, le projet aidera la municipalité à mettre en place et à animer une instance de pilotage qui sera ouvert aux représentants des différents acteurs concernés par l’assainissement de la commune. Cette instance aura en charge la définition des règles et modalités de mise en œuvre du projet, et assurera le suivi-évaluation des activités menées. Cette instance devra être la plus représentative possible, pour assoir une légitimité communale sur les questions d’assainissement.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Commune de Waoundé
Maître(s) d'ouvrage
Valence, Agglo de Valence Romans Sud Rhône-Alpes
Bénéficiaire(s)
- La commune de Waoundé, les familles démunies, les personnes fréquentant les lieux publics comme le marché et le stade municipal.les acteurs et citoyens de Valence et de Waoundé

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Commune de Waoundé Sénégal commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Commune de Waoundé CAMARA Bouna

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Valence commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat en France
Agglo de Valence Sud Rhône-Alpes
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Commune de Waoundé


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 1041520 2010
Valence 36000 555020 2010
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 108000 2010
Agglo de Valence Sud Rhône-Alpes, Commune de Waoun 152500 2010




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013