Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Consul général à Jérusalem"

Correspondant coopération décentralisée
Jacqueline COULON-LASCAUX
Courriel : jacqueline.coulon-lascaux[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Jean-Paul GHONEIM
Courriel : jean-paul.ghoneim[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Renforcement de la politique publique de jeunesse à Beit Sahour, Vaulx en Velin et Romans, par le développement d'outils participatifs transversaux à tous les acteurs jeunesse
Année de première signature de la convention
2008
Thématique d'intervention
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière
Sous-thématique d'intervention
Gouvernance locale et appui institutionnel
Sous-sous-thématique d'intervention
Gouvernance et démocratie locales

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2008
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Depuis 2007, la coopération entre les villes de Beit Sahour, Vaulx-en-Velin et Romans-sur-Isère se sont centrés sur le développement d'une politique jeunesse partagée sur les territoires par ses différents acteurs, municipalité et milieu associatifs avant tout. Après avoir, entre 2007 et 2009, travaillé sur la formation de cadres dirigeants et techniques qui contribuèrent à renforcer et à développer le tissu associatif de Beit Sahour, ainsi que sur la formation de techniciens de l’animation culturelle, sociale et éducative, capables d’assurer l’encadrement des jeunes, le projet 2010-2012 s'est concentré sur la consolidation de la gouvernance locale et des actions partenariales, notamment via le développement d'échanges, entre jeunes, entre cadres professionnels de l'animation et entre dirigeants locaux. Ainsi, aujourd'hui, l'action jeunesse est elle partagée par les trois villes sur de solides bases partenariales, de reconnaissance mutuelle et d'échanges d'expérience. Il reste cependant à compléter le partenariat sur la notion d'implication citoyenne, via les échanges de jeunes, mais également via la sensibilisation accrue sur les situations de la jeunesse françaises et palestiniennes, enjeu principal du projet 2013-2015. En effet, après avoir construit et consolidé entre 2007 et 2012 la base d'une politique pour les jeunes, concertée et partagée par tout les acteurs, il s'agit à présent de positionner les jeunes, population majoritaire dans toute la méditerranée, comme acteurs phare du développement de leur territoire, aussi bien en Palestine qu'en France, comme partenaire privilégié des pouvoirs locaux, dont la municipalité est l'échelon principal.
Historique
Les Ville de Beit Sahour et de Romans développent une relation de coopération depuis 1995. Les actions, dans un premier temps, ont impliqué un réseau rassemblant six villes de Rhône-Alpes (Grenoble, Gières, Eybens, St-Priest, Romans et Vienne), et les quatre villes du district de Bethléem (Bethléem, Beit Jala, Doha et Beit Sahour). Elles avaient pour objectif de développer un tourisme organisé par les acteurs locaux et générateur de ressources pour les populations palestiniennes. Malgré le gel des projets depuis la seconde intifada, les deux villes et leurs habitants n’ont pas cessé de garder contact et de mener ensemble des actions, de solidarité et sensibilisation principalement.
Les villes de Vaulx-en-Velin et de Romans se sont engagées au début des années 2000 pour poursuivre et enrichir la relation de coopération avec la ville de Beit Sahour. Cela s’est concrétisé notamment par des actions politiques, par l’envoi de subventions à l’hôpital BASR de Beit Jala, et par le soutien d’organismes par le biais d’actions humanitaires.
En 2005, la ville de Vaulx-en-Velin – en partenariat avec les villes de Romans, Eybens et Vienne – met en place un projet de soutien aux artisans de Beit Sahour.
A partir de 2007, les villes de Vaulx-en-Velin et de Romans se sont engagées dans un projet destiné à la jeunesse et à la société civile de Beit Sahour, avec le soutien du MAEE dans le cadre de l’appel à projets triennal 2007-2009, puis dans celui 2010-2012.
Les trois villes désirent renouveler leur partenariat dans la lignée de ce projet en 2013-2015, en intégrant à leur dynamique de nouvelles collaborations.
Objectif du partenariat
Contribuer au renforcement de la gouvernance locale de Beit Sahour et des partenaires, par le positionnement des jeunes comme acteurs d'un développement transversal et concerté.
Description détaillée du partenariat
Projet de renforcement des politiques jeunesses par le développement d'outil de participation des jeunes à la vie locale, en collaboration entre les territoires palestiniens (Beit Sahour) et français (Vaulx en Velin et Romans-sur-Isère).
- Une plate-forme d'échange
Objectif de l’action : Construire un dispositif de pilotage inclusif, prenant en compte toutes les diversité d'acteurs agissant sur ce projet, et faire de cette diversité une force au service d'une politique locale commune.
Description sommaire : Plusieurs acteurs sont présents sur cette plate-forme, divers à la fois par leur situation géographique, par leur positionnement dans la gouvernance locale, et par leur fonction, mais aussi par leur culture et milieu de travail.

En effet, un premier niveau de diversité des acteurs de ce projet est l'appartenance géographique : il y a une logique locale (romans / Vaulx / Beit Sahour), une logique régionale (Romans-Vaulx-Givors / Beit Sahour-Selfeet-Itnah-Taibeh) et une logique internationale (France – Palestine). Dans une certaine mesure, on peut également inclure une logique nationale, prenant en compte le partenariat financier avec le MAE, et de possibles synergies avec d'autres acteurs nationaux (AFD).
Un second niveau de diversité est l'appartenance à des structures différentes : si le partenariat est noué avant tout entre collectivités territoriales, celles ci sont désireuses d'associer à la conception du projet d'autres structures : associations, conseils ou comités, éducation nationale et intervenants de l'éducation supérieure. L'institution et la société civile sont donc en collaboration.
Un troisième niveau sera l'appartenance à des cultures de travail différentes : dans ce projet, professionnels de l'action internationale et professionnels de la jeunesse contribuent ensemble à un objectif commun, « faire des jeunes des citoyens de leur territoire et du monde », par la mise en place d'outils puisant dans deux cultures professionnelles différentes, mobilisant des réseaux et des expertises différentes.
Enfin, jeunes, élus et professionnels discutent et débattent ensemble, chacun dans le positionnement de sa fonction, qu'elle soit de gouvernance locale pour les élus, d'animation et de coordination pour les professionnels, de témoignage, de représentation et de préconisations pour les jeunes ; c'est le faisceau de points de vus qui permet de couvrir tout le champs de la politique publique de la jeunesse.

L'objectif de cette action est donc de formaliser un dispositif de pilotage qui permette à chaque membre de cette plate-forme franco-palestinienne, mais aussi à chaque métier et enfin chaque fonction de la démocratie locale, d'intervenir au juste niveau.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Beit Sahour
Maître(s) d'ouvrage
Vaulx en Velin, Romans-sur-Isère
Bénéficiaire(s)
Les bénéficiaires du projet sont multiples : Les jeunes, à la fois ceux impliqués directement dans le portage du projet (en local et dans l'échange), et ceux sensibilisés sur le territoire par leur congénères et les structures impliquées. Les municipalités de Beit Sahour, Vaulx-en-Velin et Romans-sur-Isère, par le renforcement de leur compétences dans la mise en place de politiques publiques jeunesse innovantes et concertées Les acteurs jeunesse, associatifs, collectifs, éducatifs impliqués dans le projet, par les synergies crées entre leur différentes approches, Les populations des trois territoires, sensibilisées et averties des potentiels de la jeunesse sur son territoire et dans les territoires voisins.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Beit Sahour Territoires palestiniens commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Beit Sahour Manoly-Musleh Hanan hanan@beitsahourmunicipality.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Vaulx en Velin commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat en France
Romans-sur-Isère
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Beit Sahour


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 86000 0 2008
Vaulx en Velin 96000 0 2008
Romans-sur-Isère, Beit Sahour 98000 2008




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013