Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Bujumbura"

Correspondant coopération décentralisée
Gilles VAUBOURG
Courriel : gilles.vaubourg[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Gilles VAUBOURG
Courriel : gilles.vaubourg[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
SIDACTION - Prévention et prise en charge globale des enfants, adolescents et jeunes infectés par le VIH au Burundi
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Santé
Sous-sous-thématique d'intervention
Prévention et éducation à la santé

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2003
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Le Burundi (6 millions d'habitants), connaît depuis 1993 une situation de crise politico ethnique. Cette guerre civile a particulièrement favorisé la propagation du VIH. La séroprévalence est estimée à 20 % de la population adulte en zone urbaine. Environ 400.000 adultes et enfants vivent avec le Sida et près de 250.000 enfants sont orphelins en raison du sida.
La forte séroprévalence des jeunes filles (15 % en moyenne) et des jeunes filles enceintes laisse penser que l'épidémie est toujours en progression (19 %).
Historique
Soutenu par la Ville de Paris depuis 2003, le projet Paris Sida Sud au Burundi vise à réduire la transmission du virus de la mère à l’enfant et l’infection du VIH chez les enfants et les adolescents. Mis en œuvre par deux associations locales, l’Association nationale de soutien aux séropositifs et malades du sida (ANSS) et la SWAA-Burundi (Society for Women and Aids in Africa), le projet apporte, sur le long terme, un soutien global et holistique aux familles/fratries, orphelins pour la plupart, qui vivent dans l’extrême pauvreté : soutien médical, psychologique, social, alimentaire, scolaire et économique.
Objectif du partenariat
Objectifs généraux :
1. Contribuer de 2019 à 2021, à réduire à Bujumbura et dans les sites décentralisés de Gitega, la vulnérabilité face au VIH des enfants, adolescents, jeunes et leurs familles, et œuvrer à leur autonomisation ;
2. Renforcer la pérennité structurelle des deux associations burundaises.

Objectifs spécifiques :
- OS1 : Renforcer l’accès des adolescents, jeunes et adultes vivant avec le VIH aux services de santé sexuelle et reproductive dont la PTME;
- OS2 : Maintenir en bonne santé physique et psychologique les enfants et adolescents vivant avec le VIH;
- OS3 : Développer l’autonomisation économique des jeunes et des familles ;
- OS4 : Renforcer la reconnaissance au niveau local, de l’expertise des deux associations dans le domaine de la prise en charge pédiatrique du VIH ;
- OS5: Renforcer les capacités des deux associations dans les domaines de la structuration et gestion associatives.
Description détaillée du partenariat
- Accès aux services de santé sexuelle et reproductive dont la prévention de la transmission mère enfant du VIH ;
- Dépistage des enfants/adolescents affectés par le VIH et Suivi médical des enfants, adolescents et jeunes infectés par le VIH (consultations médicales, dispensation d’ARV, suivi biologique, appui pour l’accès aux soins spécialisés, visites à l’hôpital)
- Consultations médicales pour les enfants et adolescents affectés par le VIH
- Accompagnement psychologique des enfants et adolescents vivant avec le VIH (annonce du statut, aide psychologique via des entretiens individuels et activités de groupe) - Appui à l’observance des traitements
- Appui social (scolaire, alimentaire, hébergement, etc.) ; Appui pour l’accès à la formation professionnelle ; Appui économique (financements de micro projets générateurs de revenus)
- Renforcement de capacités associations (capitalisation, GRH, finances, pharmacie…)
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Sidaction
Maître(s) d'ouvrage
Association nationale de soutien aux séropositifs et malades du Sida (ANSS) + Association de prise en charge des orphelins du Sida (APECOS) + Association pour les femmes africaines face au Sida (SWAA-Burundi).
Bénéficiaire(s)
Les enfants séropositifs et leurs familles (3400 bénéficiaires directs)

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Bujumbura Burundi commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Paris commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 0 0 2003
Paris 100000 0 2003
Paris 149400 0 2004
Paris 146900 0 2005
Paris 128500 0 2006
Paris 160702 0 2007
Paris 218000 0 2008
Paris 250000 0 2009
Paris 285000 0 2010
Paris 235000 0 2011
Paris 200000 0 2012
Paris 248000 0 2013
Paris 245000 0 2014
Paris 220000 0 2015
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2015
Paris 210000 0 0 0 2016
Paris 200000 0 0 0 2017
Paris 195000 0 0 0 2018
Sidaction 43300 2003




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013