Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Dakar"

Correspondant coopération décentralisée
Julie CAMY
Courriel : julie.camy[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent PEREZ
Courriel : laurent.perez-vidal[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Sensibilisation des jeunes sénégalais au VIH et Sida : approche innovante pour renforcer l’action des Centres Conseils Ados (Réseau Africain de l’Education pour la Santé, RAES France)
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Santé
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2011
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Le Sénégal est un pays pauvre, classé 166ème sur 182 pays selon l’indice de développement humain (IDH). Les adolescents et les femmes sont des groupes vulnérables face à l’épidémie de sida, exposés aux situations d’exclusion sociale. La prévalence du VIH/Sida est évaluée à 0,7%. Plus de 89% des hommes et des femmes en âge de procréer n’ont jamais fait un test de dépistage de VIH/Sida. Plus des deux tiers de la population n’a jamais eu de rapports sexuels protégés, et les taux de mortalité maternelle et infantile, restent dans le groupe des plus élevés du monde. Politiques nationales et projets ont réussi en partie à informer la population, mais celle-ci n’adopte pas les comportements idoines.
Historique
Le Programme de Promotion de la Jeunesse (PPJ) du Ministère de la Jeunesse a lancé les Centres Conseils Adolescents (CCA) au milieu des années 90. Il existe aujourd’hui 13 centres à travers le pays. Les CCA sont les principaux acteurs de lutte contre le sida qui informent, sensibilisent et dépistent les jeunes sénégalais. Ils connaissent pourtant des difficultés pour adapter leurs services à une demande toujours plus pressante d’une jeunesse en pleine transition. Les CCA n’ont ni site Internet, ni programme de formation, ni actions de communication communautaire pour se faire connaître ou toucher la jeunesse.
Objectif du partenariat
Prévention par les nouvelles technologies au Sida et aux Infections sexuellement transmissibles
Description détaillée du partenariat
- Conception et test des outils de formation et de communication : un cursus de formation approprié accompagné d’une révision du guide conseil des CCA « Entrez et Découvrez » sera lancé. Ce guide servira d’ailleurs d’outil de référence au cours des formations des animateurs des CCA, et par la suite, de leur travail auprès des jeunes afin de les former à devenir les « éducateurs pairs » qui seront les relais entre les centres et les communautés.
- Atelier national de formation des animateurs :
- Un atelier national sera organisé à Dakar pour la formation initiale des animateurs des 7 Centres Conseil Ados pilotes.
- Formation à distance : Chaque CCA étant connecté par ADSL à Internet, les animateurs suivront
- la formation. Les participants seront assistés par les formateurs tout au long du projet.
- Production des émissions de radios des jeunes pour les jeunes : Une fois formés, les animateurs constitueront des groupes de 10 à 15 jeunes, appelés « Educateurs Pairs ». Ces jeunes seront formés à leur tour afin de renforcer leurs capacités à communiquer sur les thématiques de l’épidémie de VIH/Sida. Les jeunes seront conduits à réaliser des contenus audios pour la production d’émissions.
- (sketches, chansons, poèmes, reportages, etc)
- Chacune des émissions sera diffusée « en direct » sur la radio communautaire associée au CCA.
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
RAES France
Maître(s) d'ouvrage
RAES Sénégal
Bénéficiaire(s)
les animateurs des 13 Centres Conseils Ados, soit 26 animateurs ; groupes de 10 à 15 jeunes, soit une moyenne de 195 jeunes à travers le pays.Il est prévu dans le cadre de ce projet que chaque centre produira 10 émissions de 40 minutes, soit un total de 5200 minutes d’émissions radiophoniques produites par des jeunes, pour des jeunes, afin de sensibiliser plusieurs centaines de milliers d’individus.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Dakar Sénégal Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Paris Icone d'une loupe



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 56269 0 2011
Paris 30000 0 2012
Paris 35000 0 2013
Paris 35000 0 2014
Paris 35000 0 2015
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2011
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2012
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2013
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2014
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2015
Paris 24000 0 2011
gouvernement du Sénégal, fonds privés 7852 2011




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013