Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Libreville"

Correspondant coopération décentralisée
André CANVEL
Courriel : andre.canvel[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Bénédicte DESCHAMPS
Courriel : benedicte.deschamps[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Participation à la Biennale du Maronnage
Thématique d'intervention
Culture et Patrimoine
Sous-thématique d'intervention
Infrastructures, équipements et manifestations culturelles
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2010
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
31/12/2010
Contexte
la Biennale du Marronnage instituée en 1998 à l’occasion du 150ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage en France, la Commune de Matoury s’est fixée comme objectif d’explorer, à travers différents thèmes, toutes les facettes culturelles, économiques et humaines du riche héritage que partagent toutes les sociétés métissées, marquées au coin de la rencontre fusionnelle entre les civilisations africaines, européennes et amérindiennes.

Elle a été placée pour ses six premières éditions sous les thèmes successifs suivants :

1998 : La Guyane riche de ses différences
2000 : La Fraternité entre les peuples
2002 : La Femme dans le Marronnage
2004 : Les savoir-faire issus du Marronnage
2006 : Marronnage et Langages
2008 : Musiques marronnes

Véritable plateforme de rencontres entre les peuples partageant l’héritage des noirs marrons, la biennale permet à la population guyanaise d’avoir une ouverture non seulement vers leurs voisins caribéens mais aussi vers tous les peuples façonnés et sensibilisés par cet héritage.

Cet évènement unique vise notamment à favoriser le partage et l’échange de connaissances, la compréhension réciproque des populations et de leurs cultures respectives et ainsi développer un sentiment d’appartenance commune à une identité partagée.

Identifiant, inventoriant, valorisant et magnifiant les apports de cette rencontre transculturelle, dans des domaines aussi variés que les arts graphiques et plastiques, la littérature, la musique, la danse, les techniques, l’artisanat ou le syncrétisme religieux, notre démarche tend à une réelle réappropriation de cette histoire partagée issue de la sombre période du commerce triangulaire.

L’universalité du concept de Marronnage, perçu comme acte fondamental de refus de soumission à toute forme d’oppression ou de diktat visant à limiter pour un être humain ou pour une catégorie d’êtres humains, la pleine expression de ses libertés fondamentales et de ce fait à porter atteinte à son intégrité et à sa dignité, s’étant traduite sous différentes formes et modalités selon l’espace géographique, le contexte historique, la conscience humanitaire du pays colonisateur, nous nous proposons d’en explorer tous les modes d’expression dans leur diversité de contextes.
Historique
De précédents échanges avec des homologues Gabonais ont permis de dresser le cadre d'une coopération renouvelée. C'est ainsi que le Ministère de l'Education, et son Excellence le Vice Premier Ministre de la Culture, des Arts, de l'Education Populaire, de la Refondation et des Droits de l'Homme du Gabon, son Excellence Monsieur Paul MBA ABESSOLE, a pu inviter la délégation de Matoury lors d'un événement majeurs au Gabon : la fête des cultures. Cet événement culturel semblable à la Biennale du Marronnage organisée a été l'occasion d'identifier un groupe culturel international qui pourra se rendre pour proposer des prestations lors de l'édition de la Biennale 2010.
Objectif du partenariat
Favoriser le développement de la compréhension mutuelle, de la confiance et de l’amitié entre les peuples
. Créer une véritable coopération culturelle, sociale, économique et environnementale entre les peuples partageant une histoire commune

Description détaillée du partenariat
Le projet a permis de financer la participation d'invités gabonais à la septième édition de la biennale autour du thème: "des mémoires à l'histoire" .



Le groupe traditionnel AKOUMA-MBA a ainsi participé à l'évènement, ainsi que le professeur Nicolas NGOU-MVE, Directeur du centre de recherches Afro-Ibero Américaines de Libreville qui est intervenu dans le cadre du colloque « Marronnage et diversités culturelles, quel dialogue interculturel ? » sur le thème : les significations du marronnage, une approche triangulaire.
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Matoury
Maître(s) d'ouvrage
Matoury
Bénéficiaire(s)
population de Matoury, visiteurs du festival

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Libreville Gabon commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Matoury commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal





Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013