Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Nouakchott"

Correspondant coopération décentralisée
Julien ROUYAT
Courriel : julien.rouyat[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Sylvain FOURCASSIE
Courriel : sylvain.fourcassie[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Rénovation des écoles de Diogountouro et de Bouaté (Commune de Khabou).
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Attractivité des territoires
Sous-sous-thématique d'intervention
Pôles de compétitivité, clusters, filières

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2009
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
31/12/2011
Contexte
Les villages de Bouaté et de Diogountouro se trouvent au nord-ouest de Khabou, à l’extrême sud de la Mauritanie. Leurs populations réspectives sont estimées à 700 et 5500 habitants.
Historique
Malgré une politique nationale visant à promouvoir et développer le système éducatif, les écoles primaires de Bouaté et de Diogountouro, accueillant environ 300 élèves, se trouvent dans un état de délabrement avancé.
Objectif du partenariat
L’objectif du projet est de réhabiliter les infrastructures d’éducation primaire afin d’améliorer les conditions d’apprentissage des enfants des deux villages et de leurs hameaux.
Description détaillée du partenariat
L’école primaire de Diogountouro accueille 200 élèves dans quatre classes dont les toits s’affaissent et dont les portes et les fenêtres sont manquantes. L’école de Bouaté dispose, pour 100 élèves, de trois classes, sans toit et avec des portes et fenêtres délabrées. Ce projet de réhabilitation est intégré dans le plan d’actions prioritaires quinquennal de la commune de Khabou, qui pour sa mise en œuvre dispose d’un « agent de développement local ». Le comité de développement local, instance paritaire incluant la société civile, rattachée à la commune, assurera le suivi et l’évaluation de l’action.
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
ARVS, GRDR
Maître(s) d'ouvrage
Ville de Paris
Bénéficiaire(s)
Habitants des deux villages

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Villages de Diogountouro et Bouaté Mauritanie Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Paris Icone d'une loupe

Autres partenaires du partenariat en France
GRDR
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Fédération communale de Khabou (MEERGEMU)


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 0 0 2009
Paris 15000 0 2009
Commune de Khabou, association MEERGEMU 15506 2009




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013