Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Conakry"

Correspondant coopération décentralisée
Pascal DELATTRE
Courriel : pascal.delattre[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Roger-Bernard JEAN
Courriel : rbernard.jean[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
SOLTHIS - Réduire la transmission du VIH de la mère à l’enfant en Guinée : Projet de recherche opérationnelle DIAVINA (DIAgnostic Virologique et Initiation à la Naissance)
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Santé
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2008
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
31/12/2017
Contexte
La prévalence du VIH au plan national en Guinée est de 1,5 %, ce qui représente environ 100 000 personnes infectées. Avec seulement quelques milliers de patients traités, la Guinée connaissait en 2007 un retard certain dans la définition et l’application d’une stratégie nationale de lutte contre la maladie.
Historique
L’Etat guinéen a fait appel en 2008 à SOLTHIS pour l’aider dans son rôle de planification et d’appui aux unités de prise en charge du VIH sur tout le territoire national.
Objectif du partenariat
Renforcer les capacités des acteurs publics locaux en matière de prise en charge médicale des personnes séropositives.
Description détaillée du partenariat
Au sein des services de maternité, de médecine et de pédiatrie du CHU Ignace Deen de Conakry, les équipes soignantes recevront une formation et un accompagnement de la part de Solthis pour le dépistage du VIH, la Prévention de la Transmission de la Mère à l’enfant et la prise en charge de l’infection VIH des mères et des enfants. Les personnels du Laboratoire National de Santé Publique recevront une formation et un accompagnement pour la réalisation des tests diagnostiques. L’étude se déroulera de la façon suivante au sein du CHU :
? Chaque femme enceinte se présentant pour un accouchement dans la maternité du CHU se verra systématiquement proposé le dépistage du VIH. Si elle est dépistée positive, un traitement ARV immédiat lui sera proposé.
? Pour tout nourrisson de mère infectée par le VIH et non traitée par ARV au cours du dernier mois de sa grossesse, un diagnostic de l’infection à VIH par PCR ADN (qui recherche la présence du matériel génétique du VIH) sera proposé dès le jour de la naissance. Un traitement ARV renforcé sous la forme d’une trithérapie sera débuté dans les premières heures de vie.
? Si le résultat de la PCR à la naissance est positive, les nourrissons infectés seront suivis mensuellement. Si la première PCR réalisée à la naissance se révèle négative, le traitement préventif ARV sera interrompu à l’âge de 12 semaines, puis les enfants seront suivis régulièrement par les pédiatres et des tests de dépistage du VIH seront réalisés tous les 3 mois, jusqu’à l’âge de 18 mois compte tenu des risques de transmission du VIH pendant l’allaitement.
? Toutes les mères seront suivies régulièrement par le service de Médecine sur le plan clinique et elles bénéficieront d’un suivi virologique pendant les 18 mois de l’étude. Un soutien à l’observance du traitement antirétroviral sera apporté aux mères et aux enfants pendant toute la durée de l’étude par des partenaires associatifs.
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Solidarité Thérapeutique et Initiatives contre le Sida » (SOLTHIS)
Maître(s) d'ouvrage
Non défini
Bénéficiaire(s)
Personnels médicaux et administratifs de santé ; patientes

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Conakry Guinée commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Paris commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 0 0 2008
Paris 150000 0 2008
Paris 150000 0 2009
Paris 120000 0 2010
Paris 52000 0 2011
Paris 50000 0 2012
Paris 50000 0 2013
Paris 55000 0 2014
Paris 70000 0 2015
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2008
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2009
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2010
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2011
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2012
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2013
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2014
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2015
Fondation Bettancourt Schueller 310166 2008
Paris 55000 0 0 0 2016
Paris 50000 0 0 0 2017




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013