Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Rabat"

Correspondant coopération décentralisée
Frédérick BOUIN
Courriel : frederick.coopdec[at]gmail.com
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Bertand COMMELIN
Courriel : bertrand.commelin[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Formation gestion de réseau et travaux
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Eau et assainissement

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2002
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Le secteur de l’eau potable et de l’assainissement au Maroc a vu depuis les dernières décennies, une augmentation très importante de l’accès à l’eau. Dans une moindre mesure l'accès à l’assainissement a également augmenté. Des défis restent à relever comme l’amélioration du taux de traitement des eaux usées (seulement 13% des eaux collectées sont traitées), le raccordement à l’eau potable en milieu rural - en particulier concernant l'habitat dispersé - et la maintenance et l’exploitation des systèmes d’eau en milieu rural (dont 20% ne seraient pas fonctionnels). En 2005, le Programme national d’assainissement (PNA) a été approuvé par le gouvernement. Il a pour objectif ambitieux de parvenir à 60% de taux de traitement des eaux collectées et 80% de taux de raccordement au réseau sanitaire dans les zones urbaines d’ici 2020. La majorité de l’eau au Maroc est utilisée pour l’agriculture, le reste étant alloué à l’industrie et à la consommation d’eau potable.
En 2004, selon l'Enquête sur la Population et la Santé Familiale, 82% de la population marocaine avait accès à une source d’eau améliorée, plus précisément :
• 60,5% des Marocains avaient un branchement d’eau potable dans leur habitation ou dans leur jardin,
• 11% avaient accès à une borne fontaine proche de leur maison,
• 5,6% avaient accès à un puit protégé,
• 3.5% collectaient de l’eau de sources considérées comme protégées,
• 1,5% des Marocains, principalement dans les zones rurales, collectaient l’eau de pluie comme source principale.
En conséquence 18% de la population n’avait pas accès à une "source d’eau améliorée" en 2004 :
• 7% utilisent l’eau de puits publics non protégés,
• 4% ont des puits non protégés dans leur habitation ou dans leur jardin,
• 3,5% utilisent l’eau de sources non protégées,
• 2,5% prennent de l’eau directement dans les rivières ou les plans d’eau,
• 1%, à la fois en zone urbaine et rurale, utilisent de l’eau issue de camions citernes.
Pour ce qui est de l’assainissement en milieu rural :
• 58% de la population rurale avait accès à un "assainissement amélioré" en 2004.
• 40% de la population rurale n’avait pas accès à des latrines améliorées
L’assainissement en milieu urbain :
• Le recensement mondial de la santé de 2003 estime cette année là que 87% de la population urbaine du Maroc était raccordé à l’assainissement,
• Cependant, une étude de la banque mondiale indique qu’en 2004, « l’assainissement est totalement absent des quartiers périurbains des villes intermédiaires. Les quartiers informels des grandes villes sont aussi privés d’assainissement, renforçant ainsi les risques pour la santé de cette population déjà exposée par sa pauvreté".

L’ONEE :

Crée en 1972 (peu après le SIAAP) pour assurer la distribution et la préservation de l’eau, l’ONEP, dont le siège est à Rabbat, s’est vu élargir en 2000 son champ d’action à l’assainissement. L’objectif du royaume marocain était de rattraper le retard du pays en matière de collecte et de traitement des eaux usées. La nouvelle direction de l’Assainissement et de l’Environnement au sein de l’ONEP a mis au point un programme d’investissement doté d’une enveloppe de 1 965M€ pour combler ce retard d’ici 2015 dans les villes où l’ONEE assure la distribution de l’eau potable.
Présent dans 416 communes, l’Office marocain couvre 85% de la production d’eau et dessert 5,6 millions d’habitants. Il assure l’assainissement des eaux usées de 31 villes représentant une population de 1.2 millions d’habitants. Fin 2005, l’ONEP exploitait 49 stations d’épuration.
Historique
Crée en 1972, l’ONEE est un établissement public à caractère industriel et commercial doté d’une personnalité civile et d’une autonomie financière. Son activité intègre dorénavant l’ensemble du cycle de l’eau, puisque depuis 2000, sa mission a été étendue à l’assainissement. L’ONEP a alors sollicité l’appui technique du SIAAP pour l’aider à former ses agents chargés de l’assainissement.
Les conventions : Deux conventions ont été signées, en juillet 2002, et en mars 2009, afin de fixer les domaines et les modalités de la coopération entre le SIAAP et l’ONEP.
Objectif du partenariat
Les objectifs sont d’aider l’ONEE dans la gestion de sa nouvelle compétence, l’assainissement, via l’aide à la formation de son personnel et de permettre l’échange de connaissances entre les agents du SIAAP et de l’ONEE.
Description détaillée du partenariat
Les domaines de coopération s’articulent autour d’échanges d’expérience et de transfert de savoir faire. Les axes de coopération retenus sont:
1. Sécurité au niveau des travaux sur les chantiers, et l’hygiène et la sécurité au niveau des installations d’assainissement ; les objectifs sont les suivants, le cadre de travail est joint en annexe :
• Objectif n°1
Connaître et évaluer la capacité de l’ONEP à maîtriser la prévention des risques professionnels dans ses activités d’assainissement et de chantier en rapport avec l’assainissement. Identifier les points forts et les points faibles en la matière.
Objectif associé : permettre à l’ONEP de développer ce diagnostic sur ses autres domaines d’activité, actuels et à venir.

• Objectif n°2
Proposer les mesures d’amélioration adaptées à l’ONEP en matière d’organisation, de management, de supports méthodologiques, de contrôle, de formation.

• Objectif n°3
Mettre en place des étapes décisionnelles validant les phases écoulées et conditionnant les phases suivantes.

• Objectif n°4
Faire bénéficier l’ONEP des retours d’expérience du Siaap.

• Objectif n°5
Atteindre les trois objectifs précédents au bon niveau d’appropriation afin de parvenir à un résultat efficace et facilement utilisable, tant en interne ONEP que vis-à-vis des micro-entreprises.

A mi-étape, l’ONEP et le SIAAP feront un bilan d’évaluation ainsi qu’un séminaire à Rabat
2. Traitement des rejets industriels
3. Traitement par lagunage
4. Réutilisation des eaux usées traités
5. Développement de l’expertise ONEP et formation de personnes ressources en assainissement et contrôle qualité des eaux:
? Station de pompage
? Epuration des eaux usées
? Collecte et dimensionnement des réseaux
? Eaux usées non domestiques
? Valorisation des boues
? Prélèvements et analyses physico-chimiques et bactériologiques des eaux usées
? Analyses pour laboratoire d’exploitation des STEP et laboratoire régional
? Suivi des performances épuratoires des STEP (notamment boues activées) et caractérisation des boues
? Caractérisation des gaz et problématique odeur des STEP
? Méthodes d’analyses, calcul d’incertitudes et validation des résultats ; tarification des analyses
? Analyses eaux et boues
? Certification ISO14001 au niveau de STEP urbaine
6. Extension de la STEP pilote du Bouregreg par la réalisation d’un collecteur d’assainissement visitable, de lits bactériens et de lits plantés (Un comité technique ONEP/SIAAP sera constitué pour définir les conditions de réalisation)
7. Mise en œuvre d’outils de communication
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
SIAAP, ONEE
Maître(s) d'ouvrage
SIAAP, ONEE
Bénéficiaire(s)
SIAAP, ONEE

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Office National de l'Eau Potable et de l'Assainissement (ONEP) Maroc commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Office National de l'Eau Potable et de l'Assainissement (ONEP) BENSAID Samir onepbo@onep.ma

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
SIAAP (Service Public de l'Assainissement francilien) commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Office National de l'Eau Potable et l'Assainissement (ONEP) au Maroc


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2002
SIAAP (Service Public de l'Assainissement francilien) 10000 10000 2002
ONEP 10000 2002




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013