Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Niamey"

Correspondant coopération décentralisée
Courriel :
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent BONNEAU
Courriel : laurent.bonneau[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
création d'une boutique d'intrants agricoles
Année de première signature de la convention
2013
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Aménagement du territoire et transports
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2013
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
01/05/2015
Contexte
La zone de Tigdifa est enclavée depuis le début du conflit armée. Malgré le retour progressif de la paix, beaucoup des partenaires hésitent à investir dans cette zone. La population semble laisser à son sort alors qu’elle éprouve un réel besoin d’appui. Il se pose une réelle difficulté d’approvisionnement des intrants et la surenchère de quelques rares commerçants (grands usuriers) présents dans la zone. C’est pour pallier à ce déséquilibre que la commune s’est intéressée à mettre en place une boutique d’intrants agricoles aux maraichers. C’est aussi pour la commune l’occasion de briser ce tabou d’insécurité jadis considéré comme principal caractéristique de la zone.
Historique
Objectif du partenariat
2.3. Objectifs en termes d’impact
Réduire l’insécurité alimentaire et la vulnérabilité de la population de la zone Tamazlak.
2.4. Objectifs en termes de résultat
Faciliter l’accès aux intrants agricole,
Lutter contre la flambé des prix d’intrants agricoles
Lutter contre la pauvreté,
Redynamiser les associations paysannes de la zone,
Mettre en relation et former les paysans.
2.5. Objectifs en termes de réalisation
Une boutique d’intrants agricoles crée et accessible à tous,
Les associations paysannes organisées et sensibilisées sur les pratiques agricoles.
Description détaillée du partenariat
La commune urbaine de Tchirozérine assure la maîtrise d’ouvrage du micro projet.
La stratégie de réalisation de ce microprojet repose sur les activités suivantes :
1) Une mission d’information, de sensibilisation et de structuration des coopératives pour permettre une meilleure internalisation du projet : cette mission sera conduite par l’ATD de la commune, au besoin appuyé par l’équipe opérationnelle de la coopération. L’activité sera sous forme de réunion au cours de laquelle les objectifs, les résultats attendus et les indicateurs de réussite seront discutés. Aussi, la réunion permettra de choisir un comité de gestion.
2) La mise en place de la boutique : il est attendu des bénéficiaires la mise à disposition d’un local qui au besoin sera réhabiliter afin qu’il réponde aux normes d’un magasin pouvant abriter une boutique d’intrants agricoles. Les intrants agricoles prévus seront acheté auprès de l’agence de la Centrale d’Approvisionnement d’Intrants et Matériels Agricoles (CAIMA) d’Agadez pour raisons d’efficience (intrants de qualité, subventionnés). La mairie procédera à un achat direct : proforma, bon de commande et livraison. Le transport des instants sur le site sera assuré par un transporteur qui sera choisi suivant les procédures admises (3 proforma, contrat de prestation).
3) Une mission de formation du COGES et des jardiniers sera conduite par l’ATD de la commune, au besoin appuyé par l’équipe opérationnelle de la coopération. Les formations qui se tiendront sur place à Tigdifa et seront animées par le service agricole. Ici deux (2) modules seront présentés :
Formation du COGES et mise en relation : Les membres du COGES et le gérant seront formé en technique de gestion des intrants.
Formation des jardiniers en technique de compostage. Cent cinquante (150) jardiniers seront formés sur trois (3) sites distinctes. Cinquante (50) jardiniers par site pour une meilleure assimilation de la pratique (compostage). Cette formation servira de base de fondation pour la culture biologique dans la Commune Urbaine de Tchirozérine. Durant cette formation, le service agricole exposera les méfaits de la chimique avec l’utilisation abusive des produits et chimique et aussi la promotion de la culture biologique. Certain de ces méfaits sont connus des tous avec l’exemple palpable des certaines localités de la commune rural de Tabelot ou l’utilisation abusive des produits chimiques pour le jardinage à contaminer la nappe phréatique. Cela est un handicap dans la politique de l’état « l’eau potable pour tous ». Dans ce cas de figure nous osons espérés une rapide intervention de l’état voir même nos partenaires au développement.
4) Le suivi du microprojet : un premier niveau de suivi (suivi de proximité) sera assuré par la commune, à ce niveau le rôle de l’ATD est primordial. Ce suivi sera matérialisé par des missions périodiques sur le terrain notamment à la phase de structuration du comité de gestion, la mise à disposition du local, à la mise en place des intrants et pendant la phase post financement. Un second niveau de suivi sera assuré par l’équipe opérationnelle notamment en 3 phases décisives du microprojet à savoir : préparation de la mise en œuvre, à la mise en place du stock et pendant l’exploitation du microprojet.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
tchirozerine
Maître(s) d'ouvrage
tchirozerine
Bénéficiaire(s)
tchirozerine

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Tchirozerine Niger commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Lannion commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2014
Lannion 7000 0 2013




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013