Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Yaoundé"

Correspondant coopération décentralisée
Serge GRAZIANI
Courriel : serge.graziani[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Regis DANTAUX
Courriel : regis.dantaux[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
projet d’appui à la maîtrise d’ouvrage dans le secteur de l’assainissement et mise en place d’un service municipal de gestion des boues de vidange dans la commune de Bangangté (Cameroun)
Année de première signature de la convention
2013
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Eau et assainissement

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2013
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
En 2011, le SIAAP s’est engagé aux côtés de la Fondation Veolia, l’AIMF et l’Agence de l’Eau Seine Normandie dans la mise en œuvre du projet de maîtrise d’ouvrage durable dans le secteur de l’eau et de l’assainissement dans la commune de Bangangté (MODEAB). D’une durée prévue de 3 ans, l’efficacité de la commune de Bangangté a permis la réalisation de la totalité des infrastructures d’assainissement soit des latrines dans 10 écoles et sur 4 marchés en l’espace de quelques mois.

La commune de Bangangté œuvre depuis plusieurs années à l’amélioration des conditions de vie de sa population en attachant une attention particulière notamment à la problématique de l’accès à l’assainissement et à l’amélioration de la salubrité de la ville.
A ce titre, elle a reçu depuis plusieurs années le titre de ville la plus propre du Cameroun couronnés en Juillet 2012 par le 1er Prix National FEICOM des Meilleures Pratiques de Développement Local.

La commune de Bangangté compte poursuivre les efforts engagés afin de réduire l’ensemble des facteurs de risque sanitaire et les sources de pollution de l’environnement.
Un système de gestion et de stockage des ordures ménagères est désormais mis en place. Une filière de compostage est en cours de développement.

Le SIAAP partenaire de coopération dans le domaine de l’assainissement a donc été sollicité par la Commune de Bangangté pour l’appuyer sur la mise en œuvre un projet plus spécifique à la zone urbaine. La demande portait principalement sur l’achat d’un camion vidangeur.
Afin de s’inscrire dans la même philosophie que le projet MODEAB et afin de respecter la méthodologie d’intervention du SIAAP, le syndicat a proposé de définir le projet dans le sens du renforcement de la maîtrise d’ouvrage communal –condition de la pérennité des projets. Dès lors, ce projet global d’assainissement intervient sur l’ensemble des maillons de la chaîne de l’assainissement et sur le développement du service d’assainissement de la commune et s’inscrit donc dans la continuité du projet MODEAB qui concernait la zone rurale. Complémentaire à ce dernier, il se recentre sur l’aspect assainissement et concernera la partie urbaine du territoire communal.
Historique
Objectif du partenariat
Appui à la maîtrise d’ouvrage dans le secteur de l’assainissement et mise en place d’un service municipal de gestion des boues de vidange dans la commune de Bangangté (Cameroun)
Description détaillée du partenariat
Objectif général

L’objectif du projet est d’améliorer les conditions sanitaires de la population de la Commune de Bangangté en appuyant la municipalité dans la mise en place d’un service de gestion des boues de vidange et la construction d’un site de traitement des boues avec la valorisation des sous produits.


Objectifs spécifiques

- Renforcer les capacités de la Commune
- Diversifier la fiscalité locale et les sources de revenus de la Commune
- Développer l’offre publique de service d’assainissement
- Augmenter l’équipement des ménages en latrines
- Réduire les mauvaises pratiques d’hygiène
- Contribuer à la préservation de la ressource en eau et de l’environnement
- Supprimer les pratiques de vidange anarchique
- Participer au développement socio-économique de Bangangté

Axes d’intervention et résultats attendus

Axe 1 : Mesures d’accompagnement en ingénierie sociale

a. Renforcement institutionnel : appui au service d’assainissement
- Appui à l’agent technique d’assainissement de la Commune de Bangangté
- Organisation de voyages d’étude
- Appui à la concertation des acteurs de l’assainissement
- Adoption d’un règlement sur la conception des latrines et des fosses septiques dans les constructions à venir
- Adoption d’un Arrêté Municipal contre les pratiques de vidanges anarchiques dans la rue
- Reconnaissance et mise en place d’un partenariat avec les vidangeurs manuels de la commune de Bangangté pour améliorer les conditions de travail de ceux–ci.

b. Sensibilisation des usagers

- Création et diffusion de messages par les radios locales de Bangangté
- Campagne de sensibilisation porte à porte sur la nature des rejets dans les fosses
- Affichage d’informations visuelles générales sur l’hygiène et l’assainissement

Axe 2 : Etudes préalables

Les études commanditées par le service technique de la Mairie de Bangangté permettront de connaître :
- la quantité des boues pouvant être produites et celles pouvant être traitées dans la station à construire
- le type de station de traitement approprié et son dimensionnement
- la détermination de la quantité de compost pouvant être produite
- la qualité de compost et son rendement
- les débouchés éventuels des sous-produits (compost, plantes) dans la région de Bangangté

Sur cet aspect, les partenaires pourront faire appel à d’autres entités notamment au titre du mécénat de compétences que certaines sont en mesure de mobiliser.

Axe 3 : Mise en place du service municipal de vidange mécanique

a. Equipement et infrastructures

D’une part, la création d’un service de vidange suppose un investissement en équipement et en infrastructures :
- Achat d’un camion hydrocureur adapté aux volumes de boues à prélever et au terrain : une attention particulière devra être donnée à la négociation du contrat avec le fournisseur pour avoir des délais de garantie assez long et assurer un transfert des connaissances dans l’entretien et la maintenance du camion
- Constitution d’une réserve de pièces de rechange et des outils nécessaires
- Site de nettoyage et de stationnement du camion

b. Ingénierie sociale

D’autre part, la mise en place du service vidange suppose l’adoption de mesures relevant de l’ingénierie sociale mais spécifique à l’offre de service :
- Formation des techniciens à l’exploitation et à l’entretien du camion : cette formation aura une forme pratique.
- Adoption d’un manuel de procédures pour la vidange mécanique :
- Conception et diffusion d’une campagne de marketing autour du service de vidange mécanique

Axe 4 : Traitement des boues de vidange par filtre planté de roseaux

Axe 5 : Valorisation des matières par le co-compostage avec les déchets solides
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Commune de Bangangté
Maître(s) d'ouvrage
Commune de Bangangté
Bénéficiaire(s)
Commune de Bangangté

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Commune de Bangangte Cameroun commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
SIAAP (Service Public de l'Assainissement francilien) commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Fondation Veolia Environnement 50000 2014
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2013
SIAAP (Service Public de l'Assainissement francilien) 300000 300000 2013
AESN 300000 2013
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2015




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013