Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Vientiane"

Correspondant coopération décentralisée
Coline HERVE
Courriel : coline.herve[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Jérôme DUBOIS-MERCENT
Courriel : jerome.dubois-mercent[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Programme de coopération avec la ville de Vientiane, dans le domaine de l'assainissement des eaux usées
Année de première signature de la convention
2013
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Eau et assainissement

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2013
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Les systèmes d’assainissement urbains collectifs n’existent pas au Laos à l’exception de 3 projets pilotes, dont un est hors service et les 2 autres en cours de réalisation, tous souffrant de l’absence de cadre et de prévision pour leur exploitation et leur maintenance.
La population urbaine utilise exclusivement des systèmes d’assainissement dits « autonomes » consistant en des fosses septiques et puits d’infiltration. Des entreprises privées couvrent les besoins de la population en termes de vidange des fosses.
La problématique principale réside dans le fait que ces boues de vidanges sont soit illicitement revendues à des fermes ou déversées directement au milieu récepteur, soit licitement déversées au lieu de décharge municipal, mais sans traitement.
Ces facteurs engendrent un haut risque en terme de sante publique dans un contexte urbain où la population est dense.
Dans l’éventualité où les systèmes d’assainissement collectifs (tout à l’égout) se développeraient dans la Capitale de Vientiane, une grande partie de la population continuerait à produire des boues de vidange car la mise en œuvre du système collectif nécessite du temps, d’autant plus dans une Capitale étendue comme Vientiane. De surcroit, les systèmes de traitement centralisés produiront des boues qui devront aussi être traitées comme par des filières du type de celle proposée dans ce projet.
Historique
Le SEDIF est impliqué depuis plusieurs années aux côtés de la Ville de Vientiane sur un partenariat d’appui technique à la régie des eaux de la ville. Dans ce contexte, le SEDIF a souhaité faire le lien entre le SIAAP et la Ville de Vientiane afin d’envisager la faisabilité d’un partenariat dans le domaine de l’assainissement.

De son côté, la Ville de Vientiane souhaiterait pouvoir définir et mettre en œuvre un projet de gestion des boues de vidange. Une première étude de faisabilité a été réalisée en 2012 sur financements de Vientiane et les résultats permettent d’envisager concrètement les impacts positifs d’un tel projet. Cette étude avait été présentée à l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF), à l’Agence de l’Eau Seine-Normandie (AESN) et au SIAAP.

Les différentes structures mobilisées se sont entendues sur la qualité de l’étude, mais afin de bien définir les actions à mettre en œuvre, il est nécessaire de réaliser une étude d’avant-projet définitif permettant de bien prendre en compte tous les axes de ce type de projet (le mode de traitement des boues, le travail avec la population sur l’organisation de la vidange des fosses, le travail avec les vidangeurs pour s’assurer du bon dépotage des boues, enfin l’analyse de la filière de valorisation du produit issu du traitement des boues).

Une étude complémentaire reprenant ces différents axes a donc été soumise récemment à l’AESN et à l’AIMF. Le SIAAP a également été destinataire des termes de référence qui après analyse, correspondent bien aux éléments manquants dans la première étude.

Les résultats de cette étude permettront de définir un projet de coopération sur environ 3 ans afin de traiter durablement la problématique des boues de vidange sur la ville.
Objectif du partenariat
Le présent projet a pour objectif général de produire des études préalables et de consolider celles déjà existantes, afin d’assoir clairement la faisabilité du projet opérationnel et de permettre ainsi aux parties prenantes d’éclaircir leurs choix et de se positionner pour la phase de mise en œuvre,
Description détaillée du partenariat
La Capitale de Vientiane a initié un projet d’assainissement structurant visant à encadrer les pratiques de vidange de matière fécale, à mettre en œuvre une station de traitement adaptée (lits d’humification) et un service d’exploitation adapté et pérenne
La Capitale de Vientiane, membre de l’AIMF, a sollicité le réseau et ses partenaires pour l’aider à définir une solution adaptée contextuellement et durable.

Sur la base des étapes préalables conduites en 2010-2012 par le département des travaux publics et les services de développement urbain de la Capitale, la situation actuelle est caractérisée par 3 contraintes majeures :

- L’absence de réglementation sur l’assainissement autonome et la gestion des boues de vidange
- L’absence de services de contrôle et/ou maintenance des ouvrages d’assainissement (collectifs ou non)
- L’absence de revenus disponibles (des usagers comme des organes de tutelle) pour l’assainissement des eaux usées.

Des études sont nécessaires en amont au lancement d’un programme opérationnel.
Le présent projet a pour objectif général de produire des études préalables et de consolider celles déjà existantes, afin d’assoir clairement la faisabilité du projet opérationnel et de permettre ainsi aux parties prenantes d’éclaircir leurs choix et de se positionner pour la phase de mise en œuvre,

Les thèmes à traiter au cours de l’étude sont répartis en trois catégories : (i) l’analyse du cadre sectoriel, (ii) les études socio-économiques, et (iii) les études techniques.

Les études relatives aux points (i) et (ii) doivent permettre de définir :

? Le ou les schéma(s) d’organisation pertinent(s) du secteur : les autorités locales, les vidangeurs, le gestionnaire du site de traitement, ainsi que les ménages, en tant qu’usagers du service de vidange de fosses ;
? Le ou les modes de financement les plus viables pour le service de gestion des boues de vidange (y compris le site de traitement/valorisation des boues) ;
? Les points à renforcer dans la règlementation actuelle pour garantir la pérennité du service ;
? Les stratégies de communication et de renforcement des différents acteurs impliqués dans l’utilisation et la gestion du service de gestion des boues de vidange.
Les études techniques permettront quant à elles de définir la solution technique la plus adaptée pour le traitement et la valorisation des boues de vidange et d’en chiffrer les couts d’investissement et de fonctionnement.

Les 8 études, leurs objectifs spécifiques ainsi que les résultats escomptés sont présentés dans les TDRs en annexe 1.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Ville de Vientiane
Maître(s) d'ouvrage
Ville de Vientiane
Bénéficiaire(s)
Ville de Vientiane

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Ville de Vientiane Laos commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
SIAAP (Service Public de l'Assainissement francilien) commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2014
SIAAP (Service Public de l'Assainissement francilien) 15000 15000 2014
AIMF 15000 2014
AESN 50166 2014
Ville de Vientiane 4000 2014




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013