Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Consul général à Jérusalem"

Correspondant coopération décentralisée
Jacqueline COULON-LASCAUX
Courriel : jacqueline.coulon-lascaux[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Jean-Paul GHONEIM
Courriel : jean-paul.ghoneim[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Projet "Tabadoul" d'échange de jeunes entre Montreuil et Beit Sira
Année de première signature de la convention
2013
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Education, emploi, formation professionnelle
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2014
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
31/12/2015
Contexte
Dans le cadre de la coopération décentralisée engagée depuis 2005 entre la ville de Montreuil et le Conseil local de Beit Sira, les deux villes ont souhaité renforcer les liens entre les populations des deux territoires.

Afin d’offrir l’opportunité de s’ouvrir au monde à des jeunes issus d’un quartier en zone urbaine sensible, le projet est, côté Montreuil, porté par le Centre social du Grand Air qui est au cœur d’un quartier en rénovation urbaine et sociale. Les habitants de ce quartier ont exprimé le souhait de renforcer les liens entre les habitants du territoire et les habitants des coopérations dans lesquelles la ville de Montreuil est engagée. Les habitants souhaitent que cette ouverture pensée en terme d’espace public (de nouvelles rues créées dans le quartier portent le nom des villes partenaires de Montreuil) puisse également être vécue avec les habitants et plus particulièrement les jeunes de ce territoire. L’ouverture culturelle et la mobilité sont des leviers d’émancipation et d’insertion des jeunes dans ce quartier situé en zone urbaine sensible.

Le souhait exprimé par les habitants du quartier Bel Air – Grands Pêchers rejoint pleinement l’aspiration à s’ouvrir au monde et à découvrir la culture française exprimée par les habitants de la ville palestinienne de Beit Sira. A ce titre, le protocole de coopération triennal en vigueur entre les villes de Montreuil et de Beit Sira précise que le rapprochement entre les populations des deux territoires est l'une des priorités du programme de coopération. Vivant dans un contexte d'enclavement car Beit Sira est située le long du Mur de séparation, les habitants font face à de graves problématiques de mobilité mais aussi de perspectives d'avenir pour la jeune génération.

La coopération entre les deux villes offre un cadre solide pour traverser les frontières et découvrir une autre culture. Dix jeunes de chaque ville participeront au projet, en s’engageant à s’y investir durant une période d’un an et demi. Montreuil et Beit Sira ont choisi de cibler le public adolescent (14-17 ans) car il s’agit d’une période décisive pour l’investissement dans un projet collectif, l’immersion dans une autre culture et la prise de confiance en soi.

« Tabadoul » signifie « échange » en arabe. C’est précisément ce mot qui a été choisi par le groupe d’adolescents de Montreuil pour dénommer leur projet.
Historique
Depuis 2005, les villes de Montreuil et de Beit Sira (Palestine) sont engagées dans une relation de partenariat qui s’est renforcée en 2009 avec la signature d’un premier protocole de coopération triennal. Cette coopération décentralisée a été renouvelée en janvier 2013 avec la signature d’un nouveau protocole triennal qui prévoit, parmi les domaines d’intervention prioritaires, le renforcement des liens entre les populations des deux territoires.

Afin d’entrer dans une démarche d’ancrage territorial de la coopération décentralisée, la ville de Montreuil a choisi de nommer « Rue de Beit Sira » l’une des nouvelles rues créées dans le cadre du programme de rénovation urbaine et sociale (PRUS) du quartier Bel Air. Pour contribuer à l’appropriation par les habitants de ce quartier de ce nom de rue et, plus généralement, de cette coopération avec Beit Sira, un projet d’échange de jeunes de Montreuil et de Beit Sira a été construit en 2014 et programmé en 2015 sur la base d’un aller-retour : un séjour à Beit Sira en avril 2015, puis l’accueil à Montreuil du groupe de jeunes palestiniens en juillet 2015.

Ce projet de rencontre entre jeunes des deux territoires figure dans le programme d’activités de la Maison de quartier/ Centre social du Grand Air qui a démarré ses activités en 2014 dans le quartier Bel Air – Grands Pêchers.
Objectif du partenariat
Les objectifs de ce projet « Tabadoul » d’échange de jeunes entre Montreuil et Beit Sira sont :

1/ Promouvoir la citoyenneté et la culture de paix en rapprochant les populations des deux territoires (ouverture à une autre culture, lutte contre les préjugés et diffusion des valeurs de solidarité)

2/ Renforcer le lien social sur chacun des territoires (citoyenneté locale, égalité hommes-femmes, animation du territoire, lutte contre les discriminations, valeurs citoyennes portées par l’Union Européenne…)

3/ Offrir aux jeunes des deux territoires un moyen de mieux se connaître eux-mêmes et de gagner en confiance en soi lors d'une rencontre, d'un séjour commun. Cet échange offrira un espace de prise d'initiative et de valorisation des jeunes, il leur permettra de développer différentes compétences telles que l'autonomie, la capacité à s'exprimer dans une langue étrangère et à s'adapter à un contexte culturel différent.
Description détaillée du partenariat
Ce projet de rencontre interculturelle a été pensé sur la base d’un aller-retour : le séjour des jeunes de Montreuil à Beit Sira en avril 2015, puis l’accueil à Montreuil du groupe de Beit Sira en juillet 2015.

En amont de chacun des séjours, les deux groupes de jeunes auront été préparés à la rencontre interculturelle avec des cours de langue, des ateliers pédagogiques et de premiers échanges sur internet.

La véritable rencontre se fera en avril 2015 avec le séjour à Beit Sira du groupe de jeunes montreuillois et se prolongera au mois de juillet, lors de l’accueil à Montreuil des jeunes palestiniens. Mais l’échange ne s’arrêtera pas là : chacun des jeunes se fera l’ambassadeur de cette expérience auprès des habitants de sa ville, lors des activités de restitutions qui seront organisées à l’automne 2015.

Les activités organisées durant les séjours s’articulent autour de deux thématiques : "jeunes acteurs citoyens" et "audiovisuel".

D'une part, l'organisation d'ateliers "jeunes acteurs citoyens" permettra aux jeunes des deux villes de s'investir dans la vie locale en organisant des animations pour les enfants. Il s’agira de développer les compétences des jeunes dans le domaine de l’éducation non-formelle en direction des enfants et au-delà dans le développement local, le but étant de favoriser à Beit Sira comme à Montreuil l’émergence de groupes de jeunes capables de questionner, proposer, agir, pour transformer la société.
 
D’autre part, l’outil vidéo a été choisi pour être à la fois le support et la mémoire de cet échange interculturel : les productions audiovisuelles ont vocation à créer un espace commun de réflexion, d’échange et de création tout au long du projet. Avant les séjours, des autoportraits auront été réalisés à la fois à Montreuil et à Beit Sira afin de faciliter la rencontre. Et durant chaque séjour, l’organisation d’ateliers photo et vidéo permettra au groupe franco-palestinien de retranscrire les sentiments vécus par chacun. Un partenariat a été noué avec l’association montreuilloise PLEXUS pour organiser ces ateliers et réaliser un film documentaire à l’issue du projet.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Ville de Montreuil et Conseil local de Beit Sira
Maître(s) d'ouvrage
idem
Bénéficiaire(s)
22 jeunes de Montreuil et Beit Sira (14-17 ans) et leur entourage (environ 300 personnes)

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Beit Sira Territoires palestiniens commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Montreuil-Sous-Bois commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2015
Montreuil-Sous-Bois 10000 0 2014
Montreuil-Sous-Bois 5000 0 2015
Région Ile-de-France 21400 2015
Union Européenne - Erasmus + 17600 2015
Caisse des Allocations Familiales de Seine-Saint-Denis 7000 2015




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013