Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Buenos Aires"

Correspondant coopération décentralisée
Eric BOURLAND
Courriel : eric.bourland[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Yann LORVO
Courriel : yann.lorvo[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Coopération décentralisée dans le domaine des biotechnologies liées à la santé
Année de première signature de la convention
2013
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Attractivité des territoires
Sous-sous-thématique d'intervention
Pôles de compétitivité, clusters, filières

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2013
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
31/01/2015
Contexte
La santé publique est au cœur des enjeux sociétaux internationaux des prochaines décennies. L’allongement de la durée de la vie et le développement des pays émergents conduisent le monde scientifique et industriel à s’interroger et à mettre en place une stratégie pour répondre à cette mutation et relever le défi économique afférent. Dans cette perspective, le Ministre du redressement productif, la Ministre des affaires sociales et de la Santé et la Ministre de l’enseignement supérieur et de la Recherche ont inscrit lors du Conseil stratégique des industries et technologies de santé qui s’est tenu en juillet 2013, parmi les axes prioritaires:
- l’accroissement de l’attractivité de la filière Santé en termes de recherche, de développement et de production
-la conquête de nouveaux marchés à l’international.
Le modèle des entreprises de biotechnologies, basé sur la recherche, le développement et l'innovation technologiques répond en tout point à ces enjeux.

En Région Poitou-Charentes, la filière Santé représente plus de 200 établissements soit 3 200 emplois et un chiffre d’affaires cumulé de 467 millions euros. Sur l’aire urbaine de Poitiers et plus particulièrement au sein de sa filière biotechnologie spécialisée en santé, on compte une soixantaine de structures privées et publiques (plateformes technologiques, CHU, CNRS, INRA et INSERM, industriels, chercheurs, formateurs et organismes d’appui à l’innovation). Ce sont plus de 1000 salariés soit 137 millions d’euros de chiffres d’affaires qui évoluent majoritairement dans des PME/TPE et au sein de laboratoires de recherche prédisposées à l’innovation.

En Argentine, les technologies appliquée à la santé revêtent une importance particulière au regard de leur profil productif (très lié aux ressources naturelles), du développement des activités qui en découlent (comme la pharmaco-chimie, les médicaments, la production de semences) et des disciplines scientifiques afférentes (la biologie, la médecine, la chimie). Les biotechnologies appliquées au monde productif ont expérimenté un développement rapide sur le territoire argentin. Les premières innovations tant dans les applications pour la santé humaine que dans le champ végétal, ont eu lieu en même temps que dans les pays plus développés.

La province de Santa Fe est un cas représentatif de cette dynamique : elle a rapidement adopté les semences transgéniques et les techniques modernes de reproduction bovine (de l’utilisation de marqueurs moléculaires au clonage) ; elle dispose depuis longtemps d’une industrie laitière et frigorifique (toutes deux utilisées pour la production d’éléments biologiques innovants) de nombreux laboratoires pharmaceutiques (pour des applications humaines et/ou vétérinaires) et d’un large éventail de formations spécialisées qui sont la base du développement et de l’adaptation des biotechnologies modernes.
A Santa Fe, le début de l’activité en biotechnologie appliquée au secteur de la santé dans le secteur privé, comme dans d’autres parties du monde, s’est faite avec la production de protéines recombinantes.
Historique
Coopération entre les deux territoires :

1/ Coopération universitaire :
L’université Nationale du Littoral (UNL) de la ville de Santa Fe a une longue tradition d’échanges et de coopération avec l’Université de Poitiers. En juin 2013, le recteur de l’UNL s’est engagé à approfondir les actions de coopération et de soutien aux démarches initiées par le gouvernement local de la ville de Santa Fe.

2/ Coopération Ville de Santa Fe - Poitiers :
En 2012, Grand Poitiers, dans le cadre de sa foire exposition annuelle, décide de mettre l’Argentine à l’honneur. La même année, le maire de la ville de Santa Fe se rend à Poitiers et participe à la rencontre franco argentine de coopération qui se tient à Biarritz, dans le but d’établir des relations avec la ville de Santa Fe.

Ces actions et les relations entre chaque entité qui en ont découlé ont reçu un fort appuie de chaque ambassade (l’ambassade d’Argentine en France et l’ambassade de France en Argentine) et le Ministère des Affaires étrangères argentin.

Au premier semestre 2013, dans un souci constant de développer des partenariats économiques, le service Développement économique réalise une étude préliminaire. Cette dernière démontre les potentialités d’échanges entre les filières de biotechnologie des deux territoires.

En avril 2013, les structures de développement économique et de promotion de l’innovation des deux territoires prennent contact. S’en suit une série de validations des conclusions de l’étude.

En mai 2013, la phase opérationnelle débute. Les entreprises et laboratoires de biotechnologie de chaque territoire sont sélectionnés, les marchés sont ciblés.

En juin 2013, le président de la Communauté d’Agglomération de Grand Poitiers transmet une proposition formelle d’accord de coopération ratifiée par les deux territoires le 27 septembre 2013.
Objectif du partenariat
Ce projet vise trois objectifs:
- une coopération inter – entreprises et de recherche. Il s’agit sur chaque territoire de renforcer et d’accompagner le développement de l’écosystème de cette filière en local et à l’international.
- la promotion du transfert et de la coopération entre instituts et centres de recherche
- l’ouverture des marchés français et argentins. Il s’agit d’exporter le savoir faire, de promouvoir l’innovation en biotechnologie et son transfert.
Description détaillée du partenariat
Phase 1 : Travail exploratoire approfondi à distance, entre les deux villes pour détecter/valider les échanges technologiques, de transfert de connaissances commerciaux et économiques pressentis (entreprises, laboratoires et centres de recherches, universités) et en détecter de nouveaux.
L’objectif est de confirmer le ciblage des structures argentines (université/ entreprises/ centres de développement) pour valider la pertinence des échanges pressentis et prévus au projet.
Phase 2 : Organisation d’un séminaire à Santa Fe sur le développement du secteur, opportunités de coopération.
L’objectif est de diffuser et d’approfondir les connaissances sur l’état du développement du marché français et du marché argentin, ses innovations. Cette phase sera concomitante à la mission de la délégation française (phase 3).
Phase 3 : Mission technique et de coopération économique
L’objectif est de générer à Santa Fe des rencontres inter groupes, inter entreprises qui permettent de cibler des accords de coopération scientifique, des alliances stratégiques, des échanges technologiques et commerciaux. Puis, après une sélection de collaborations potentielles confirmées, une délégation de Santa Fe se rendra à Poitiers pour approfondir les projets de recherche, la coopération entre entreprises/instituts de recherche et connaître la réalité et les opportunités commerciales avec la France. (le cout associé à cette dernière action sera financé par les instituts de recherche, les universités et les entreprises).
Phase 4 : Formalisation d’accords de partenariat entre les différentes structures au regard des résultats des visites et rencontres d’affaires.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
Bénéficiaire(s)

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Santa Fe Argentine commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Grand Poitiers commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 10515 2013
Grand Poitiers 10515 0 2013
Ville de Santa Fe 21030 2013




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013