Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Ouagadougou"

Correspondant coopération décentralisée
Marion ANVROIN
Courriel : marion.anvroin[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent BARBOT
Courriel : laurent.barbot[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
EAU VIVE - Projet Sanyia Kagni
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Eau et assainissement

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2015
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
31/12/2018
Contexte
En conformité avec la stratégie 2011-2015 de croissance accélérée et de développement durable au Burkina Faso et les OMD, le Gouvernement du Burkina Faso a adopté en décembre 2006 le Programme National d’Approvisionnement en Eau Potable et d’Assainissement (PN-AEPA). Il constitue le cadre de référence de toutes les interventions en matière d’AEPA en milieux urbain et rural. Conformément à la réforme de la décentralisation adoptée en 2006, l’Etat a aussi transféré aux communes la responsabilité de la gestion du service de l’eau potable et de l’assainissement sur leur territoire.

Si ces dernières années, des efforts ont été faits en matière d’accès à l’eau, l’assainissement est resté à l’écart des progrès. Les élus ont encore besoin de renforcer leur connaissance sur ces questions et de connaître les textes spécifiques à ce secteur. Par ailleurs, ils doivent faire le lien avec les services étatiques et déconcentrés qui ont en charge le secteur de la santé. Une bonne coordination entre ces différents acteurs est donc nécessaire.

Deux études préalables ont été réalisées, l’une auprès des communes et l’autre des ménages. La première auprès d’un panel d’élus des conseils municipaux a permis de constater que dans le secteur de l’assainissement : les communes ne disposent pas du personnel technique d’encadrement nécessaire; les agents de santé n’ont pas une bonne maîtrise de ces questions; les moyens financiers des communes sont insuffisants au regard de l’importance des problèmes; et la coordination des intervenants dans ce domaine fait défaut faute notamment de stratégie municipale appropriée et de gouvernance de ce secteur à l’échelle communale.

La deuxième étude a révélé : un très faible taux d‘accès à l’assainissement et une insuffisance notable des pratiques d’hygiène (cf. autres résultats de cette enquête point suivant) ; que 93% des ménages estiment le coût élevé des matériaux de construction comme facteur limitant la construction de latrines améliorées ; qu’il existe peu de modèles de latrines à faible coût capables de limiter la pollution des nappes phréatiques. L’enquête a également permis de vérifier que les eaux usées sont essentiellement rejetées dans les cours et la rue (à plus de 85%) et que seuls 9% des ménages utilisent des puisards très sommaires favorisant la prolifération de moustiques. A noter que 3 à 5 ménages en moyenne vivent sur une concession soit 30 à 50 personnes.
Historique
Eau Vive est implantée au Burkina Faso depuis plus de 20 ans et présent dans la zone depuis 2010.

Projets similaires déjà réalisés : SANIFASO – Burkina Faso Amélioration de l’assainissement familial dans 12 communes du Burkina Faso

Projets déjà subventionnés par la Ville : appui à la commune de Torodi au Niger pour améliorer le service d’eau et d’assainissement
Objectif du partenariat
Contribuer à l’atteinte des OMD liés à l’assainissement et à l’environnement par l’accès à l’assainissement à faible coût dans 4 communes rurales.
Contribuer à l’atteinte des OMD liés à la promotion de la santé des populations dans 4 communes rurales.
Description détaillée du partenariat
Infrastructures
- 3000 latrines de type Sanplat subventionnées
- 2000 latrines réalisées par les familles grâce aux sanimarchés
- 400 puisards réalisés

Renforcement des capacités
Formation des élus et des membres des Conseils villageois de Développement (CVD)
- Former et animer 4 commissions communales Eau-Assainissement-Hygiène.
- Tenue d’1 atelier intercommunal sur la maîtrise d’ouvrage en matière de gestion de l’hygiène et de l’assainissement

Animation et sensibilisation
Le changement de comportement en matière d’hygiène et d’utilisation des latrines repose sur une large sensibilisation et implication d’une chaine d’acteurs à des niveaux de responsabilités différents. Le projet prévoit donc une série de mesures d’accompagnent, à l’attention des différents acteurs :
- Identifier, former et équiper 100 maçons pour la construction de latrines améliorées
- Identifier, former et équiper 150 hygiénistes pour les actions d’Information
Education Communication
- Sensibiliser la population à l’hygiène et à l’assainissement
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Eau Vive et GRET
Maître(s) d'ouvrage
Les communes de Fara, Poura, Bondokuy, et Ouarkoye
Bénéficiaire(s)
50000

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Fara Burkina Faso commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Paris commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Paris 100000 100000 0 0 2016
Paris 15000 15000 0 0 2017
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2015
Paris 75000 75000 0 0 2015
UE 316270 2015




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013