Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Belgrade"

Correspondant coopération décentralisée
Bertrand MILLET
Courriel : bertrand.millet[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Jean-Baptiste CUZIN
Courriel : jean-basptiste.cuzin[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
TRANSFERT DE COMPETENCES / SENSIBILISATION A L'AGRICULTURE BIOLOGIQUE DES PRODUCTEURS DE GRIOTTESDU DISTRICT DE NIS EN SERBIE
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Agriculture et développement rural
Sous-sous-thématique d'intervention
Agriculture et agroalimentaire

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2015
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
30/11/2016
Contexte
Les zones agricoles représentent 57,8% du territoire et 21% de la population active travaille dans l’agriculture faisant ainsi de la Serbie un des pays les plus agricoles d’Europe du sud-est. La Serbie est un grand exportateur de fruits rouges au niveau mondial : framboises, griottes, cynorhodons, mûres, aronia et fraises. Les Serbes travaillent sur la préservation de leurs variétés locales et des organismes certificateurs locaux suivent la réglementation bio
européenne dans un objectif d'être opérationnel le jour de l'adhésion de la Serbie à l'UE. La production bio produite en Serbie n'est pas consommée (1 % de consommation bio seulement). La Griotte d’Oblatchina est une variété endémique, estimée par les transformateurs du domaine alimentaire comme une des meilleures par sa qualité, rendement en chair et sa couleur.
La production actuelle est basée sur une approche conventionnelle caractérisée avec une utilisation intense de produits chimiques dans toutes les phases de sa production. Dans le cadre de la lutte contre le changement
climatique, les partenaires ont le souci de diminuer la production agricole ayant recours à ce type de pesticides dont les conséquences sont désastreuses tant sur la santé humaine que sur les nappes phréatiques.
Il est à noter que ce projet contribue à la réalisation des priorités de l’Accord sur le partenariat stratégique signé par la Serbie et la France en 2011 et Il participe aussi pleinement à la réalisation de l’accord de coopération signé le
vendredi 2 mars 2012 entre les ministres de l’agriculture serbe et français qui prévoit notamment explicitement la mise en place d’une « coopération en matière de développement rural et de diversification des activités économiques en milieu rural.»
L’association de producteurs Bio ARBIO est prête à fournir son expertise et a déjà trouvé au moins une entreprise girondine qui acceptera de racheter la production de griottes bio (10 tonnes/an). De plus, d’autres transformateurs
locaux sont intéressés (chocolatiers, baby-food, etc.). Les partenaires du projet feront appel à une entreprise de certification bio agréé (comme Ecocert ou Bureau Veritas) basée dans les Balkans pour assurer le contrôle des
vergers et le respect de la réglementation bio.
Historique
A l’initiative du SCAC de l’ambassade de France en Serbie en octobre 2011, une coopération décentralisée a été initiée entre la Gironde et Nis et d’autre communes, institutions et associations intéressées dans la région du district
de Nichava. Le but de cette coopération est de développer des axes de collaboration sur la base de projets dans les domaines de la jeunesse, l’environnement, le développement durable, la citoyenneté européenne et les activités inter-associatives. Depuis, plusieurs projets réalisés ont rendu possible la mobilité et le déplacement de 150 jeunes girondins (le collège Berthelot de Bègles et le collège Eléonore de Provence de Monségur) et nichois (l’école Roi Pierre Ier et l’Ecole de musique de Nis) dans le domaine du théâtre et de la musique, comme la conduite de stages professionnels pour les membres d’une association girondine (Cool’eurs du Monde) et d’une de Nis (Proaktiv). Une résidence littéraire d’un auteur girondin, M. Gianni-Grégory Fornet, a été réalisée à Nis en octobre-novembre 2014 et la mise en scène d’une pièce de théâtre sur la vie des jeunes à Nis sera présentée à Nis en septembre 2015 puis en Gironde sur l’hiver 2015-2016. En octobre 2014, une délégation girondine composée de représentants girondins, de l’association interprofessionnelle bio ARBIO Aquitaine et de la chambre d’agriculture du Lot-et-Garonne a exploré les possibilités d’élargissement de la coopération décentralisée actuelle entre Nis et la Gironde dans le domaine de l’agriculture biologique. En ce sens, la visite a identifié une culture concrète qui est celle de la griotte, comme les partenaires concrets rendant possible la mise en place d’une collaboration dans l’établissement et le développement de la production biologique de cette culture dans la région de Nis (plus précisément de la
municipalité de Merosina) qui pourrait mener ensuite à une coopération pérenne et à une valorisation commerciale ultérieure entre les producteurs nichois et des transformateurs girondins, membres d’ARBIO. La mission d’octobre 2014 a permis, grâce à l’expert arboricole et à ARBIO, de sensibiliser les partenaires serbes Actuellement, les produits chimiques employés sont, pour une bonne partie, interdits dans la zone européenne. La proposition à de
jeunes agriculteurs mais aussi aux élus de la Ville de Nis d’apporter une expertise française pour lutter contre ces fléaux, préserver la biodiversité et commercialiser ces produits en Gironde dans des entreprises bio françaises les
ont immédiatement séduits. Ainsi, tout en défendant la biodiversité, la Gironde et Nis consolideront leurs relations en établissant un partenariat économique gagnant – gagnant.
Objectif du partenariat
Le CG33 et Nis désirent élargir leur coopération décentralisée dans le domaine de l’agriculture biologique. Les entreprises bio de Gironde veulent relocaliser en Serbie leurs approvisionnement en griottes bio qui proviennent aujourd’hui de Turquie. Les besoins sont de plusieurs dizaines de tonnes. Les partenaires serbes souhaitent bénéficier de l'expérience de la Gironde pour développer la production agricole bio afin d’en faire un outil de valorisation et de développement économique. Les entreprises girondines augmenteront leur capacité en griottes transformées qu’elles se procureront à un coût inférieur tout en réduisant la distance parcourue par les camions de livraison (1000 kms). Ainsi, dans 3 ans, le flux commercial établi, diminuera les émissions de CO2 grâce à la relocalisation de la production et à l’agriculture bio dont le développement réduit également les GES.
Description détaillée du partenariat
1. Rencontre de l’équipe de travail locale à Nis: coordinateur, responsable « démarche agriculture biologique (identification des 10 producteurs de la coopérative à suivre les ateliers de formation sur production bio de la griotte) » et responsable « démarche mise en valeur des produits bio». Soit 15 personnes comme correspondants locaux.
2. Organisation d’une réunion initiale entre partenaires serbes et français: lancement du projet et organisation des activités futures. Participants: 5 correspondants locaux, représentant du SCAC, coordinateur projet et interprète, organismes certificateurs bio (Ecocert, Bureau Veritas, etc)
3. Audit de l’itinéraire technique de production et transformation de la griotte avec une analyse technique économique, sachant que les entreprises girondines estiment leurs besoins à 10 tonnes de griottes bio. Freins et atouts pour le passage à l’agriculture bio.
4.Organisation d’un voyage d’études en France pour 4 représentants de l’équipe de travail locale et un interprète (total : 5 personnes). Le voyage d’études se déroulera de la manière suivante : 3 jours en Aquitaine
(3 jours, 4 nuits). Formations au sein de ARBIO et visite in situ de sites arboricoles biologiques.
5.Arbio et l’expert de la Chambre d’agriculture vont assurer, dans un premier temps, la formation aux techniques de plantation, de suivi des cultures bio, de préparation des sols dans un objectif de plantation de vergers dédiés à l’agriculture biologique. Parallèlement, dans le cadre de reconversion de vergers, seront étudiés la taille, la protection phytosanitaire, l’enrichissement des sols par des engrais bio (cf élevages caprins situés sur la même région et non onéreux). Suite à cette formation, les experts français resteront à
disposition des agriculteurs, via internet, jusqu’à la fin du projet afin de répondre à leurs questions techniques. Parallèlement, des entreprises girondines, potentiellement utilisatrices de griottes bio, seront contactées
(chocolatiers, babyfood, …).
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Conseil Départemental de la Gironde
Maître(s) d'ouvrage
Interbio
Bénéficiaire(s)
Coopérative fruitière de MEROSINA

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Ville de Nis Serbie commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil départemental de Gironde commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 7000 2015
Conseil départemental de Gironde 8000 0 2016
ARBIO 11000 2016
Ville de Nis 8000 2016




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013