Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Tananarive"

Correspondant coopération décentralisée
Florian MARCHADOUR
Courriel : marchadour.matd[at]gmail.com
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Philippe GEORGEAIS
Courriel : philippe.georgeais[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
EAURIZON MADA 2020
Année de première signature de la convention
2016
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Eau et assainissement

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2016
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
29/02/2020
Contexte
La Métropole de Lyon et la Région Haute-Matsiatra sont partenaires d’une coopération décentralisée dans les domaines de l’eau et de l’assainissement depuis 2006. Cette coopération traduit la volonté de la Métropole de contribuer à atteindre les objectifs du développement durable en matière d’accès à l’eau et à l’assainissement. Elle traduit également la volonté d’impulsion de la région Haute-Matsiatra dans le secteur de l’eau et de l’assainissement afin d’accompagner les communes du territoire de la Haute-Matsiatra à développer leurs compétences et à améliorer l’accès à l’eau et à l’assainissement pour les populations.
Historique
Depuis le début de la coopération, deux projets se sont succédés à savoir le projet « Amélioration de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau (AGIRE) » de 2006 à 2011 puis le projet « Des capacités renforcées pour les acteurs de l’eau et de l’assainissement dans la Région Haute Matsiatra (CAP’Eau) », initié en 2012 et qui s’est terminé fin 2015.
Objectif du partenariat
La Métropole de Lyon et la Région Haute-Matsiatra s'engagent à mener conjointement des actions de coopération décentralisée sur les axes suivants :

- Renforcer la gouvernance des collectivités locales sur les secteurs de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène,
- Développer l’accès à l’eau potable,
- Développer l’accès à l’assainissement et accompagner les populations dans l’amélioration de leurs pratiques liées à l’hygiène,
- Préserver et partager les ressources en eau entre les différents usages,
- Former et professionnaliser les acteurs secteurs,
- Capitaliser et diffuser les outils et méthodes produits par le projet.
Description détaillée du partenariat
Le programme est découpé en six volets distincts avec des objectifs visés clairement définis pour chacun d’eux.

1 RENFORCER LA GOUVERNANCE DES COLLECTIVITÉS LOCALES SUR LE SECTEUR DE L’EAU, DE L’ASSAINISSEMENT ET DE L’HYGIENE (EAH)
Les 16 communes partenaires auront un service technique structuré autour de l’ACEAH. Chacune d’entre elles disposera d’un PCDEA ou schéma directeur E&A.
La Région et la DREAH seront appuyées sur le pilotage régional du secteur via la production d’un schéma directeur régional E&A. Elles porteront également la démarche de la mesure de performance des gestionnaires de réseaux d’eau potable (STEFI).

2 DÉVELOPPER L’ACCES A L’EAU POTABLE
La démarche développée dans le cadre du programme CAP’eau sera reconduite sur ce volet. La méthodologie
pour les études avant?projets sur les composantes techniques socio?économiques et financières sera
sensiblement identique. Il sera réalisé au moins 19 réseaux d’eau potable desservant à minima 40 000 habitants
et 21 000 écoliers.

3 DÉVELOPPER L’ACCES A L’ASSAINISSEMENT ET ACCOMPAGNER LES POPULATIONS DANS L'AMÉLIORATION DE LEURS PRATIQUES LIÉES A L’HYGIENE
Le développement de l’accès à un assainissement de base devra permettre à 16 000 personnes d’accéder à des latrines et à 10 000 écoliers d’avoir accès à un bloc sanitaire (toilettes + lave?mains). Au moins 19 campagnes de sensibilisation seront mises en oeuvre par les ACEAH en lien avec les techniciens du programme. Sur le milieu
urbain, la commune de Fianarantsoa sera accompagnée par SIA et Practica à la structuration d’une filière sur
l’assainissement autonome (accès aux latrines, collectes et traitements des boues de vidange).

4 PRÉSERVER ET PARTAGER LES RESSOURCES EN EAU ENTRE LES DIFFÉRENTS USAGES
Deux actions distinctes seront développées sur ce volet. La première nommée « Kolorano » sera mise en oeuvre
par ETC Terra et Agrisud dans la continuité de l’action pilote sur Zambazamba. Kolorano permettra
l’aménagement de 10 bassins versants dits « vulnérables » sur lesquels 75% des producteurs seront formés à l’agro?écologie. Les ACEAH seront également initiés aux techniques agro?sylvo?écologiques. Ainsi, chaque commune disposera d’une pépinière communale qui permettra de fournir des plants pour les aménagements de
bassin. En dehors des territoires d’intervention de Kolorano, d’autres aménagements seront réalisés directement par les techniciens du programme Eaurizon sur tous les autres bassins?versants.

5 FORMER ET PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DU SECTEUR
Pas moins de 34 formations sont programmées à destination des communes et 5 à destination des professionnels.
A minima 19 gestionnaires de réseaux d’eau potable seront formés et accompagnés vers la professionnalisation.
Sur la formation initiale, il est prévu un partenariat entre l’université de Fianarantsoa et l’ENGEES pour le développement de la filière eau et assainissement. Le programme Eaurizon offrira des terrains de stage à 32 étudiants malgaches et 4 étudiants français.

6 CAPITALISER ET DIFFUSER LES OUTILS ET MÉTHODES PRODUITS PAR LE PROJET
Un effort accru sera mis en oeuvre sur ce volet avec la production d’un film et d’une plaquette sur le programme.
Les bulletins d’information seront maintenus à un rythme de 3 par an. Enfin des rapports de capitalisation
viendront présenter les méthodes et outils développés par le programme.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
Région Haute Matsiatra
Bénéficiaire(s)
16 communes

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Région Haute-Matsiatra Madagascar Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Région Haute-Matsiatra RANDRIANASOLO Herizo Chef de région

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Grand Lyon Icone d'une loupe



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2016
Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse 383358 2016
Grand Lyon 185408 185408 2016
Fondation Terre d'initiatives solidaires 18700 2016




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013