Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Bamako"

Correspondant coopération décentralisée
Sherazade BENALLA
Courriel : sherazade.benalla[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Françoise GIANVITI
Courriel : francoise.gianviti[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Réhabilitation centre médical Arcad Sida - Bamako
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Santé
Sous-sous-thématique d'intervention
Prévention et éducation à la santé

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2011
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
31/12/2012
Contexte
Ce projet d’aménagement et d’agrandissement fera du CESAC de Bamako un centre d’excellence dans la prise en charge des personnes vivant avec le VIH, celle des groupes vulnérables et des adolescents infectés, tout en renfonçant la qualité de l’offre de services de santé aux patients.
Historique
Le Centre d’Ecoute de Soins d’Animation et de Conseils, a été crée en septembre 1996 par ARCAD/SIDA en collaboration avec l’Etat malien grâce à un soutien financier de la coopération française. C’est la première structure communautaire de prise en charge des PVVIH en milieu ouvert assurant des soins en ambulatoire au Mali. Il est situé dans le centre ville de Bamako dans des locaux alloués par le Ministère de la Santé.
Le personnel est pluridisciplinaire et est composé de 28 membres.
Son objectif: contribuer à l’accès aux soins médicaux et psychosociaux pour les personnes infectées ou affectées par le VIH et le SIDA.
Les activités menées en son sein sont:
- Le dépistage : s’effectue à l’issue du conseil pré test. L’analyse de sang est réalisée au laboratoire in situ. L’annonce du résultat se fait au bout de 60 minutes après le conseil post.
- Soins médicaux : on distingue la consultation médicale ou cours de laquelle les infections opportunistes sont traitées (consultation par les médecins puis dispensation des médicaments la pharmacie communautaire). Le traitement antirétroviral y est également initié en fonction de la dépression immunitaire ainsi que le renouvellement des ordonnances ARV. La structure dispose d’un hôpital du jour. Un continuum des soins est proposé à travers un accompagnement à domicile appelé communément « soins à domicile »
- Soutien psychosocial : Il est assuré à travers la thérapie individuelle de soutien, la thérapie de groupe /auto-support, l’ergothérapie, l’atelier culinaire ainsi que le soutien social pour les enfants et les adultes (visite à domicile, accompagnement économique).

Un projet d’amélioration de la qualité de la prise en charge au CESAC
Objectif du partenariat
Objectif général :
Rénover et aménager les locaux du CESAC de Bamako pour améliorer la qualité des soins et traitements pour les personnes vivant avec le VIH.

Objectifs spécifiques
- Construire un laboratoire pour y effectuer les bilans biologiques d’initiation et de suivi des patients ;
- Créer un espace de prise en charge des enfants infectés (salle d’attente pour les accompagnateurs, salle de jeux servant également d’espace d’éducation thérapeutique et de causerie éducative pour les enfants) ;
- Accroître les capacités d'accueil du CESAC ;
- Aménager l’unité de prévention et de prise en charge des populations vulnérables (HSH, les PS, et les personnes handicapées) ;
- Réaménager l’espace réservé pour l’atelier culinaire ;
- Construire un local pour assurer la formation des agents socio sanitaires, des conseillers psychosociaux et des pairs éducateurs sur le VIH ;
- Construire un espace pour la formation et la recherche clinique biologique et communautaire.
Description détaillée du partenariat
Ce projet d’aménagement et d’agrandissement fera du CESAC de Bamako un centre d’excellence dans la prise en charge des personnes vivant avec le VIH, celle des groupes vulnérables et des adolescents infectés, tout en renfonçant la qualité de l’offre de services de santé aux patients.
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
AIDES
Maître(s) d'ouvrage
Bénéficiaire(s)
PVVIH

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Bamako Mali Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Paris Icone d'une loupe



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Paris 42000 0 2011
Paris 30000 0 2012
Ministère des Affaires étrangères et du Développement international 0 2011
Ministère des Affaires étrangères et du Développement international 0 2012




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international 2013