Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Dakar"

Correspondant coopération décentralisée
Julie CAMY
Courriel : julie.camy[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent PEREZ
Courriel : laurent.perez-vidal[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Projet de prise intégrée des usagers de drogue injectables et des personnes dépendantes à d’autres addictions au Sénégal (GIP ESTHER)
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Santé
Sous-sous-thématique d'intervention
Prévention et éducation à la santé

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2012
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Depuis les années 2000, une réflexion est menée au Sénégal autour de la problématique des Usagers de Drogue Injectable (UDI).

Les 1ères bases de cette réflexion ont été menées par le Comité Interministériel de Lutte contre la Drogue (CILD) qui, dans son rapport d’Evaluation Rapide de la Situation des drogues au Sénégal en 2004-2005 (non publiée) confirmait la diffusion de l’usage de la cocaïne/crack et de l’héroïne ainsi que le recours à la voie intraveineuse dans plusieurs régions du pays.

Cette réflexion s’est poursuivie pour se concrétiser en 2009 avec la réalisation, dans trois régions du Sénégal ciblées à partir de l’ERS (Dakar, Thiès et Ziguinchor) d’une étude de faisabilité d’une enquête de prévalence et de pratiques à risques d’infection par le Virus de l’Immunodéficience Humaine (VIH), le Virus de l’Hépatite B (VHB) et le Virus de l’Hépatite C (VHC) chez les usagers de drogues.

Cette étude financée par l’Agence Nationale de Recherche sur le Sida et les hépatites virales en France (ANRS) et l Institut de Médecine et d’Epidémiologie Appliquée (IMEA) a montré que l’usage de drogues injectables est une réalité au Sénégal et des risques d’infection existent du fait des modes d’usage et d’un contexte social et légal de type répressif.

En Avril-Juillet 2011 grâce à un financement ANRS/Fond Mondial, une enquête d’estimation de taille de la population d’UDI dans la région de Dakar associée à une étude de prévalence et de pratiques à risques d’infection VIH, VHB et VHC a été réalisée au Centre Régional de Recherche et de Formation (CRCF) du Centre Hospitalier National Universitaire de Fann à Dakar. Cette enquête précédée d’un phase de travail de terrain de 6 mois, a permis d’obtenir des données qualitatives et quantitatives fiables montrant la nécessité de la mise en place d’un dispositif de délivrance de méthadone et d’actions de réduction de risques.
Historique
La Mairie soutient le GIP Esther depuis 2005
Le GIP Esther accompagne la mise en place du Programme national de lutte contre le sida (PNLS) et autres comorbidités chez les consommateurs de drogues injectables en mobilisant l’expertise hospitalière et associative française.
Objectif du partenariat
L’enjeu réside dans le développement d’une stratégie d’intervention en faveur des UDI, basée sur les référentiels internationaux en matière de réduction des risques et de traitement de substitution, et de la mettre en œuvre.
Description détaillée du partenariat
- Accompagner techniquement le Sénégal à concevoir son plan d’actions à l’adresse des UDI et de manière générale sur la question des addictions ; à ce niveau, l’approche doit englober les différents éléments liés à cette problématique (médical/pharmaceutique, social, juridique, politique/plaidoyer) que les UDI dans leurs diversités (les UDI marginalisés, les UDI en milieu carcéral, les UDI à caractère festif, les UDI des classes aisées) ;
- Développer et renforcer les compétences du personnel soignant, travailleurs sociaux et acteurs associatifs et communautaires sur la prise en charge des UDI ;
- Mettre à disposition les traitements de substitution et les kits de réduction des risques (en particulier les seringues) ;
- Réhabiliter, équiper et organiser le centre de prise en charge intégrée des addictions, complément nécessaire aux premiers sites périphériques de prise en charge ;
- Développer la prise en charge communautaire des UDI et plus globalement des addictions ;
- Développer un réseau d’acteurs sénégalais sur la problématique des UDI ;
- Poursuivre le plaidoyer auprès des autorités sénégalaises (sanitaires, de l’intérieur et de la justice) en faveur de l’accès aux soins pour cette population et aux droits humains fondamentaux ;
- Enfin, renforcer la coordination des interventions à l’adresse des UDI
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
GIP Esther
Maître(s) d'ouvrage
Bénéficiaire(s)
UDI

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Dakar Sénégal Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Paris Icone d'une loupe



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2012
Paris 80000 0 2012
Paris 45000 0 2013
Paris 68000 0 2014
Paris 68000 0 2015
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2013
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2014
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2015




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013