Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à N'Djamena"

Correspondant coopération décentralisée
Magali DEFOUR
Courriel : magali.defour[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Pierre CATHALA
Courriel : pierre.cathala[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Prise en charge de la co-infection VIH/Tuberculose au Tchad (Moundou, N’Djaména, Bébalem)
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Santé
Sous-sous-thématique d'intervention
Prévention et éducation à la santé

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2012
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Le Tchad a une population de 11,2 Millions habitants et compte 457 médecins.

Le taux d’incidence de la Tuberculose au Tchad est de 299 nouveaux cas (toutes formes confondues) pour 100 000 habitants (OMS, 2009). L’incidence est répartie de façon très inégale sur le territoire : elle est proportionnelle à la densité démographique qui est plus importante dans la zone sahélienne (au centre) et soudanienne (au sud) : environ la moitié de la population du pays (47%) est concentrée sur seulement 10% du territoire. Le taux de détection des Tuberculoses Pulmonaires à Microscopie sous DOTS se situe autour de 22% (données 2006). Le taux de succès thérapeutique des patients sous DOTS est de 55%. La proportion des patients perdus de vue dépasse les 30% (Rapport annuel PNT 2006).

Le pays est doté depuis 1990 d’un programme national de lutte contre la tuberculose (PNT) . Pour appuyer ses efforts de lutte contre la Tuberculose, le Tchad a bénéficié en 2003 d’une subvention du Fonds mondial dans le cadre du 2ème Round qui a été clôturée le 30 avril 2010. Dans le cadre du 8ème Round du Fonds Mondial en 2008, le Tchad a bénéficié d’une subvention (composante Tuberculose) pour couvrir ses efforts dans la lutte contre la tuberculose pendant 5 ans. Les activités du PNT ont pour but de réduire la morbidité et la mortalité dues à la tuberculose et de contribuer à l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). Les objectifs du PNT sont les suivants :
• détecter au moins 70% des nouveaux cas de tuberculose à microscopie positive (TPM+)
• guérir au moins 85% des patients TPM+ mis sous traitement.

La prévalence nationale de l’infection à VIH est de 3,3% (ONUSIDA, 2005, chiffre non actualisé), typiquement une séroprévalence nationale qui gomme les disparités intra régionales et par groupes de population. Les enjeux au niveau national sont d’améliorer la qualité de la prise en charge sur les sites principaux de prise en charge, d’augmenter la couverture des besoins en termes d’accès à la TARV, et de décentraliser la prise en charge.

Les études au niveau national concernant la co-infection VIH/TB sont quasiment inexistantes, et les données sont parcellaires. Notre expérience dans les centres de soins nous a montré que la prise en charge des patients VIH et TB est souvent cloisonnée et que les dépistages croisés sont insuffisants.
Historique
La Mairie finance ce projet depuis 2012.
Objectif du partenariat
Améliorer la prise en charge de la co-infection VIH-TB au TCHAD
Description détaillée du partenariat
Les perspectives du projet s’articulent notamment autour de :
• Mise en place d’un programme de dépistage et de prise en charge pédiatrique de la TB
• Mise en place d’une stratégie spécifique de diagnostic et prise en charge de la cellule familiale de l’enfant dépisté positif
• Dépistage systématique des femmes VIH+ pour la TB et le suivi de leur enfant
• Amélioration du fonctionnement de deux laboratoires tuberculose (Moundou et Ndjamena)
• Evaluation de la résistance à la tuberculose
• Amélioration du nombre de patients TB terminant leur traitement et du nombre de patients TB connaissant leur statut VIH
• Rédaction d’un algorithme décisionnel sur le meilleur examen de dépistage de la tuberculose selon le cas clinique
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
GIP Esther
Maître(s) d'ouvrage
Bénéficiaire(s)
Personnes co-infectées par le VIH-TB

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Moundou Tchad Icone d'une loupe
N'Djaména Tchad Icone d'une loupe
Bébalem Tchad Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Paris Icone d'une loupe



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2012
Paris 80000 0 2012
Paris 80000 0 2013
Paris 62000 0 2014
Paris 62000 0 2015
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2013
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2014
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2015




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013