Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Nairobi"

Correspondant coopération décentralisée
Pauline WESOLEK
Courriel : pauline.wesolek[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Georges DIENER
Courriel : georges.diener[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
MDM (Médecins du Monde) - Lutte contre le VIH/Sida/Hépatites auprès des usagers de drogues à Nairobi (Kenya)
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Santé
Sous-sous-thématique d'intervention
Prévention et éducation à la santé

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2014
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Au Kenya, plus de 1,5 millions de personnes vivent avec le VIH/sida, sa prévalence s’élève à 5,9% parmi les adultes de 15 à 64 ans et, varie considérablement selon les zones géographiques, l’âge, le genre, le statut marital et socio-économique. C'est particulièrement les usagers de drogues injectables (UDI) qui sont touchés avec un taux de 18.3%.
Il y a un réel enjeu sociétal autour du traitement de cette population, qui représentent un risque élevé de transmission HIV pour la population générale. Le gouvernement kényan a lancé en 2005 un plan stratégique de lutte contre le VIH/SIDA à destination des populations les plus à risque.
Malgré cela, ces populations souffrent d’un accès limité aux services de prévention et de soins du fait de leur stigmatisation et même de leur criminalisation.
Historique
Paris soutient Médecins du Monde depuis 2005 (2 929 706€ en 2018, sur quatre projets différents). Le projet de réduction des risques pour les usagers de drogue au Kenya est financé par la Ville depuis 2014 sous forme de convention triennale et connaît déjà des réalisations certaines :

- Programme d’échange de seringues et éducation à la santé, sensibilisation.
- Formation de pairs éducateurs, création de groupes et d’un réseau d’auto-support, renforcement des capacités du partenaire local, mise en place de partenariats avec les structures locales.
- Formation des personnels médicaux, des intervenants locaux du programme « Réduction des risques », ainsi que des employés et bénévoles des ONG nationales.
- Événements de plaidoyer pour la réforme des politiques nationales en matière de VIH, développement de projets de communication et de plaidoyer par les usagers de drogues par voie intraveineuse.
Objectif du partenariat
Objectif(s) global(aux) :
Contribuer à la réduction de la transmission, la morbidité et la mortalité liées au VIH/SIDA et aux hépatites B et C chez les usagers de drogues en partenariat avec les organisations de la société civile et le gouvernement Kenyan

Objectif spécifique :
Renforcer l’accès des personnes usagères de drogues(PUD) à des services de réduction des risques, notamment des services de prévention et prise en charge de qualité du VIH/SIDA et des hépatites virales
Description détaillée du partenariat
Ce programme est basé sur le renforcement des compétences des acteurs locaux (associations, professionnels de santé). Il a été élaboré en cohérence avec les politiques publiques nationales (partenariat avec une « division » du Ministère de la santé), garantissant la pérennité du projet.

Des étapes clés ont été mises en place à partir d’avril 2013 (recrutement et formation, repérage des lieux de consommation, démarrage du programme d’échange de seringues).
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Médecins du Monde
Maître(s) d'ouvrage
Médecins du Monde
Bénéficiaire(s)
Usagers de drogues (1900 bénéficiaires directs estimés)

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Nairobi Kenya commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Paris commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Paris 150000 0 2014
Paris 140000 0 2015
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2015
Paris 100000 0 0 0 2016
Paris 100000 0 0 0 2017
Paris 100000 0 0 0 2018




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013