Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Dakar"

Correspondant coopération décentralisée
Julie CAMY
Courriel : julie.camy[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent PEREZ
Courriel : laurent.perez-vidal[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Renforcement des capacités de maîtrise d'ouvrage de la commune de Nguéniène autour de la mise en œuvre d'une stratégie participative de gestion des déchets et de développement durable
Année de première signature de la convention
2015
Thématique d'intervention
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière
Sous-thématique d'intervention
Gouvernance locale et appui institutionnel
Sous-sous-thématique d'intervention
Appui institutionnel

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2016
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2017
Contexte
La commune de Nguéniène, située à 120 km au sud de Dakar dans le département de Mbour, compte 45 000 habitants (dont près de 60% ont moins de 20 ans). Elle est constituée d’un village centre et de 24 villages, dont certains très enclavés, répartis sur un territoire de plus de 220 km². L’économie locale repose sur l’agriculture, l’élevage, le tourisme et le marché hebdomadaire qui, draine chaque mercredi plus de 1 400 commerçants.
L’environnement local est dégradé, confronté à une forte érosion et à un phénomène de désertification dus aux effets conjugués des changements climatiques et de l’action humaine. Le territoire fait face à une augmentation massive de la quantité de déchets solides qui, en l’absence de dispositif de collecte et de traitement organisé, impacte négativement la qualité de vie de la population et dégrade l’environnement. Il s’agit notamment de déchets plastiques, jetés dans les espaces naturels ou brûlés par les habitants, générant un risque sanitaire et une pollution environnementale importante.
Avec l’appui de ses partenaires alsaciens, la collectivité de Nguéniène a consolidé depuis 2011 ses capacités de maîtrise d’ouvrage : renforcement des capacités de gestion et d’administration de la collectivité, amélioration progressive et structurée des ressources fiscales et gestion concertée des infrastructures publiques. Sur le plan institutionnel, la réforme de la décentralisation de 2014 lui a conféré le statut de Commune, ce qui lui permet d’exercer des compétences pour lesquelles elle ne disposait auparavant pas de moyens financiers ni humains.
Ainsi, sur la base de ces nouvelles dispositions et grâce à une mobilisation accrue de son potentiel fiscal suite à un recensement fiscal mené en 2015, la commune a amorcé en 2016 la mise en place de sa compétence de gestion des déchets, qui constitue un enjeu prioritaire pour les élus, répondant à des préoccupations des populations et s’inscrivant dans des problématiques de développement durable globales.
Le présent projet s’inscrit dans la continuité de l’action menée en 2016, avec l’appui du Fonds conjoint franco-sénégalais, qui a permis de dresser un état des lieux et d’élaborer une feuille de route stratégique sur la gestion des déchets, tout en sensibilisant la population locale sur cette thématique. Le projet vise à poursuivre la dynamique engagée en vue d’appuyer la commune dans la mise en place de sa compétence de gestion des déchets.
La commune de Nguéniène, appuyée par ses partenaires alsaciens, a fait de cette question l’une de ses priorités stratégiques pour les années à venir.
Historique
Des liens d'amitié se sont établis en 2006 entre des habitants de Bennwihr et de Nguéniène, puis entre les élus des deux collectivités. Cette relation est devenu en 2007 un partenariat de coopération décentralisée, accompagné par l’Institut régional de coopération développement (Ircod).
Les partenaires ont d’abord concentré leurs efforts sur le développement socio-éducatif (mise en place d’une bibliothèque) et sur les modalités de gestion du service de lecture publique. Le partenariat a également accompagné la réalisation de 2 salles de classe dans des zones isolées, facilitant l’accès à l’éducation en milieu rural.
En 2013, les partenaires se sont réunis à Nguéniène pour la tenue d’un conseil municipal conjoint. Lors de cette session, ils ont dressé le bilan de 6 années de partenariat et défini les grandes orientations pour le programme d’action 2013-2015 : l’augmentation des ressources propres de la commune, notamment celles issues de la fiscalité locale, et les capacités de maintenance, gestion et animation des services publics locaux.
Ainsi, depuis 2013 les partenaires mettent l’accent sur la nécessité de renforcer les ressources propres de la Commune : tout d’abord via le conditionnement de la construction des classes au paiement de la taxe rurale ; puis via la mise en œuvre d’un programme de 3 ans sur le renforcement de la fiscalité locale. Ce programme, cofinancé par le Ministère français des Affaires étrangères et du Développement international, est en cours de finalisation et de capitalisation. Il a notamment permis d’augmenter considérablement les ressources fiscales de la Commune (+500 % en 2015).
Le partenariat bénéficie depuis 2014 de l’appui sur le terrain d’une assistance à maîtrise d’ouvrage mise en place par l’Ircod (volontaire de solidarité internationale mise à disposition par le Cefode). Il a connu en 2014-2015 d’importantes évolutions, d’une part en raison de la réforme institutionnelle sénégalaise qui a fait des anciennes communautés rurales des communes de plein exercice, et d’autre part du fait d’un changement d’exécutif municipal dans les deux collectivités partenaires.
Ces dernières ont renouvelé leurs engagements réciproques via la signature d’une nouvelle convention cadre triennale en 2015.
Sur le plan opérationnel, le partenariat engage en 2016, dans le cadre du Fonds conjoint franco-sénégalais, une action d’appui à la maîtrise d’ouvrage autour de la compétence de gestion des déchets. Le présent projet s’inscrit dans la continuité de ces actions et vise à accompagner la démarche initiée, dans une perspective d’amélioration des conditions de vie et de renforcement du développement durable sur le territoire.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
A long terme, le projet vise à contribuer à la mise en œuvre de la compétence de gestion des déchets à Nguéniène, afin d’engager une dynamique de développement durable sur le territoire. Il permettra la réduction de l’insalubrité et l’amélioration globale des conditions de vie des 45 000 habitants de la Commune. Le projet favorisera également la participation inclusive des citoyens à la gouvernance locale ainsi que la participation accrue des organisations de la société civile à la coopération avec Bennwihr. Enfin, une meilleure concertation entre les différents partenaires de la Commune sera établie, renforçant la mutualisation et la pérennité des actions.

Objectifs en France :
A long terme, le projet vise à renforcer le dialogue interculturel et la promotion d’une citoyenneté mondiale via des échanges réguliers entre les partenaires. Il permettra l’implication renforcée de la société civile alsacienne dans les partenariats de coopération et consolidera l’adhésion des habitants de Bennwihr au partenariat. Enfin, le partenariat sera visible et reconnu par tous les partenaires de la Commune de Nguéniène et d’autres collectivités alsaciennes qui, sensibilisées à la solidarité internationale et informées sur le dispositif « 1% déchets », s’engageront dans des actions de coopération.
Description détaillée du partenariat
Bâtissant sur les acquis d’une coopération de 10 ans, dont le bilan sera valorisé dans le cadre du projet, les communes de Nguéniène et Bennwihr appuyées par l’Ircod poursuivent l’action engagée en 2016 autour de la mise en œuvre de la compétence de gestion des déchets à Nguéniène. Le projet vise à renforcer les capacités de maîtrise d’ouvrage de la Commune dans ses compétences environnementales et à soutenir la mobilisation locale dans une dynamique de développement durable. L’action accompagne la collectivité dans sa stratégie de gestion des déchets avec un focus sur le tri et le compostage. Elle inclut une campagne de sensibilisation ciblant la jeunesse et visant la mise en place de comités écocitoyens, tout en amplifiant les synergies avec la société civile de Bennwihr. Elle prévoit enfin un échange multilatéral afin de coordonner les partenariats internationaux menés à Nguéniène.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Institut régional de coopération développement (Ircod Alsace)
Maître(s) d'ouvrage
Bennwihr, Commune de Ngueniene
Bénéficiaire(s)
Au Sénégal : Commune de Nguéniène, équipe de la bibliothèque municipale et adhérents, enseignants et élèves, agriculteurs, population locale de Nguéniène, société civile, jeune professionnel (stagiaire) En France : Commune de Bennwihr, société civile et membres du comité de pilotage, population locale de Bennwihr et environs, collectivités membres du réseau de l’Ircod, partenaires européens de la Commune de Nguéniène, diaspora sénégalaise, jeunes professionnels (volontaire et stagiaire)

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Commune de Ngueniene Sénégal Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Commune de Ngueniene FAYE Jean-Baptiste Secrétaire municipal jeanmare57@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Bennwihr Icone d'une loupe



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 20000 2016
Bennwihr 3000 3000 2016
Collectivités et partenaires étrangers 13400 2016




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013