Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Dakar"

Correspondant coopération décentralisée
Julie CAMY
Courriel : julie.camy[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent PEREZ
Courriel : laurent.perez-vidal[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Développement de la filière biogaz dans le cadre de la coopération entre Lille et Saint-Louis du Sénégal
Année de première signature de la convention
1978
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Protection / Gestion de l'environnement / Biodiversité
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2016
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2017
Contexte
Le Sénégal est un pays subsaharien affecté par le déficit énergétique. Le bois représente 87% de la consommation en énergie des ménages. On estime que 40 000 hectares de forêt disparaissent chaque année au Sénégal et plus de 5 400 décès par an sont imputables à l’utilisation d’énergie telle que le bois ou le charbon (source : Programme
National Biogaz).

Dans ce contexte, le ministère Sénégalais de l’Energie et du Développement des Energies Renouvelables a lancé le Programme National de Biogaz (PNB – SN) pour la période 2014-2017, pour la diffusion de la technique de construction de biodigesteurs au profit des ménages ruraux. Cette initiative s’inscrit dans une stratégie plus générale de développement durable, le « Plan Sénégal Emergent », que l’Etat sénégalais a défini en 2012.

A son niveau, la Ville de Saint-Louis, dans le cadre de son programme « Saint-Louis objectif 2030 » s’inscrit dans une démarche innovante de développement durable pour servir de modèle aux autres villes africaines de la région.

Le Partenariat a été désigné comme opérateur du Programme National Biogaz dans la région de Saint-Louis dans le cadre d’un accord signé en juin 2014.

Les enjeux de la promotion du biogaz sont les suivants :

Valoriser les déchets organiques des populations, dont le stockage est source de nuisance olfactive.
Réduire le déficit énergétique des populations tout en contribuant à préserver les écosystèmes fragiles (mangrove notamment).
Valoriser le biodigestat issu de la production de biogaz et les eaux résiduaires dans les exploitations maraîchères et agricoles procurant ainsi des revenus complémentaires pour les opérateurs.
Développer une filière économique locale autour de la construction d’infrastructures de biogaz (transfert d’expertise et de savoir-faire).

Ces enjeux bien présents à Saint-Louis, le sont également à Lille avec des échelles de production différentes. À ce jour, plusieurs acteurs travaillent autour de la question de la méthanisation puisque la région Hauts-de-France est la 1ère région française en injection de biogaz dans le réseau. La région représente des gisements mobilisables qui permettraient de produire 3 000 GWh/an. 19 unités de méthanisation ont été construites en région depuis 2007.

Les travaux autour de la méthanisation sont également portés par le programme Methania. Ce programme vise à :
Faciliter l’accès aux PME du Nord Pas de Calais au marché de la méthanisation
Faire progresser les PME (qualité, norme, travail en réseau)
Valoriser les compétences régionales
C’est dans ce contexte que les travaux de recherche et de promotion de la micro-méthanisation s'intègrent dans le projet.
Historique
Les Villes de Lille et de Saint-Louis sont jumelées depuis 1978. La Métropole Européenne de Lille s’est intégrée à ce partenariat depuis 2001. Très tôt, l’adaptation au changement climatique est devenue un axe prioritaire des programmes de coopération, en raison de la situation géographique de Saint-Louis. Actuellement, le développement durable est la priorité du programme de coopération entre Lille et Saint-Louis. A ce titre, un programme d’amélioration de l’éclairage public est actuellement mis en œuvre jusqu’en 2018 : formation, équipements, travaux, etc. A son niveau, la Métropole Européenne de Lille souhaite réactiver sa coopération autour de la gestion des déchets

En 2015, la Ville de Lille et la Métropole européenne de Lille furent lauréates de l’appel à projet climat I pour la diffusion du procédé Biogaz à Saint-Louis avec des résultats probants :
- 16 cuves ont été construites par l’association Le Partenariat, opérateur du Programme National Biogaz sénégalais à Saint-Louis, et sont fonctionnelles auprès de ménages agro pastoraux, d’un site de transformation de produits halieutiques, d’une école primaire et de l’université Gaston Berger de Saint-lOUIS
- campagnes de sensibilisation menées de telle sorte que la population s’est bien approprié le dispositif
- Contribution au développement économique local : formation de maçons à la technique biogaz
- Mise en relation d’acteurs universitaires de l’Université Gaston Berger à Saint-Louis et d’acteurs lillois (Institut Supérieur d’Agriculture, Hautes études d’ingénieur, laboratoires de recherche de Lille 1) aboutissant à l’envoi d’une stagiaire lilloise (ISA) sur place
(voir annexe bilan)

La Phase I du Projet Biogaz ville de Saint-Louis a permis d’amorcer une stratégie de diffusion du biogaz ainsi que la création d’une filière locale économiquement viable. C’est ainsi que les acteurs locaux et les partenaires techniques (Comité Technique de Suivi) souhaitent consolider le processus engagé par Le Partenariat afin de mieux structurer la filière, de l’encadrer et de l’installer durablement.

Cette première phase du projet Biogaz – ville de Saint-Louis a permis de prolonger les phases tests réalisées à Saint de 2010 à 2014 en élargissant le projet territorialement et au niveau des cibles retenues. Le process de capitalisation est en cours pour connaître les spécificités chimiques et techniques de la méthanisation mais également de l’impact de l’implantation des biodigesteurs.
A ce jour, la phase de capitalisation et de recherche/action autour de cette technique est le point d’étape clé pour la poursuite du projet en impliquant notamment le territoire des Hauts-de-France.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
L’adaptation aux changements climatiques est inscrite dans les priorités de la Commune de Saint-Louis, notamment la lutte contre les inondations marines, l’érosion côtière et la disparition des espèces animales et végétales. En 2005, un Agenda 21 local a été élaboré identifiant les domaines d’action prioritaires comme l’assainissement, la santé communautaire, les impacts de la pêche sur le milieu urbain et le recours aux énergies renouvelables. Dans cette politique de protection de l’environnement, il y est préconisé la diversification des sources de production d’énergies à partir des potentialités qu’offre le site de Saint-Louis par la promotion des différents types d’énergie (houle, solaire, éolien, biogaz). Elle devra permettre à Saint-Louis d’atteindre l’autonomie énergétique et adopter un changement durable des comportements.

Objectifs en France :
Ce projet s’intègre dans les politiques publiques de lutte contre le dérèglement climatique. En effet, une action forte est mise par la Ville de Lille sur l’énergie et le climat ciblant l’urbanisme, l’éducation ou encore la coopération décentralisée. Par ailleurs, Lille a signé en 2009 la convention des maires qui s’engagent à dépasser les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 20% d’ici 2020.

Le projet visant la recherche, la promotion et la diffusion de la micro méthanisation s’intègre dans ces politiques publiques.
Description détaillée du partenariat
Le projet vise à développer les énergies durables à Saint-Louis du Sénégal, et notamment le procédé biogaz, en coopération avec le ministère sénégalais de l'Energie dans le cadre du Programme National Biogaz (PNB). Il correspond aux axes de coopération entre la Ville de Lille et Saint-Louis : adaptation au changement climatique et traitement des déchets. A Saint-Louis, le projet comprend des actions de construction de nouvelles cuves, sensibilisation, formation, recherche avec l’Université Gaston Berger. Le modèle de micro-méthanisation développé à Saint-Louis intéresse les acteurs économiques et universitaires lillois. En ce sens, des échanges universitaires, des rencontres avec des acteurs lillois et des expérimentation de micro-méthanisation en milieu urbain sont prévus à Lille. Les services techniques de la Métropole Européenne de Lille seront également mobilisés
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Programme National Biogaz, Le Partenariat
Maître(s) d'ouvrage
Lille, Commune de Saint-Louis, Metropole Européenne de Lille
Bénéficiaire(s)
à Lille & à saint-Louis : - étudiants des écoles Institut Supérieur D’Agriculture, Haute Etude d’Ingénieur, Université Lille 1 dont 2 étudiants envoyés en stage à Saint-Louis, Laboratoire de l’Université Gaston Berger - réseau de la méthanisation et acteurs économiques Hauts de France - Entre vingt et trente ménages bénéficiant de l’implantation des cuves supplémentaires à Saint-Louis - une dizaine de maçons issus d’entreprises de BTP locales à Saint-Louis

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Commune de Saint-Louis Sénégal commun.ico.loupe.alter
Programme National Biogaz Sénégal commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Commune de Saint-Louis Boun Daouda Soumaré Directeur Agence de Développement Communal adc.coor@gmail.com
Programme National Biogaz Sylla Matar Coordonateur du PNB-SN matarwa1@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Lille commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 32116 2016
Lille 21618 2016
Collectivités et partenaires étrangers 34350 2016
RAJA DANIÈLE MARCOVICI 10000 2016




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013