Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Dakar"

Correspondant coopération décentralisée
Julie CAMY
Courriel : julie.camy[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent PEREZ
Courriel : laurent.perez-vidal[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Appui à l’élaboration d’un plan de renforcement des acteurs de Waoundé sur l’hygiène et l’assainissement
Année de première signature de la convention
2010
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Eau et assainissement

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2016
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2017
Contexte
L’assainissement constitue depuis toujours une préoccupation majeure pour la commune de Waoundé où, comme pour la plupart des collectivités du Sénégal, il n’existe aucun système collectif dédié à la prise en charge des eaux usées. L’étude diagnostic du Schéma d’assainissement a montré que 38,8% des ménages ne bénéficient pas d’un accès à l’assainissement amélioré. La plupart des concessions au bord du fleuve rejettent leurs déchets directement dans le fleuve, sans aucune épuration, ni décantation des matières fécales. Ces rejets non contrôlés des eaux usées posent un enjeu majeur de santé publique auprès des populations et une pollution marquée des eaux du fleuve.
L’élaboration du schéma d’assainissement a permis à la Municipalité de Waoundé de poser un diagnostic de ces problèmes et de construire des solutions en concertation avec les populations. La première phase a permis à la Commune de Waoundé réaliser un certain nombre d’équipements communautaires et privés, et d’engager en 2016 une stratégie sociale visant l’accès à l’assainissement pour les familles les plus défavorisées.
Malgré des avancées significatives, le problème de salubrité sur la commune de Waoundé demeure : au manque d’ouvrages d’assainissmement s’ajoute la difficulté des populations à intégrer de bonnes pratiques d’hygiène (changement d’habitude à prendre), l’utilisation, l’entretien et la gestion des ouvrages qui restent dans certains cas source de contamination, l’utilisation d’équipements défectueux qui peuvent favoriser la propagation de maladies hydrique, etc. A ce stade, pour augmenter l’effet des ouvrages qui ont été réalisés avec l’appui de la coopération, mais également les autres ouvrages d’assainissements privés et communautaires, il est important de renforcer la connaissance des acteurs locaux sur les pratiques d’hygiène et d’assainissmement actuelles pour les faire évoluer via un plan d’information, éducation, communication (IEC).
Historique
Le programme présenté ici s’inscrit dans un processus qui prend source en 1985 à l’époque où la ville de Valence engageait ses premiers échanges pour développer une coopération avec le Sénégal. Après de multiples évolutions, mutations, orientées grâce à plusieurs évaluations extérieures, l’action de coopération s’est renforcée. Dès 2009, la convention de coopération structurant les échanges entre la commune de Waoundé au Sénégal et la ville de Valence en Rhône-Alpes, identifie l’assainissement comme une thématique prioritaire sur laquelle travailler.

Le Ministère Français des Affaires Etrangères et du Développement International (MAEDI), l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse et le Ministère Sénégalais de l’Hydraulique et l’Assainissement ont soutenu le Programme de coopération décentralisée entre la Ville de Valence et la Commune de Waoundé qui a permis à cette dernière d’élaborer en 2012 son schéma d’assainissement communal qui intègre le triptyque assainissement liquide, eaux pluviales et déchets ménagers.

Après plusieurs années de mise en œuvre du schéma d’assainissement, notamment sur la partie assainissement liquide avec la réalisation d’ouvrages d’assainissement publics et familiaux, la salubrité a été améliorée dans les quartiers centraux et lieux publics de la commune. Depuis 2015, la commune de Waoundé construit également une stratégie sociale permettant aux familles les plus défavorisées d’accéder à l’assainissement.
Cependant, malgré les efforts réalisés par la commune de Waoundé et ses partenaires pour permettre l’accès à l’assainissement pour tous, la diffusion des maladies hydriques persiste, principalement du fait de mauvaises pratiques d’hygiène et de mauvaise utilisation d’ouvrages d’assainissement.

La stratégie de mise en œuvre du schéma et plus globalement du programme de coopération s’est toujours appuyée sur la mobilisation des acteurs locaux avec une vraie approche participative, de la définition des priorités à l’opérationnalisation concrète des orientations définies. Une fois encore, le projet propose de s’appuyer sur les acteurs locaux pour servir de levier de communication et d’information pour un changement global dans les pratiques d’hygiène et d’assainissement.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Les objectifs à long terme rejoignent ceux de la stratégie globale sur l’assainissement portée par la commune de Waoundé depuis 2009 : il s’agit de diminuer, voir progressivement éradiquer, la propagation des maladies hydriques au niveau de Waoundé et des communes limitrophes. Il s’agit également d’alimenter la réflexion régionale sur les problématiques d’assainissement et de santé publique en expérimentant une démarche globale, multi acteur et multi sectorielle sur l’assainissement à l’échelle d’une collectivité, expérimentation qui pourra faire tâche d’huile dans les futures années. La volonté du Département de Kanel de coordonner une réflexion départementale sur ces thématiques est d’ailleurs une occasion de capitalisation et de démultiplication de l’expérience de Waoundé à une échelle plus large.

Objectifs en France :
La finalité générale du projet est de sensibiliser les différents acteurs du territoire de la ville de Valence et de l’Agglomération Valence Romans Sud Rhône Alpes à la solidarité internationale en abordant les problématiques de l’eau et de l’assainissement et en mobilisant différents types d’acteurs : services techniques, établissements scolaires, équipements de quartier, associations de jeunes.
Description détaillée du partenariat
Le partenariat entre la commune de Waoundé et la ville de Valence a permis à la commune de Waoundé d’élaborer en 2012 son schéma d’assainissement communal dont la mise en œuvre a démarré grâce au soutien des Etats Français et Sénégalais et de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse. Cette première phase a permis la réalisation d’infrastructures d’assainissement publiques et familiales, ainsi que le renforcement de la maitrise d’ouvrage de la commune de Waoundé.
Pour 2017, l’approche institutionnelle privilégiée en 2016 sera renforcée par une animation territoriale sur les questions d’hygiène et d’assainissement avec l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan d’accompagnement des acteurs de Waoundé sur l’assainissement. Ce plan permettra une meilleure compréhension de l’assainissement par les acteurs et une meilleure utilisation des équipements existants sur la commune.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
Valence, Commune de Waoundé, Communauté d'agglomération Valence Romans Sud Rhône Alpes, Agence Régionale de Développement de Matam (ARD)
Bénéficiaire(s)
- La commune de Waoundé - Les familles démunies, les plus vulnérables faces aux maladies hydriques - Les acteurs et citoyens de Waoundé - Les personnes de passage à Waoundé bénéficiant des équipements publics (chauffeurs routiers, voyageurs, etc.)

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Commune de Waoundé Sénégal commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Commune de Waoundé SOUMARE Bakary Sarkou Coordonnateur du Comité de pilotage du projet baksoum@hotmail.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Valence commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 12500 2016
Valence 10000 20000 2016
Collectivités et partenaires étrangers 15000 2016




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013