Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Ottawa"

Correspondant coopération décentralisée
Sarah VAILLANT
Courriel : sarah.vaillant[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Stéphane CATTA
Courriel : stephane.catta[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Mise en place d’un programme de mobilité France-Québec à destination de jeunes franciliens et québécois issus des filières de formation professionnelle
Année de première signature de la convention
2017
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Education, emploi, formation professionnelle
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2017
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2018
Contexte
L’intégration d’une expérience internationale dans le parcours de formation professionnelle en filière professionnelle et technique constitue de plus en plus un enjeu de réussite académique et d’insertion sur le marché du travail pour les jeunes. Les métiers de l’accueil du public étranger (tourisme, restauration, hôtellerie) et de certaines filières de pointe à fort rayonnement (web et multimédia) appellent plus particulièrement au développement d’une offre de formation à l’international.

A travers l’action des Centres de formation des Apprentis (CFA), le Conseil régional d’Île-de-France pilote et anime une partie de l’offre de formation professionnelle sur le territoire. Toutefois, les programmes de mobilité relèvent d’initiatives portées par les CFA, de façon ponctuelle.
Dans le cadre de la coopération décentralisée de la Région Île-de-France avec la Province de Québec, le projet a pour objectif de mettre en place une offre cohérente de mobilité pour les jeunes issus des filières techniques françaises vers le Québec. Il s’agira de formations d’une durée d’environ 12 mois. Une première phase sera dédiée à l’identification des centres de formations français et québécois souhaitant participer au programme. Des missions d’information seront organisées dans les deux pays à leur intention. Une vingtaine de jeunes franciliens bénéficiera d’un accompagnement au départ et d’une bourse d’environ 900 €.

En retour, le dispositif devra prévoir l’accueil en Île-de-France de jeunes québécois dans le cadre de stages en entreprise d’une durée de 3 mois. Les filières techniques d’excellence telles que la pâtisserie, la boulangerie et le numérique seront à privilégier dans le cadre de ces stages.
Le Fonds franco-québécois pour la coopération décentralisée, outil gouvernemental d’animation des relations bilatérales, permettrait de participer à la réalisation du programme.

Le projet mobilise par ailleurs l’Office franco-québécois pour la Jeunesse, compétent en matière de mobilité, et Éducation Internationale, coopérative regroupant les commissions scolaires du Québec mandatée par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec pour coordonner la promotion internationale des centres de formation professionnelle du Québec. Les deux structures collaborent déjà depuis 2016 dans le cadre d’un programme expérimental de mobilité nationale destiné aux jeunes demandeurs d’emploi et sont dotées d’une expérience solide en matière d’accompagnement des jeunes dans leurs parcours de mobilité.
Historique
Ce projet s'inscrit dans la démarche conduite par l'OFQJ et Education internationale. Depuis janvier 2016, les deux structures collaborent au développement d'une offre de mobilité vers le Québec à destination des français âgés de moins de 35 ans en situation de décrochage scolaire et d'insertion professionnelle. Les lauréats du programme bénéficient d'un accueil dans des centres de formation professionnelle québécois.

Il s'agirait d'adapter ce dispositif à l'échelle de l'Île-de-France en développant un service de mobilité similaire à destination des jeunes issus des formations techniques, et notamment des CFA dont la gestion relève des compétences de la Région Ile-de-France. Les filières du tourisme, de la restauration, de l'hôtellerie et du numérique seront privilégiées. Un accueil en Île-de-France a par ailleurs été souhaité, en complément du départ des jeunes franciliens.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
- Intégrer une expérience internationale dans le parcours des Québécois ;
- Permettre un stage en entreprise en France et valoriser la formation professionnelle ;
- Améliorer l’insertion sociale et professionnelle ;
- Rapprocher les centres québécois et français.

Objectifs en France :
- intégrer une expérience internationale dans les parcours des jeunes français et québécois issus des filières de formation professionnelle ;
- permettre aux jeunes français de suivre une formation complémentaire à leur formation initiale ;
- faire rayonner la culture française et québécoise ;
- promouvoir des filières de formation professionnelle d’excellence à l’international ;
- améliorer les compétences des élèves de la formation professionnelle et leur insertion professionnelle ;
- développer l’offre de mobilité internationale hors Europe des élèves français de la formation professionnelle ;
- améliorer l’insertion sociale et professionnelle des jeunes.
Description détaillée du partenariat
Le projet vise la mise en place d'un programme de mobilité à destination des jeunes français et québécois issus des filières de formation professionnelle.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Education internationale, Office franco-québécois pour la jeunesse, Ministère des relation internationales du Québec
Maître(s) d'ouvrage
Conseil régional d'Ile-de-France
Bénéficiaire(s)
- une vingtaine de jeunes franciliens issus des formations professionnelles prioritairement dans les filières de l’hôtellerie, du tourisme, de la restauration et du numérique. - entre 5 et 10 jeunes québécois issus des centres de formation des filières susmentionnées. - les CFA et centres de formation québécois participant au programme.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Education internationale Canada Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Education internationale Commerçon Matthieu Directeur de la mobilité mcommercon@education-internationale.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil régional d'Ile-de-France Icone d'une loupe



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2016 2017
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2016 2018
Conseil régional d'Ile-de-France 10000 2017
Conseil régional d'Ile-de-France 6000 2018
Collectivités et partenaires étrangers 6031 2017
Collectivités et partenaires étrangers 6031 2018
Office franco-québécois pour la jeunesse 5032 2017
Office franco-québécois pour la jeunesse 3000 2018




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013