Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Ottawa"

Correspondant coopération décentralisée
Sarah VAILLANT
Courriel : sarah.vaillant[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Stéphane CATTA
Courriel : stephane.catta[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Regards outre atlantiques sur le (mé)tissage local
Année de première signature de la convention
2016
Thématique d'intervention
Culture et Patrimoine
Sous-thématique d'intervention
Infrastructures, équipements et manifestations culturelles
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2017
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2017
Contexte
Si le rôle de l’artiste est de représenter et contextualiser la réalité d’aujourd’hui à travers les idées dont il perçoit l’émergence ; l’engagement de l’artiste est de transmettre ce qui est en train de surgir avec la plus grande attention. Faire de l’art est donc indissociable de Porter un regard sur le monde.
Le questionnement sur les sujets qui alimentent les débats d’idées actuels (« crise » des migrants, fermeture des frontières, intégration des minorités, héritage colonial…) ouvre des multiples pistes de recherches plastiques. Ce projet de coopération se veut alors, et avant tout, un projet d’échange et une ouverture, fabrique de contenu et fédérateur.
La structuration du projet est symétrique et cohérente dans les deux pays, elle se déploie en 3 phases : un temps de résidence, un atelier portes ouvertes qui sera lieu d’échanges et de rencontres, la production de l’exposition (et la médiation qui l’accompagne).
Les artistes, deux par nationalité, seront invités sur un territoire qu’ils ne connaissent pas. Les recherches sur le terrain seront alors effectuées avec la fraicheur d’un regard novice et curieux. D’un côté et de l’autre de l’océan Atlantique, deux collectif d’artistes travailleront sur un sujet transversal et pourtant local. Les français à Montréal seront accompagnés par l’équipe d’Espace Projet, les québécois dans le Sud Grésivaudan par l’équipe du SMPSG et le centre d’art La Halle. En France, les artistes invités travailleront sur les flux migratoires locaux qui, depuis la fin du XIXe siècle, ont porté plusieurs cultures à se croiser et, finalement, fusionner. Ensuite, les artistes français à Montréal s'intéresseront aux mêmes problématiques et à une échelle semblable, soit les dynamiques particulières entre les différentes communautés de l'arrondissement Villeray-St-Michel-Parc-Extension.
Les artistes ont été choisi en raison des recherches similaires et car ils construisent leur pratique en contact direct avec l’environnement et les contextes de référence. Les artistes auront un regard nouveau sur un lieu et un contexte social qu’ils ne connaissent pas, par conséquent les œuvres produites suite à la résidence porteront les habitants à voir autrement leur environnement quotidien.
Le projet artistique émergera après un travail sur le terrain avec les populations issues de l’immigration et les minorités, mais aussi grâce à l’appui scientifique (la collaboration avec des chercheurs locaux) et culturel (grâce aux acteurs du monde associatif et culturel local).
Historique
En France, la biennale interculturelle De Nord en Sud est un projet de territoire partagé par les acteurs culture et patrimoine du Sud Grésivaudan sur une thématique interculturelle. Le Syndicat Mixte Pays du Sud Grésivaudan porte et coordonne cette manifestation qui vise à participer au développement local et à l'attractivité du territoire depuis 2008. L'objectif général est de favoriser rencontres, échanges et dialogues entre les pays du Sud et du Nord pour développer tolérance et bien vivre ensemble et ce, en présence des différentes cultures du territoire rural que représente le Sud-Grésivaudan. Pour la 5e édition qui aura lieu en 2017, la thématique des migrations sera approfondie et permettra de sortir de la clé d’entrée uniquement géographique. La Halle est depuis le début partenaire pour les projets arts plastiques.

Au Québec, Espace Projet propose depuis 2009 des expériences artistiques diverses et innovantes en art actuel et en design. De nature collaborative et ouverts à l’expérimentation, les projets sont soutenus par des publications et des activités de médiation afin d’inviter le visiteur à poser un regard différent sur son quotidien. Ancré dans la collectivité, Espace Projet propose aussi des actions en relation avec l’espace public. Divers projets ont déjà vu le jour en lien avec les habitants et le quartier.

Si d’un côté ces sujets (migrations, héritage colonial, etc.) ont été déjà travaillés par les commissaires et les artistes lors d’expositions précédentes, l’envie de donner une dimension plus large à ces recherches, de les croiser et de créer des nouvelles œuvres, a vite émergé. Le projet Regards outreatlantiques sur le (mé)tissage local est donc la suite naturelle de questionnements communs entre les initiateurs de cet échange franco-québécois. Dans une dynamique d'ouverture et d’internationalisation ce seront des artistes étrangers qui travailleront cette thématique dans un territoire qui leur est inconnu. L'ancrage local est central et sera matière pour la création artistique.

La volonté des organisateurs, avec ce projet, est d’articuler une fois de plus une dimension locale à des enjeux plus universaux, fédérer les acteurs culturels dans les 2 pays, renforcer l'identité, la notoriété des territoires et leur rayonnement, tisser des liens avec des partenaires régionaux, nationaux et internationaux. Grâces aux expériences passées, ce projet s’inscrit dans un contexte de référence fort et pourra profiter des expertises de différents acteurs en matière. Cela permettra d’avoir une place importante dans une tradition culturelle pluri décennale qui favorisera l’évolution des nouveaux projets pour les manifestations futures.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Ce premier contact entre les deux structures a pour objectif principal de créer un canal d’échange entre les milieux français et québécois de l’art actuel. Les objectifs sont de faire rayonner le travail d'artistes émergents au Québec et en France, de créer un projet collaboratif unique et inédit, de favoriser les échanges entre les artistes et les communautés, de permettre aux visiteurs des expositions de découvrir un autre regard sur leur environnement ainsi que de favoriser des contextes de recherches sur le terrain qui résulteront en propositions artistiques. C’est la teneur et la structure même du projet qui créeront de nouveaux angles d’approche sur des enjeux actuels. Suite à ce projet, nous espérons créer une collaboration régulière entre les deux structures afin de pouvoir réaliser d’autres échanges.

Objectifs en France :
Créer un projet collaboratif inédit qui favorise les échanges entre les artistes et les communautés; permettre aux visiteurs de découvrir un autre regard sur leur environnement; favoriser des contextes de recherches stimulants et générateurs de sens afin de créer une émulation fructueuse. Ce sera bénéfique pour la population et les artistes bien au-delà du contexte et de la durée du projet.
Les projets proposés dans la Biennale sont obligatoirement portés collectivement par plusieurs structures afin de favoriser la rencontre entre professionnels, des habitudes de travail ensemble, la mutualisation des moyens et le croisement des publics. Ces bonnes pratiques sont essentielles à tout projet. Cet événement est aussi liant pour l’ensemble du territoire et intègre d’autres champs de la vie économique locale. Nous espérons consolider cet échange et pérenniser au cours d’une nouvelle édition
Description détaillée du partenariat
Le projet s’inscrit dans le cadre de la 5è Biennale de Nord en Sud, un projet de territoire piloté par le SMPSG qui promeut l’échange et le dialogue entre les divers peuples et cultures. Ce volet franco-québécois en représente la partie consacrée aux arts plastiques qui, grâce à l’expertise des centres d’art la Halle et Espace Projet, propose un contenu exigeant et de qualité. Il s’agit d’un échange de duos d’artistes, des créations in situ dans les lieux d’accueil et d’actions culturelles pour les publics. Il articule des formes différentes (résidence, atelier ouvert, exposition, table ronde) et plusieurs médias (photo, film, son, installation) restituées par différents canaux de médiation (exposition, radiodiffusion, rencontre avec le public). Le projet est à la fois une recherche sur les migrations locales dans le temps et un regard sur le métissage des territoires aujourd'hui.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
Syndicat Mixte Pays du Sud Grésivaudan
Bénéficiaire(s)
Le projet étant spéculaire, les mêmes typologies de public visiteront les expositions dans les deux pays : les établissements scolaires et sociaux (publics handicapés, jeunes en difficulté). D'autres associations, ainsi que les individuels. Les habitants qui auront participé seront naturellement bénéficiaires. Il y aura au moins une activité/atelier spécifique pour le jeune public. Les visites des expositions sont toujours gratuites, y compris pour les groupes avec visite commentée.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Espace Projet Canada Icone d'une loupe
Conseil des Arts et des lettres du Québec (Espace Projet) Canada Icone d'une loupe
Conseil des arts et des lettres du Québec (subventions aux artistes) Canada Icone d'une loupe
CPCFQ / Ministère des Relations internationales et de la Francophonie Canada Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Espace Projet BARNABE Catherine Co-directrice, commissaire art actuel catherine@espaceprojet.net
Conseil des Arts et des lettres du Québec (Espace Projet) LaRoche Hélène Programme Accueil d'oeuvres de l'extérieur du Québec / Arts visuels (diffusion) helene.laroche@calq.gouv.qc.ca
Conseil des arts et des lettres du Québec (subventions aux artistes) Thibeault Marianne Programme : Recherche et création marianne.thibeault@calq.gouv.qc.ca
CPCFQ / Ministère des Relations internationales et de la Francophonie néant néant néant direction.france@mri.gouv.qc.ca

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Saint Marcellin Vercors Isère Communauté Icone d'une loupe



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2000 2017
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2000 2018
Saint Marcellin Vercors Isère Communauté 6750 2017
Saint Marcellin Vercors Isère Communauté 0 2018
Collectivités et partenaires étrangers 6910 2017
Collectivités et partenaires étrangers 6910 2018
La Halle - centre d'art 2750 2017




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013