Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Ottawa"

Correspondant coopération décentralisée
Sarah VAILLANT
Courriel : sarah.vaillant[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Stéphane CATTA
Courriel : stephane.catta[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Contes des Estuaires Nantes/Québec
Année de première signature de la convention
2016
Thématique d'intervention
Culture et Patrimoine
Sous-thématique d'intervention
Patrimoine
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2017
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2018
Contexte
Les enjeux d’éducation et de médiation nous semblent actuellement les plus urgents et les plus passionnants dans la construction d’une société ouverte sur l’autre et engagée dans des démarches de création et de réflexion permanentes. Cet enjeu passe prioritairement par le public jeune mais non exclusivement. Quel que soit son âge, son sexe ou son milieu de vie, tous peuvent imaginer et construire, de façon collaborative, un projet commun.
L’homme, ce «grand singe avec l’esprit conteur», selon l’expression de Jonathan Gottschall, a soif d’histoire(s) pour comprendre le passé, bien vivre le présent, et préparer l’avenir. Nous basons ainsi la médiation sur le conte, vecteur universel, une histoire qui n’est pas seulement racontée, mais aussi écrite et construite par chacun.
Parler de notre patrimoine végétal, l'imaginaire commun entre 2 villes, le lien entre passé (les voyages botanistes) et le présent (le retour du végétal en milieu urbain, son impact dans le bien-vivre), permet finalement de parler de notre rapport à l’autre, à l’étranger, à l’inconnu. Créer l’ouverture et l’échange entre Nantes et Québec, mais aussi, métaphoriquement, l’ouverture à l’autre, chez soi, dans son quartier.
Bien que cela puisse sembler contradictoire, utiliser le numérique comme interface de communication entre les habitants des deux villes est ici novateur parce que cet échange passe aussi par le concret de l’objet et de sa création. Non seulement les publics doivent créer des éléments de l’histoire qu’ils s’échangent entre eux et outre-Atlantique à l’aide d’outils numériques, mais le résultat final est un spectacle live auquel ils sont invités à participer. VIRTUEL et RÉEL deviennent ainsi des enjeux concrets d’appréhension du projet.
Historique
En 2013, les nantais d’Arkham sur Loire proposent au public une première expérience transmédia inédite et innovante : Les Contes de l’Estuaire. Le défi était de taille : mettre en scène, réaliser et diffuser au coeur de la métropole nantaise 7 contes fantastiques par la voie de 7 médias différents (cinéma, télévision, radio, web, lecture performée, mobile et roman photo) et le tout en 3 jours : du 25 au 27 octobre 2013.
Un écrivain disparu, une malédiction qui se répand, des artistes de tous horizons embarqués dans un projet insensé… et des contes qui prennent vie aux quatre coins de la cité. Les Contes de l’Estuaire ont offert au public l’occasion d’arpenter la ville dans un univers où fiction et réel sont venus se croiser, en choisissant de voir tous les contes ou d’en picorer certains au fil de la programmation…
Enquête policière sur le web, plateau télévisé envahi par des morts-vivants, la crue du siècle racontée à la radio, une aventure « vernienne » sur smartphone et bien d’autres histoires mises au point par Arkham sur Loire ont embarqué les spectateurs dans un effroyable parcours au tréfonds de la métropole !
En 2014, des premiers contacts avec Québec, puis un voyage de prospection en novembre de la même année permettent d'asseoir l’idée et l’envie d’une déclinaison/adaptation des Contes de l’Estuaire avec une nouvelle fiction cette fois-ci simultanée aux villes de Nantes et Québec. La rencontre avec Rhizome et l’appui des deux collectivités donnent vie au projet.
Le prologue de cette aventure immersive (Le Botaniste) eut lieu en juin/juillet 2016. Cette première expérience de coopération positive entre Rhizome et Arkham sur Loire nous a incité à la reproduire dans un cadre plus officiel. Les nouveaux chapitres qui prendront corps sur la période 2017/2018 exploreront le thème de la Cité idéale.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
L’objectif de ce projet est de favoriser la création artistique transdisciplinaire. Au delà des œuvres créées lors du projet, qui pourront être de nouveau proposées au public dans d’autres événements, l’idée est de tisser des liens forts entre artistes français et québécois afin de rebondir sur d’autres expériences. Du point de vue des habitants, il s’agit de faire renaître les correspondances entre jeunes, promesse de partage de culture et d’ouverture et ce, grâce aux outils numériques qui simplifient les échanges transatlantiques. C’est pour les participants une expérience inédite qui reste marquée dans les esprits. C’est aussi insuffler de nouvelles formes d’interactions entre jeunesse et art, art et numérique, à travers un projet accessible à tous.

Objectifs en France :
L’objectif de ce projet est de favoriser la création artistique transdisciplinaire. Au delà des œuvres créées lors du projet, qui pourront être de nouveau proposées au public dans d’autres événements, l’idée est de tisser des liens forts entre artistes français et québécois afin de rebondir sur d’autres expériences. Du point de vue des habitants, il s’agit de faire renaître les correspondances entre jeunes, promesse de partage de culture et d’ouverture et ce, grâce aux outils numériques qui simplifient les échanges transatlantiques. C’est pour les participants une expérience inédite qui reste marquée dans les esprits. C’est aussi insuffler de nouvelles formes d’interactions entre jeunesse et art, art et numérique, à travers un projet accessible à tous.
Description détaillée du partenariat
Les Contes des Estuaires Nantes/Québec est un projet culturel et artistique dont la toile de fond thématique et narrative est la botanique et les grandes explorations du 19e siècle. Le projet prône, via la (re)création d’un Jardin idéal, l’hybridation artistique et intellectuelle entre Nantes et Québec comme terreau fertile à la création et à l’ouverture à l’autre et au monde. Il se base sur un imaginaire commun: deux villes avec des estuaires, liées entre elles par un passé et un avenir en devenir. Projet de co-production et d’échange d’expertises, il s’appuie dans un premier temps sur les enfants pour ensuite s’étendre à un public plus large.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Productions Rhizome, Arkham sur Loire
Maître(s) d'ouvrage
Communauté Urbaine de Nantes (Nantes Métropole)
Bénéficiaire(s)
Plusieurs publics se croisent et rentrent en correspondance au coeur des Contes des Estuaires. D’abord un groupe d’enfants, puis les habitants d’un quartier de chaque côté de l’Atlantique, co-créateurs du projet. Ensuite, le grand public nantais et québécois, spectateur des fictions in situ. Enfin, le grand public qui pourra suivre l’aventure sur la plateforme et la page Facebook dédiés.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Productions Rhizome Canada Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Productions Rhizome Doyon Yves Directeur général administratif ydoyon@productionsrhizome.org

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Communauté Urbaine de Nantes (Nantes Métropole) Icone d'une loupe
Nantes Icone d'une loupe



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 7500 2017
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 7500 2018
Communauté Urbaine de Nantes (Nantes Métropole) 16500 2017
Communauté Urbaine de Nantes (Nantes Métropole) 25000 2018
Nantes 5000 2018
Collectivités et partenaires étrangers 3357 2017
Collectivités et partenaires étrangers 3357 2018




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013