Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Niamey"

Correspondant coopération décentralisée
Courriel :
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent BONNEAU
Courriel : laurent.bonneau[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Programme concerté de coopération décentralisée entre 6 communes normandes (Ifs, Mondeville, Louvigny, Colombelles, Mézidon-Vallée d'Auge et Castillon-en-Auge) et les 5 communes du canton de Kornaka au Niger (PCKN)
Année de première signature de la convention
2013
Thématique d'intervention
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière
Sous-thématique d'intervention
Gouvernance locale et appui institutionnel
Sous-sous-thématique d'intervention
Gouvernance et démocratie locales

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2016
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
30/06/2019
Contexte
Situation politique et sécuritaire au Niger : La situation politique du pays est stable depuis les différentes élections de 2011, mais l’existence de risques terroristes et d’enlèvement ne permet pas, à l’heure actuelle, aux acteurs
normands de se rendre dans le canton de Kornaka.
De nouvelles élections présidentielles, législatives et locales sont prévues en 2016. Les équipes municipales des communes du canton de Kornaka pourraient donc changer. L’Association des communes du canton de Kornaka (ACCK) et son territoire : L’ACCK est aujourd’hui dynamisée
par le programme et constitue le cadre privilégié de concertation pour la mise en oeuvre des actions intercommunales. Un secrétariat permanent de l’AACK a été mis en place, avec un agent technique intercommunal
eau et assainissement, et un secrétaire administratif. Ce dynamisme est toutefois entravé par le manque de moyens, dû à l’absence d’un cadre intercommunal défini au Niger.
Le territoire couvert par l’ACCK compte plus de 400 000 habitants, pour une superficie d’environ 9 500km2. Les besoins prioritaires de la population sont l’accès à l’eau, à l’assainissement et à la sécurité alimentaire.
Manque d’ouverture sur le monde en Normandie : Les évènements traversés par la France en 2015 (afflux des réfugiés et attentats) ont aggravé le climat de méfiance et les cas de discriminations. Les communes normandes, bien qu’elles comptent en moyenne peu d’immigrés, font malgré tout face à une augmentation de l’intolérance et des préjugés, notamment vis-à-vis de la religion musulmane.
Historique
Avec l’avènement de la décentralisation au Niger et la mise en place des premiers conseils municipaux en 2004, le canton de Kornaka a été subdivisé en cinq communes. Dès 2006, les communes du canton de Kornaka ont décidé de se regrouper au sein d’une association pour mettre en place des projets intercommunaux : c’est ainsi qu’a été créée l’ACCK.
Le Conseil Régional de Basse-Normandie a alors mis en place un programme d’appui au développement local du canton de Kornaka, en collaboration avec Eau Vive et son antenne régionale de Basse-Normandie. Puis, quatre communes (Colombelles, Castillon-en-Auge, Ifs et Mézidon-Canon) se sont engagées auprès du Conseil Régional pour mettre en place un programme concerté de coopération entre des communes bas-normandes et celles du canton de Kornaka. Cette coopération innovante, de territoire à territoire, a permis de soutenir deux programmes
triennaux (juin 2010 / juin 2013 et juillet 2013 / juin 2016). C’est la situation d’instabilité politique au Niger en 2010 qui a conduit à un décalage entre le programme et l’année civile. Le premier programme était porté par le Conseil Régional de Basse-Normandie, le deuxième par la ville d’Ifs.
C’est désormais la ville de Colombelles qui prend le relais en tant que chef de file. Les réflexions sur la préparation du programme de coopération présenté ici, ont débuté au printemps 2015, par des échanges entre acteurs normands et entre acteurs nigériens. Puis des discussions entre l’ensemble des acteurs ont été organisées lors de l’accueil en Normandie d’une délégation des Maires des cinq communes du canton de
Kornaka du 5 au 11 octobre 2015. Ces discussions ont permis d’approfondir certains sujets identifiés comme pouvant faire partie du prochain programme et de valider les axes de travail pour les trois prochaines années. Ce nouveau programme est dans la continuité des deux précédents, avec la définition d’un nouveau volet, axé sur l’accès à la citoyenneté.
En parallèle, les échanges avec d’autres communes normandes ont été poursuivis, pour leur présenter le programme de coopération décentralisée. Deux nouvelles communes, Louvigny et Mondeville, ont souhaité
rejoindre la coopération décentralisée pour ce nouveau programme.
Objectif du partenariat
Objectifs du projet sur le territoire partenaire
Résultat global local : Amélioration des capacités d’intervention de l’association des communes du canton de Kornaka pour permettre à la population d’accéder aux services sociaux de base

Objectifs locaux
- Renforcer les capacités institutionnelles des communes, notamment en matière de gestion intercommunale ;
- Contribuer à l'animation des territoires et à l’ouverture sur le monde des populations ;
- Contribuer à l’amélioration des conditions d’insertion socio-économique de tous les citoyens, en particulier des
femmes et des jeunes ;
- Améliorer l’accès à la sécurité alimentaire dans le canton de Kornaka ;
- Améliorer l’accès à l’eau potable et l’assainissement dans le canton de Kornaka.

Résultat global en France : Renforcement de l’animation du territoire et de l’ouverture sur le monde de la population des communes
normandes
Objectifs en France
- Ouverture sur le monde de la population, sensibilisation des habitants, en particulier des plus jeunes, à
l’interculturel et à la citoyenneté ;
- Participation à l’animation du territoire, via la mobilisation de la population autour de cette coopération ;
- Mobilisation citoyenne, en particulier des jeunes, comme acteurs du développement de leur territoire
- Apport d’un regard extérieur sur le développement du territoire et ses problématiques, permettant d’interroger ses
propres modes de fonctionnement et de s’inspirer des expériences des partenaires, pour faire évoluer ses propres
pratiques ;
- Création de liens entre les collectivités normandes impliquées, avec un effet d’entraînement au-delà de la
coopération.
Description détaillée du partenariat
ACTION 1 : Renforcement des capacités institutionnelles
• Activité 1.1 : Formalisation des modalités de fonctionnement de l’ACCK
• Activité 1.2 : Renforcement des capacités de gestion des infrastructures intercommunales (radio et mutuelle) dans le canton de Kornaka
• Activité 1.3 : Appui aux communes du canton de Kornaka dans la réorganisation de la gestion de leurs marchés
• Activité 1.4 : Echanges de pratiques et rencontres de concertation avec d’autres acteurs de la coopération décentralisée en France
• Activité 1.5 : Organisation d’une mission d’échange entre élus des deux territoires

ACTION 2 : Animation du territoire et ouverture sur le monde
• Activité 2.1 : Organisation des journées intercommunales (JICO)
• Activité 2.2 : Réalisation d'animations et d'activités de sensibilisation en Normandie
• Activité 2.3 : Echange entre établissements scolaires
• Activité 2.4 : Partage autour des activités culturelles et sportives

ACTION 3 : Amélioration des conditions d’insertion socio-économique de tous les citoyens, en particulier des femmes et des jeunes
• Activité 3.1 : Education citoyenne et politique, notamment pour les femmes et les jeunes
• Activité 3.2 : Accompagnement des habitants du canton de Kornaka à l’obtention des documents permettant l’exercice de la citoyenneté
• Activité 3.3 : Mise en place d’un fonds pour soutenir des initiatives de jeunes dans le canton de Kornaka
• Activité 3.4 : Organisation d’une mission d’échange sur la question de la formation, de l’insertion et de l’emploi des jeunes

ACTION 4 : Accès à l’eau potable et l’assainissement dans le canton de Kornaka
• Activité 4.1 : Réalisation de 15 postes d’eau autonomes
• Activité 4.2 : Mise en place et formation d’Associations d’Usagers du Service Public de l’Eau (AUSPE)
• Activité 4.3 : Mise en œuvre de l’approche Assainissement Total Piloté par la Communauté (ATPC) dans 10 villages
• Activité 4.4 : Constructions de 12 blocs de latrines scolaires
• Activité 4.5 : Réalisation d’activités de sensibilisation à l’hygiène et à l’assainissement
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Eau Vive Normandie est maitre d’œuvre délégué des collectivités normandes et Eau Vive au Niger, maitre d’œuvre délégué des collectivités nigériennes.
Maître(s) d'ouvrage
Villes d’Ifs, Colombelles, Mézidon-Vallée d'Auge, Mondeville, Louvigny et Castillon-en-Auge,Communes rurales de Kornaka, Sabon Machi, Dan Goulbi, Mayara et Adjékoria
Bénéficiaire(s)
Habitants des différents territoires engagés

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Kornaka Niger commun.ico.loupe.alter
DAN GOULBI Niger commun.ico.loupe.alter
MAYARA Niger commun.ico.loupe.alter
SABON MACHI Niger commun.ico.loupe.alter
ADJEKORIA Niger commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Kornaka KOURE JACKOU Ousmane Maire ousmanekourjackou@yahoo.fr
MAYARA ADJIA GUIZO Hamissou Maire
DAN GOULBI DAN AÏ Saidou Maire
ADJEKORIA NAMAKA Abou Maire
SABON MACHI DAN FADJI Harouna Maire

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Colombelles commun.ico.loupe.alter
Ifs commun.ico.loupe.alter
Mondeville commun.ico.loupe.alter
Louvigny commun.ico.loupe.alter
Mézidon-Vallée-d’Auge commun.ico.loupe.alter
Conseil régional de Normandie commun.ico.loupe.alter
Lisieux commun.ico.loupe.alter
Communauté urbaine Caen la Mer commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ifs 33000 0 0 0 2016
Mondeville 9000 0 0 0 2016
Louvigny 4200 0 0 0 2016
Mézidon-Vallée-d’Auge 4500 0 0 0 2016
Conseil régional de Normandie 60000 0 0 0 2016
Communes du canton de Kornaka 18050 2016
Castillon-en-Auge 450 2016
cofinancements associations 7500 2016
Lisieux 10500 0 0 0 2016
Communauté urbaine Caen la Mer 22500 0 0 0 2016
Syndicats d'eau 27000 2016
Agence de l'eau Seine Normandie 219154 2016
Eau Vive Normandie 36000 2016
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 120000 2016
Colombelles 9000 0 0 0 2016




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013