Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Ouagadougou"

Correspondant coopération décentralisée
Marion ANVROIN
Courriel : marion.anvroin[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent BARBOT
Courriel : laurent.barbot[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
RENFORCEMENT DES CAPACITES DE MAITRISE D'OUVRAGE DE LA VILLE DE TENKODOGO EN MATIERE DE GOUVERNANCE DANS LE DOMAINE DE L'EAU POTABLE ET DE L'ASSAINISSEMENT
Année de première signature de la convention
2008
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Eau et assainissement

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2017
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2019
Contexte
Un territoire qui est encore loin d’atteindre les objectifs du millénaire en matière d’accès à l’eau et l’assainissement.
La ville de Tenkodogo est composée d’une ville centre et de 93 villages, atteignant près de 130 000 habitants. Depuis 2008, la commune de Tenkodogo avec l’appui de Chinon et d’Etaules travaille sur la mise en œuvre de son plan sectoriel sur l’accès à l’eau potable et l’assainissement, réalisé avec l’appui de l’ONG Water Aids. Ce plan a fait apparaître un déficit d’installation dans les villages de Tenkodogo. La moitié des écoles de Tenkodogo ne possède pas de forages, le taux d’accès global à l’eau potable est de 73,5%. Seules 4% des concessions sont équipées de latrines et le taux d’accès global à l’assainissement n’atteint seulement que 10%. La sensibilisation à l’hygiène quotidienne (mode de stockage de l’eau de boisson, lavage des mains) reste très faible, facteur de propagation des maladies. C’est sur la base de l’étude réalisée réactualisée en 2015 et sur les conclusions tirées de l’évaluation du précédent programme que ce nouveau projet prend appui.
Un pays fortement soumis aux effets du changement climatique
Le Burkina Faso, pays sahélien, fait partie des pays fortement soumis aux effets du changement climatique. La saison des pluies connaît depuis quelques années de fortes variations (décalage temporel, pluies intermittentes mais très violentes, répartition très inégale des pluies sur un même territoire). Il est donc indispensable de former les comités de gestion à la gestion de la ressource en eau (suivi de la ressource et des prélèvements) afin de mieux optimiser l’utilisation de la ressource dès la mise en service.
Un pays qui vient de connaître une instabilité forte et où la démocratie demande à être soutenue
Pendant près de 18 mois, les municipalités ont été administrées par des délégations spéciales liées la suspension des mandats électifs locaux. Les élections municipales en mai 2016 ont vu la réélection du maire, M Arouna Ouelogo pour un deuxième mandat, donnant une stabilité à l’action menée. Etaules souhaite continuer à accompagner cette collectivité malgré l’abandon de la coopération de son partenaire historique Chinon et la tendance au repli sur soi de la société française. En 2016, les deux villes avaient déposé et obtenu un financement triennal de votre ministère, ainsi que des deux agences de bassin Adour Garonne et Loire Bretagne. Chinon s’est désengagée de fait en ne signant pas les conventions de financement, obligeant Etaules à redéposer des demandes de subvention. Il est à noter que le précédent programme a reçu le prix de la coopération internationale 2015 de l’Agence de l’Eau Loire Bretagne.
Historique
2009 - 2011 : La mise en place d’un premier programme commun sur l’eau et l’assainissement
Dès 2008, suite à des rencontres à l’initiative du Maire de Tenkodogo, les trois communes ont décidé de travailler ensemble afin d’améliorer la cohérence et la puissance des actions menées. En 2009, la signature d’une convention de coopération décentralisée tripartite, a jeté les bases de ce nouveau partenariat.
Ce premier programme s’est concentré sur le renforcement de la Direction des services techniques municipaux, notamment la cellule eau et assainissement par un programme de formation adapté, l’achat de matériel, et l’appui au recrutement d’un agent supplémentaire ; La création de six forages dans des villages de Tenkodogo ; L’équipement de 8 écoles en latrines ; Le lancement d’une campagne de sensibilisation à l’hygiène dans les écoles concernées par les équipements et le renforcement de la formation des élus.
2012 – 2015 : La volonté de poursuivre cet effort commun
Durant le dernier semestre 2011, une évaluation technique et politique a été menée par les trois collectivités. Elle a fait ressortir :
L’importance pour la ville de Tenkodogo de poursuivre la coopération engagée avec ses partenaires français. Au-delà des fonds mobilisés pour l’investissement (le budget annuel d’investissement de la commune est de seulement 213 000 euros, tous secteurs confondus, pour 130 000 habitants), l’appui institutionnel apporté par les deux communes partenaires était jugé très important pour la municipalité et ses agents. Cet appui correspond à un appui global technique et politique, qui cherche à fédérer l’ensemble des partenaires intervenants sur ce territoire.
La nécessité de cibler en priorité les villages ruraux, largement sous-équipés, en particulier pour les questions d’assainissement et d’accessibilité à l’eau potable, en particulier dans les écoles.
La nécessité de renforcer la sensibilisation à l’hygiène, en poursuivant la collaboration avec l’ONG Burkinabé Dakupa, reconnue pour son savoir faire et son implantation dans la région. L’objectif était en lien avec la création de forages dans les écoles et la construction de latrines scolaires de cibler particulièrement les enfants. Le deuxième objectif de ce deuxième programme était de réaliser pour la première fois des latrines familiales et de travailler sur la sensibilisation à l’hygiène des adultes.
Au total il aura a permis la construction de 9 forages, 237 latrines familiales, 4 latrines scolaires, et a surtout assuré la permanence d’un service public pour la population malgré les troubles institutionnels.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
- Améliorer l’état sanitaire des populations bénéficiaires du projet, préalable au développement d’un territoire.
- Poursuite de l’aménagement du territoire et du maillage en équipements de la commune élargie de Tenkodogo

Objectifs en France :
- Sensibiliser la population d’Etaules aux impacts du changement climatique et à la gestion de la ressource en eau
- Sensibiliser la population d’Etaules à l’apprentissage de l’interculturalité
Description détaillée du partenariat
Ce projet s’inscrit dans le cadre du PCD Etaules - Tenkodogo. Troisième étape d’une démarche initiée en 2009, il a pour finalité de poursuivre et renforcer l’appui institutionnel à la municipalité de Tenkodogo et d’améliorer l’accès à l’eau potable et à l’assainissement des populations. Ce programme comprend la construction de 5 forages et 180 latrines familiales; des campagnes de sensibilisation à l’hygiène auprès des scolaires et des villageois ; la formation des comités de gestion de l’eau à la gestion de la ressource en eau ; Le maintien d’un volet appui institutionnel auprès des élus et des agents municipaux avec la poursuite d’un plan de formation. Les actions seront concentrées sur les villages ruraux. Le projet s’élève à 167 700 euros. L'action 1 recouvre les investissements, financés par les partenaires. L'appui du Ministère est sollicité sur les seules actions 2 et 3.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
VILLE DE TENKODOGO, DAKUPA
Maître(s) d'ouvrage
Etaules
Bénéficiaire(s)
Les élus et agents municipaux de la ville de Tenkodogo La population des villages bénéficiaires de Tenkodogo La population d’Etaules

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
VILLE DE TENKODOGO Burkina Faso Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
VILLE DE TENKODOGO ISSA NARE DIRECTEUR ADMINISTRATIF nare_1969@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Etaules Icone d'une loupe



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 18500 2017
Etaules 18600 15000 2017
Collectivités et partenaires étrangers 10600 2017
AGENCE DE L'EAU ADOUR GARONNE 120000 2017




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013