Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Niamey"

Correspondant coopération décentralisée
Courriel :
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent BONNEAU
Courriel : laurent.bonneau[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Progresser vers les Objectifs du Développement Durables (ODD) dans les villages de Dankassari Mener des actions spécifiques adaptées dans les villages de la commune rurale pour progresser vers les objectifs suivants : Éliminer la pauvreté , Élimine
Année de première signature de la convention
2009
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Insertion sociale
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2017
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2018
Contexte
Géographie La commune rurale de Dankassari est située au Niger, dans le département de Dogondoutchi, à 350 km de la capitale Niamey. Le chef lieu de la commune est à 182 km du chef lieu de la région de Dosso. Elle couvre une superficie d’environ 3 000 km2. La commune totalise 35 villages administratifs et 5 tribus de Peuls (éleveurs semi-nomades) avec plusieurs hameaux de rattachement.
Le climat est du type sahélien dans la partie Nord et sahélo–soudanien dans la partie Sud. Le réseau hydrographique de la commune est composé de 8 mares permanentes et 123 semi-permanentes.
Gouvernance Monsieur Assimou Abarchi a été élu maire en juillet 2011. Le plan de développement local de la commune définit des axes de développement pour les 25 prochaines années.
Population 76 746 habitants en 2012, dates du dernier recensement, 52% ont moins de 15 ans.
Agriculture Le mil, le niébé et le sorgho constituent les cultures de base. Le maraîchage se développe. La culture attelée est peu utilisée ; le recours à la traction attelée est réservé aux charrettes. La consommation d’engrais est faible mais l’utilisation du fongicide est largement répondue.
Élevage L’élevage est la seconde activité économique. Pendant l’hivernage, les animaux sont confiés aux bergers Peuls qui les conduisent dans les zones de pâturage. Les ressources fourragères diminuent du fait de leur dégradation et leur colonisation par le « SIDA cordifolia». La zone dispose de 15 aires de pâturage, 34 couloirs de passage et 3 parcs de vaccination. Certaines aires de pâturage sont dégradées.
Commerce / Transport / Artisanat Le commerce est informel et fortement dépendant du Nigeria voisin. Les activités commerciales sont plus développées au niveau du chef-lieu de la commune avec un marché hebdomadaire. La commune est traversée d’Est en Ouest par une route bitumée (RN1) sur près de 55 km. Il y a un très faible réseau de routes en terre, hormis l’axe Liguido-frontière du Nigeria (36 km).
Structures de gestion communautaire Plusieurs structures de ce type sont constituées auprès des formations sanitaires (COGES/santé), des écoles (COGES/écoles), des points d’eau modernes (CGPE/PC/PMH/mini-AEP), des banques céréalières (COGES/BC), etc.
Approvisionnement en eau de la commune La commune est dotée d'un service hydraulique. Le taux d'accès à l'eau potable est passé en trois ans de 52 % à 58,45% malgré une augmentation très rapide de la population. On observe un changement de mentalité, la population est beaucoup plus attentive à bien entretenir les équipements hydrauliques et à les réparer ou les faire réparer rapidement en cas de panne.
Historique
La coopération décentralisée Cesson-Dankassari a été mise en place en 2009 à la suite d'une demande écrite de partenariat venant du Maire de Dankassari et définissant les grandes lignes de la coopération proposée. L'assistance à la maîtrise d'ouvrage est assuré depuis 2009 par l'AESCD . Son partenaire au Niger, l'ONG RAEDD est assistant à la mise en œuvre le projet en étroite concertation avec la Mairie de Dankassari et ses différents services. Le RAEDD a nommé un responsable de la coopération décentralisée, Mamane Chadaou, qui envoie tous les mois un rapport détaillé à l'AESCD. L'AESCD et le RAEDD appartiennent toutes deux au réseau informel franco-nigérien Tarbiyya Tatali.
Les partenaires du projet dans la période 2003-2016 sont les suivants : Ville de Cesson-Sévigné, MAEDI, État Nigérien, Commune rurale de Dankassari, Région Bretagne, Conseil Départemental 35 (CD35), Agence de l'Eau Loire Bretagne (AELB), CEBR, SDE 35, AESCD, Population de Dankassari.
Le budget total envoyé au Niger depuis janvier 2014 est de 290 964 euros, la contribution annuelle de la Ville de Cesson-Sévigné étant de 12000 euros. Le MAEDI a contribué à ce financement pour 44 000 euros. L'État nigérien a contribué de son côté pour 255 342 euros, dans le volet hydraulique, ce qui représente 45,98 % du budget total.
Les actions dans la période 2013-2016 ont porté sur la mise en œuvre du plan hydraulique de la commune de Dankassari, l'amélioration de l'efficacité des services municipaux, l'état des lieux des banques céréalières et moulins, le reboisement, l'état des lieux de l'élevage et du maraîchage, l'autonomisation des femmes (formations aux droits des femmes, alphabétisation, planning familial), l'équipement en énergie solaire dans les Centres de Santé Intégrés et une école primaire.
A Cesson-Sévigné, il y a une mobilisation importante des jeunes scolaires pour la solidarité avec Dankassari. Citons par exemple, la Discothèque éphémère au profit de Dankassari organisée par le Conseil Municipal des Jeunes (CMJ) en 2014 et qui a permis de démarrer le volet énergie solaire, le relais solidaire pour Dankassari en novembre 2016 avec tous les élèves de primaire de Cesson-Sévigné (850 élèves) et qui permettra d'acheter des table-bancs, dons de lunettes qui sont préparées par le Lycée de Fougères avant de partir à Dankassari (500 lunettes en tout), correspondances scolaires entre une classe de CM1 et trois classes de cinquième.
Également, réunions avec les élu.e.s., débats publics, séances de cinéma.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Progresser vers les Objectifs du Développement Durables (ODD) dans les villages de Dankassari
est une action à long terme qui nécessite la mobilisation et la mise en synergie de tous les partenaires locaux et internationaux pour réussir à : Éliminer la pauvreté , Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, Améliorer la santé de la mère et de l'enfant, Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, et promouvoir l'alphabétisation et la formation, Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser les femmes et les filles, Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau, Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable, Lutter contre la désertification, Renforcer l'efficacité des services municipaux. L'accent sera mis sur la formation et l'approche participative.

Objectifs en France :
Renforcer les liens de solidarité concrète entre les populations de Cesson-Sévigné et de Dankassari, et notamment entre les enfants, par des échanges de correspondance scolaire. Lutter contre les stéréotypes concernant l'Afrique et le sous-développement en mettant l'accent sur les personnalités de ceux et celles qui se battent localement pour le développement de leur territoire. Encourager l'ouverture vers l'autre et le sens du partage. Malgré la différence de niveau de vie, de climat, de traditions culturelles, les préoccupations fondamentales de la population sont les mêmes ici et là bas: qualité et diversification de l'alimentation, notamment, réduction des inégalités entre les hommes et les femmes, résolution des conflits.
Description détaillée du partenariat
Progresser vers les Objectifs du Développement Durables (ODD) dans les villages de Dankassari
avec les actions suivantes : formation d'hygiénistes et de trésorier.e.s dans le domaine hydraulique, installation de deux plates-formes multi-fonctionnelles pour l'accès à l'énergie, installation de sept blocs de latrines dans les collèges ruraux, équipement d' une zone de maraîchage en matériel d'irrigation et formation des maraîcher.e.s, autonomisation des femmes et des filles et amélioration de la santé de la femme et de l’enfant avec des actions de formation, d'alphabétisation et de planning familial, renforcement des services municipaux avec la mise en place de deux banques céréalières et une sensibilisation à l'importance de l'impôt, communication sur les résultats obtenus avec un film de 13 minutes et des photos, diffusés au Niger et en France, suivi des activités.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Commune rurale de Dankassari, Réseau d'Actions Éducatives pour un Développement Durable RAEDD
Maître(s) d'ouvrage
Cesson Sevigne, Association d’Échanges Solidaires Cesson Dankassari AESCD
Bénéficiaire(s)
A Dankassari, l'objectif du projet est de progresser vers les Objectifs du Développement Durable pour l'ensemble de la population des villages, notamment les femmes et les jeunes, grâce à plusieurs actions étroitement coordonnées. En France, les bénéficiaires sont les élèves du primaire et du collège qui bénéficient d'une éducation à la citoyenneté et à la vie associative par une approche concrète de la vie à Dankassari et des échanges de correspondance scolaire.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Commune rurale de Dankassari Niger commun.ico.loupe.alter
Direction départementale hydraulique et assainissement de Dogondoutchi Niger commun.ico.loupe.alter
Ministère de l'Energie et du Pétrole Niger commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Commune rurale de Dankassari Abarchi Assimou Maire abarchihachimou@gmail.com
Direction départementale hydraulique et assainissement de Dogondoutchi Zangui Abdoulaye Directeur de l'Hydraulique et de l'Assainissement zanguia@yahoo.fr
Ministère de l'Energie et du Pétrole XXX YYY responsable PTFM raedd@tarbiyya-tatali.org

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Cesson Sevigne commun.ico.loupe.alter
Communauté d'agglomération Rennes métropole commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 31386 2017
Cesson Sevigne 20500 14785 4600 2017
Communauté d'agglomération Rennes métropole 9985 2017
Collectivités et partenaires étrangers 25078 2017
Association d’Échanges Solidaires Cesson Dankassari AESCD 3275 2017
Collectivité Eau du Bassin Rennais (CEBR ) 4800 2017
Syndicat Départemental de l'Energie (SDE 35) 4600 2017




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation

Documents

Documents
Titre du document Taille en Ko Nom du fichier  
Compte rendu MEAE 2017 4095.25 rapport MEAE Dankassari 2017.pdf commun.ico.doc.alter


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013