Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Dakar"

Correspondant coopération décentralisée
Julie CAMY
Courriel : julie.camy[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent PEREZ
Courriel : laurent.perez-vidal[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Finalisation des équipements d’assainissements et développement d’une politique de gestion des ordures ménagères dans la commune de Waoundé. Ce projet s’inscrit dans le cadre du partenariat de coopération décentralisée entre la commune de Waoundé,
Année de première signature de la convention
2010
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Eau et assainissement

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2018
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2019
Contexte
L’assainissement constitue depuis toujours une préoccupation majeure pour la commune de Waoundé où, comme pour la plupart des collectivités du Sénégal, il n’existe aucun système collectif dédié à la prise en charge des eaux usées. L’effort fourni depuis 2009 par la commune de Waoundé commence à porter ses fruits, avec plus de 90% des concessions équipées de latrines (traditionnelles ou modernes) et des populations sensibilisées aux bonnes pratiques d’hygiène. Cependant, l’étude sur la santé montre qu’un taux inquiétant de maladies hydriques continue à être observé pour des populations provenant de quartiers ou villages périphériques de Waoundé, voire même de certains quartiers de Waoundé situés à proximité de zones non couvertes. A ce stade, il est donc nécessaire d’étendre le programme d’équipement sanitaire à l’ensemble des localités polarisées par le centre de santé de Waoundé pour améliorer l’impact des actions menées depuis 5 ans.
En outre, le problème majeur de la gestion des ordures ménagères reste entier. La plupart des concessions au bord du fleuve rejettent leurs déchets directement dans le fleuve, les concessions du centre-ville évacuent régulièrement et de manière anarchique leurs déchets dans les mares et zones peu fréquentées de la Commune. Depuis fin 2016, un système de collecte des ordures ménagères s’est mis en place sur quelques quartiers test et s’étend progressivement à l’ensemble de la Commune de Waoundé. Cependant, si la question du ramassage et du transport des déchets est en passe de trouver des solutions, le problème global de la gestion des ordures ménagères est loin d’être réglé : que faire des déchets stockés dans la décharge, quelle valorisation prévoir, avec quels moyens ? Comment impliquer les autres collectivités du département, confrontées aux mêmes difficultés, dans la réflexion ? Si de nombreuses initiatives commencent à se développer sur la collecte et le stockage des déchets, force est de constater que la réflexion sur la valorisation des déchets, phase post collecte/stockage, est encore très nouvelle en région de Matam et au-delà. Compte tenu de l’évolution des modes de vie au Sénégal, de plus en plus consommateurs de déchets, il est aujourd’hui primordial de proposer des solutions innovantes et adaptées au contexte local pour la gestion des ordures ménagères, de la collecte à la gestion finale.
Historique
Le programme de Coopération entre Valence et Waoundé remonte à l’époque où la ville de Valence engageait ses premiers échanges pour développer une coopération avec le Sénégal. Après de multiples évolutions, mutations, orientées grâce à plusieurs évaluations extérieures, l’action de coopération s’est renforcée. Dès 2009, la convention de coopération structurant les échanges entre la commune de Waoundé au Sénégal et la ville de Valence en Rhône-Alpes, identifie l’assainissement comme une thématique prioritaire sur laquelle travailler.

Grace au soutien de ses partenaires, la Commune de Waoundé a pu élaborer en 2012 son schéma d’assainissement communal qui intègre le triptyque assainissement liquide, eaux pluviales et déchets ménagers. La mise en œuvre du schéma a bénéficié de l’appui du Ministère Français des Affaires Etrangères et du Développement International, l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse, le Ministère Sénégalais de l’Hydraulique et l’Assainissement, le Ministère de la Gouvernance Locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire. Il a permis des avancées majeures dans le renforcement de l’accès des populations de Waoundé à des équipements sanitaires performants, y compris pour les familles les plus défavorisées, et à l’amélioration des pratiques d’hygiène, limitant de plus en plus l’apparition de maladies hydriques. Cependant, malgré l’amélioration de la situation sanitaire, l’étude sur la santé démarrée en 2016 montre que certains noyaux de maladies persistent dans les quartiers ou villages polarisés par le centre de santé de Waoundé et situés en périphérie de la ville. Il est important aujourd’hui de prendre en compte ces localités pour terminer le programme d’assainissement.

La stratégie de mise en œuvre du schéma et plus globalement du programme de coopération s’est toujours appuyée sur la mobilisation des acteurs locaux avec une vraie approche participative, de la définition des priorités à l’opérationnalisation concrète des orientations définies. La Commune de Waoundé, qui a été outillée sur les questions d’assainissement, s’est progressivement renforcée avec une participation accrue des élus et techniciens. Depuis 2016, elle finance sur fonds propres un animateur assainissement qui préfigure la mise en place d’un service technique communal sur cette thématique.

Le projet présenté a pour enjeu d’une part de consolider les acquis en matière d’assainissement liquide en vue du retrait progressif de l’accompagnement de la coopération décentralisée sur ces questions (fin du programme d’investissement prévu en 2020) et d’autre part de renforcer la compétence de Waoundé en matière de gestion des ordures ménagères.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Les objectifs à long terme rejoignent ceux de la stratégie globale sur l’assainissement portée par la commune de Waoundé depuis 2009 : il s’agit de diminuer, voir progressivement éradiquer, la propagation des maladies hydriques au niveau de Waoundé et des communes limitrophes. Il s’agit également d’alimenter la réflexion régionale sur les problématiques d’assainissement et de santé publique en expérimentant une démarche globale, multi acteur et multi sectorielle sur l’assainissement à l’échelle d’une collectivité, expérimentation qui pourra faire tâche d’huile dans les futures années. La volonté du Département de Kanel de coordonner une réflexion départementale sur ces thématiques est d’ailleurs une occasion de capitalisation et de démultiplication de l’expérience de Waoundé à une échelle plus large.

Objectifs en France :
construction d'un argumentaire pour justifier le bien-fondé des projets de coopération comme outil d'animation du territoire.
Description détaillée du partenariat
Après plusieurs années d’accompagnement pour la définition et la mise en œuvre de son programme d’assainissement, la Commune de Waoundé bénéficie aujourd’hui d’un fort taux d’accès à l’assainissement. Le projet 2018-2019 permettra de finaliser complètement le programme de latrinisation et de l’étendre aux localités voisines, polarisées par le centre de santé de Waoundé (Villages de Goumal, Gassambéri, Barkatou). Il permettra de consolider les acquis en matière de structuration, de compétences, de pilotage des projets à Waoundé avec un renforcement de l’autonomisation de la Collectivité sur son service public assainissement en préparation à moyen terme d’une stratégie de retrait sur cette thématique. En parallèle, la réorientation de l’accompagnement sur la question des déchets permettra de proposer des solutions innovantes en concertation avec les autres collectivités du territoire.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
Valence, Commune de Waoundé, Communauté d’Agglomération Valence Romans Agglo
Bénéficiaire(s)
- La commune de Waoundé - Les villages / quartiers périphériques de la commune de Waoundé (polarisés par le centre de santé de Waoundé) - Les familles démunies, les plus vulnérables faces aux maladies hydriques - Les acteurs et citoyens de Waoundé - Les personnes de passage à Waoundé bénéficiant des équipements publics (chauffeurs routiers, voyageurs, etc.) - Elus, techniciens et société civile de la ville et l’agglomération de Valence - Les jeunes de l’agglomération et de Waoundé

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Commune de Waoundé Sénégal commun.ico.loupe.alter
Ministère de la Gouvernance Locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire (MGLDAT) Sénégal commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Commune de Waoundé SOUMARE Bakary Sarkou Coordonnateur du Comité de pilotage du projet baksoum@hotmail.fr
Ministère de la Gouvernance Locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire (MGLDAT) GAYE Khady Dieng Chef de division xadipapa@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Valence commun.ico.loupe.alter



Le partenariat est triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 12000 2017
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 12000 2018
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 12000 2019
Valence 6000 4000 8000 2017
Valence 6000 4000 8000 2018
Valence 0 4000 8000 2019
Collectivités et partenaires étrangers 16000 2017
Collectivités et partenaires étrangers 16000 2018
Collectivités et partenaires étrangers 16000 2019




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013