Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Dakar"

Correspondant coopération décentralisée
Julie CAMY
Courriel : julie.camy[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent PEREZ
Courriel : laurent.perez-vidal[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Plan triennal (2017-2019) de sauvegarde des forêts de Bignona
Année de première signature de la convention
1988
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Protection / Gestion de l'environnement / Biodiversité
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2017
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2019
Contexte
La Casamance est dotée d’un environnement naturel tout à fait remarquable. Entre fleuves, mangroves, littoraux et forêts tropicales humides, cette diversité d’écosystèmes offre un milieu écologique indispensable à préserver pour lutter contre les dangers du réchauffement climatique qui pèse sur le Sénégal. Ces forêts et milieux naturels fragiles sont aujourd'hui menacées par trois phénomènes qui se conjuguent et contre lesquels il est urgent d'agir :

1/ Le dérèglement climatique international génère un accroissement de la bande sahélienne qui s'étend rapidement vers la zone sud du Sénégal. Les pluies se raréfient, la croissance du couvert forestier ralentie et les sécheresses accentuent l'impact des feux de brousse.

2/ L'augmentation des besoins en bois-énergie et bois d’œuvre de plus en plus importants des populations rurales comme urbaines de la Casamance entraîne une surexploitation des ressources forestières. On y exploite les produits ligneux en l'absence de mesures de planification, sans gestion durable de la ressource forestière locale.

3/ Le trafic illicite de bois développé à grande échelle dans la zone frontalière au nord du département de Bignona (frontière gambienne) a pillé en seulement quelques années le potentiel agroforestier du territoire. Les pertes sont économiques, écologiques et menacent le processus de Paix dont a tant besoin la zone Casamance après des années de conflits.

Conscients de ces risques climatiques, environnementaux et socio-économiques, le Département de Bignona avec l'appui de la Savoie a engagé, dès 2015, une vaste politique d'adaptation de son territoire et de ses populations au risque du réchauffement climatique. Aujourd'hui, l'ensemble des acteurs locaux (populations, autorités locales, acteurs économiques, programmes de développement) se mobilisent en faveur d'une gestion participative, responsable et durable des ressources agroforestières pour utiliser sans détruire l’environnement. La transition démocratique récemment vécue par la Gambie laissant présager de nouvelles opportunités de coopération transfrontalière pour un impact réel sur la sauvegarde des forêts de Casamance d'ici quelques années.
Historique
Bignona est en partenariat de coopération décentralisée avec le Conseil départemental de la Savoie depuis 1988. Ce partenariat est porté par les élus appelés à collaborer avec les populations civiles et les techniciens de l’État dans l’élaboration et la mise en œuvre du programme de coopération. Cette démarche de développement participatif a permis aux différents acteurs d’apprendre à travailler ensemble depuis plusieurs années dans la réalisation des actions.

L'appui méthodologique, technique et financier de la Savoie par l'intermédiaire de Pays de Savoie solidaires a permis de nombreuses réalisations et échanges d'expériences dans les différents champs du développement local : gouvernance participative, gestion de l’environnement, économie et politiques sociales. Ce partenariat très dynamique et fructueux fait de la réciprocité des apports entre partenaires d'ici et d'ailleurs, un élément essentiel de ses relations de coopération solidaire.

Cette coopération a d'ailleurs toujours su évoluer dans le temps et dans l’espace. Initialement, centrés sur la ville de Bignona, les territoires ruraux avoisinants ont été progressivement associés. Depuis juin 2014, l’avènement des Départements en collectivité locale, institué par l’Acte 3 de la Décentralisation a permis tout naturellement de faire évoluer le partenariat vers l’échelle départementale. Le 1er juillet 2016, un premier accord de coopération entre les deux Départements a été signé grâce à une vision partagée de la coopération d'intérêts mutuels entre les institutions, leurs territoires respectifs et associant largement la participation des habitants.

Après un premier programme annuel sur « l'adaptation au réchauffement climatique des territoires et populations de Bignona », une dynamique d'acteurs locaux s'est mise en place à Bignona avec le soutien de la Savoie pour agir en faveur d'une gestion plus durable des milieux forestiers. Le succès de ce premier programme couplé au changement de régime démocratique en Gambie est un encouragement considérable à poursuivre l'effort de transition écologique engagé par tout un territoire dans le cadre de ce plan triennal en faveur de la sauvegarde des forêts de Bignona.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Sauvegarder les milieux naturels et forestiers de Casamance en :
- réalisant des plans de gestion forestiers
- renforçant les capacités des forestiers
- créant des pépinières de proximité
- contrôlant les filières bois
- réduisant la consommation de bois-énergie
- sensibilisant les populations
-dialoguant avec les territoires voisins

Objectifs en France :
Impliquer les Savoyards en solidarité internationale par :
- échange d'expériences entre habitants
- la mise en œuvre d'actions concrètes de développement
- la sensibilisation des élèves (primaire, collège, lycée) à travers des projets pédagogiques
- l'organisation de conférences grand-public sur la prise en compte des objectifs du millénaire dans les actions de coopération du département
Description détaillée du partenariat
Les départements de Bignona et de Savoie ont pleinement pris conscience des menaces qui pèsent sur les forêts de Casamance. Après une première année d'actions et à l'heure où les relations sénégambiennes redeviennent plus apaisées, la coopération Bignona-Savoie souhaite engager un plan d'action triennal (2017-2019) en faveur de la sauvegarde des forêts de Bignona. Il s'agira de :
- Améliorer la gestion durable des forêts par la réalisation de documents de planification, la formation des forestiers et le développement des pépinières de proximité
- Lutter contre la déforestation en contrôlant plus efficacement l'exploitation des ressources, en réduisant la consommation de bois et en nouant un dialogue transfrontalier avec la Gambie
- Sensibiliser les populations à une meilleure préservation de l'environnement grâce à la valorisation des bonnes pratiques forestières locales
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Service des Eaux et Forêts, ONF de Savoie
Maître(s) d'ouvrage
Conseil départemental de la Savoie, Conseil départemental de Bignona
Bénéficiaire(s)
Collectivités locales, communautés villageoises et populations de Bignona, en particulier les personnes vulnérables (femmes, jeunes, ruraux et déplacés du conflit). Forestiers, Utilisateurs des ressources forestières (scieries, artisans, commerçants) des filières bois-énergie et bois d’œuvre. Les territoires voisins du département de Bignona dont la Gambie. Les habitants de la Savoie à travers la sensibilisation au réchauffement climatique.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Conseil départemental de Bignona Sénégal commun.ico.loupe.alter
Service des Eaux et Forêts Sénégal commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Conseil départemental de Bignona KAMARA Mamina Président maminakamara@yahoo.fr
Service des Eaux et Forêts DIEDHIOU Younouss Chef de service départemental

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil départemental de la Savoie commun.ico.loupe.alter



Le partenariat est triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 4000 2017
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 4000 2018
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 4000 2019
Conseil départemental de la Savoie 25000 2017
Conseil départemental de la Savoie 25000 2018
Conseil départemental de la Savoie 25000 2019
Collectivités et partenaires étrangers 8333 2017
Collectivités et partenaires étrangers 8333 2018
Collectivités et partenaires étrangers 8333 2019




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013