Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Bamako"

Correspondant coopération décentralisée
Sherazade BENALLA
Courriel : sherazade.benalla[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Françoise GIANVITI
Courriel : francoise.gianviti[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Programme d'éclairage public de 10 localités de la région de Mopti pour contribuer à l'amélioration de la sécurité des populations. Les localités retenues sont actuellement non électrifiées et elles ont fait remonter le besoin d'un éclairage public
Année de première signature de la convention
2017
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Energie
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2017
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2018
Contexte
Le Mali fait face à une crise politique grave sans précédent créée par des facteurs internes et renforcée par des éléments extérieurs au pays.
Au-delà des actions militaires et politiques menées pour le maintien de l’ordre public, la réconciliation nationale, la lutte contre un banditisme, cette crise doit passer par une reconnaissance des autorités institutionnelles représentées sur le terrain par les collectivités territoriales et par des actions concrètes démontrant leur volonté de réduire l’insécurité ressentie pour le bien-être de leurs ressortissants.
C’est (i) dans ce contexte particulier, (ii) à l’écoute des maires des communes rurales les plus à même d’en bénéficier dans la Région de Mopti, (iii) et au regard des actions déjà initiées en matière de planification d’électrification rurale, que le présent projet a vu le jour.
Moteur essentiel de développement économique et domestique, l’accès à l’électricité demeure très limité dans les zones rurales du Mali. Dans la Région de Mopti, la très grande majorité des localités est trop éloignée du réseau national pour espérer bénéficier d’un éclairage public. Cette situation est handicapante pour le territoire, non seulement en termes d’attractivité mais aussi en matière de sécurité, là où des groupes armés sévissent et où la menace terroriste demeure importante. Avec une irradiation moyenne de l’ordre de 5,6 kWh/m2/j, cette région dispose pourtant d’un gisement solaire important et donc d’une véritable alternative au réseau national, à travers des solutions renouvelables et décentralisées.
Aussi, préalablement à des actions d’électrification rurale de grande envergure (à monter en étroite collaboration avec l’Agence Malienne pour le Développement de l’énergie domestique et l’Electrification Rurale – AMADER) et forcément longues à mettre en œuvre, il a paru pertinent de répondre rapidement à une demande pressante des maires de la Région : l’éclairage public pour une meilleure sécurité, un sentiment de prise en compte de l’inquiétude des populations, une manifestation concrète du rôle des collectivités locales et territoriales.
Historique
Le projet proposé est issu d’une coopération de plus de 30 ans entre deux collectivités territoriales : le Conseil Régional de Mopti et le Conseil Départemental d’Ille-et-Vilaine. Une cellule de coopération, en place au sein du Conseil régional de Mopti, constituée d’une équipe efficace et mobile sur le terrain, permet la poursuite des actions concrètes de coopération malgré l’insécurité de la zone.
Parmi les sujets de partenariat définis lors d'une réunion de programmation tenue en 2014 et principalement tournés vers le monde rural, celui de l’utilisation des énergies renouvelables a été retenu. La première action lancée a été, logiquement, la réalisation d’un schéma régional d’utilisation des énergies renouvelables.
Cette action a rapidement montré la nécessité d’une compétence dans ce domaine, afin d’obtenir des résultats concrets et exploitables.
Le CD 35 a ainsi fait appel à l’expertise de la Fondation Energies pour le Monde (Fondem), rodée aux questions d’accès à l’électricité en milieu rural, pour l’appuyer dans la mise en œuvre de ce volet.
Ainsi, elle a aidé à l’élaboration d’un programme d’électrification rurale de localités de la région de Mopti comportant, d’abord la réalisation d’une étude de planification énergétique puis la recherche de partenaires financiers pour sa mise en œuvre.
Ce travail a permis de hiérarchiser les 10 localités les plus favorables à une électrification en fonction de critères objectifs retenus par le Conseil régional de Mopti et l’agence nationale en charge de l’électrification rurale, l’AMADER (accessibilité, topographie, dynamisme socio-économique, zone non-électrifiée, importante demande, etc). Voir annexe sur la liste des localités sur une carte.
L’appel à projet de la DAECT permet de répondre à la première demande pressante des maires de ces 10 localités non-électrifiées de la zone : l’éclairage public.
Il permettra, au-delà de l’objectif principal de la présente proposition, de jeter les bases d’une électrification plus complète et une sensibilisation aux aspects innovants de l’électricité décentralisée et faisant appel à l’énergie solaire. La liste de ces localités, présélectionnées lors des ateliers organisés à Bamako en octobre 2016, et sa validation par l'Amader, sont disponibles en annexe.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Les objectifs à long terme du projet sont les suivants :

- créer les conditions durables d’une amélioration de la sécurité dans les 10 localités
- réaffirmer le rôle central des collectivités locales dans la vie démocratique de la République du Mali
- sensibiliser et matérialiser la contribution de la population à la sécurité par une contribution aux charges d’exploitation de l’éclairage public
- créer les conditions favorables à un plus large accès aux services de l’électricité, contributeur indispensable au développement humain et économique

Objectifs en France :
La coopération Ille-et-Vilaine Mopti s’inscrit dans le long terme et ne vise pas simplement le développement de la région malienne. Elle se veut aussi être un moyen pour que la solidarité internationale et la citoyenneté internationale s'affirment dans le département comme des valeurs humaines à défendre dans un contexte de replis sur soi. Le Département souhaite aussi promouvoir les énergies renouvelables sur son territoire. Ce projet est un moyen efficace, par ses applications multiples, de démontrer l'intérêt des énergies renouvelables en Ille-et-Vilaine.
Description détaillée du partenariat
Le Conseil Départemental d’Ille-et-Vilaine (CD35) et le Conseil Régional de Mopti s’engagent dans un programme d’éclairage public dans 10 localités non-électrifiées. Ce projet s’inscrit dans la continuité de l’élaboration d’un schéma régional des énergies renouvelables. Il vise à répondre aux enjeux de cette zone en proie à l’insécurité et à la remise en cause des institutions. A travers des solutions décentralisées et renouvelables, les localités bénéficieront d’un éclairage public fiable, nécessitant une faible maintenance. Le CD35 s’appuiera sur la Fondation Energies pour le Monde et les parties prenantes locales (agences d’électrification rurale, bénéficiaires, exploitants, communes, Coopération Ille-et-Vilaine Mopti), pour assurer une gestion pérenne du service d’éclairage public.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Conseil régional de Mopti
Maître(s) d'ouvrage
Conseil départemental d'Ille-et-Vilaine, Fondation Energies pour le Monde
Bénéficiaire(s)
Les bénéficiaires sont les habitants des 10 localités cibles, soit 40 000 personnes impactées favorablement dans leurs conditions de vie. Le programme aura par ailleurs un impact bénéfique sur les personnes de passage dans la localité (commerçants, voyageurs, visiteurs…).Enfin, il sera recherché l’implication d’un industriel français présent au Mali pour que ce projet soit une référence utile pour d’éventuels nouveaux projets d’éclairage public.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Conseil régional de Mopti Mali Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Conseil régional de Mopti DICKO Amadou Coordinateur de la Coopération Ille-et-Vilaine Mopti adickoka@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil départemental d'Ille-et-Vilaine Icone d'une loupe



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 400000 2017
Conseil départemental d'Ille-et-Vilaine 25500 450000 2017
Collectivités et partenaires étrangers 6559549 2017
Fondation Energies pour le Monde 20000 2017
Ministère des affaires étrangères Centre de crise 300000 2017




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013