Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Beyrouth"

Correspondant coopération décentralisée
Martine HERLEM-HAMIDI
Courriel : martine.herlem[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Denis GAILLARD
Courriel : denis.gaillard[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Projet de coopération pour le renforcement des municipalités au Liban dans le contexte de la crise des réfugiés syriens.
Année de première signature de la convention
2017
Thématique d'intervention
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière
Sous-thématique d'intervention
Gouvernance locale et appui institutionnel
Sous-sous-thématique d'intervention
Appui institutionnel

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2017
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2018
Contexte
Le Liban est le pays le plus affecté par la crise syrienne (officiellement, 1.8 M de réfugiés en 2016). Ce nombre représente presque la moitié de la population libanaise. Cette crise a un impact sur le pays en termes d'économie, de démographie, d'instabilité politique et de sécurité.
Jusqu'à présent, l'institution municipale n'est pas au cœur d'un programme de renforcement de ses capacités, lui permettant de faire face à la crise. Les municipalités se trouvent dans l'incapacité de contrôler leur territoire envahi par la pauvreté et l'instabilité.
Au niveau local, l'augmentation du sentiment d'insécurité et les incidents sécuritaires dus à cette crise créent de multiples problèmes mettant en grande difficulté la stabilité et la cohésion sociale dans les territoires. La plupart des collectivités souffrent d'un budget inconséquent et d'un manque de soutien technique.
Un appui spécifique et ciblé aux gouvernements locaux est nécessaire pour maintenir la stabilité sociale, assurer (a minima) le vivre ensemble et la paix civile, et conforter les minorités dans cet Orient à feu et à sang.
Cette stabilité ne pourra être assurée qu'à travers la municipalité, dernier rempart public dans ce pays qui a connu jusque récemment une crise politique et institutionnelle.
Dans ce contexte, le Comité des Maires Libanais et les différents maires ont exprimé, à plusieurs reprises, leurs besoins pour la mise en place d'un cycle de formation pour les techniciens municipaux y compris les policiers municipaux sur la question de l'accueil des réfugiés et la prévention des problèmes sécuritaires et des conflits sociaux.
Historique
Le Programme National d'Appui aux Municipalités Libanaises mis en oeuvre par Cités Unies Liban et bénéficiant d'un appui technique du CNFPT a été lancé lors des Assises de la Coopération décentralisée franco-libanaise en octobre 2012. Cette coopération est mentionnée à l'article 3 d'un "arrangement administratif de coopération bilatérale franco-libanaise" signé le 26/09/2014 entre le Ministre libanais de l'Intérieur, le Ministre d'Etat pour la Réforme administrative et le Ministre français de la Décentralisation et de la Fonction Publique.
Dans ce contexte, Cités Unies Liban a mis en oeuvre entre 2014 et 2015 un "projet d'appui aux municipalités libanaises dans le domaine du renforcement du rôle et des compétences de la police municipale".
Ce projet a notamment permis en 2014-2015 la réalisation des actions suivantes :
- Une étude de pré-diagnostic sur la situation actuelle de la police municipale au Liban
- Une étude comparative Liban/France/Tunisie sur la police municipale
- Une visiste technique en France
- Un séminaire national intitulé "La police municipale au Liban : état des lieux, enjeux et solutions"
- Un référentiel des missions et compétences de la police municipale au Liban
- Une session de formation des commissaires de police municipaux et de leurs adjoints.

La Ville de Nice a également assuré la Présidence du Réseau des Villes Euromed jusqu'en 2016, dont elle est toujours membre. Comme les statuts le prévoient d'ailleurs, la Ville de Nice représentera le Réseau dans le projet qu'elle propose. La Ville de Jdeideh est Vice-présidente de ce Réseau, Présidente de la Commission "Sécurité et Migration".
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Les objectifs locaux de ce projet sont :
- l'accompagnement de trois municipalités libanaises partenaires dans la définition de leurs besoins en équipement et en organisation de service de sécurité
- la formation d'une trentaine d'agents municipaux de plusieurs municipalités libanaises pendant quinze jours sur les thématiques liées à la prévention et à la gestion des risques et des conflits
- la création d'un espace d'échanges de bonnes pratiques entre les élus et techniciens des municipalités libanaises et françaises sur la gestion des situations d'urgence, la prévention des risques, et la gestion des réfugiés.

Objectifs en France :
Les objectifs en France sont :
- la création ou le renforcement des liens entre les municipalités libanaises et des acteurs publics ou privés français sur les questions d'organisation des services de sécurité et de l'équipement des équipes
- la création ou le renforcement d'une collaboration solide et pérenne avec les collectivités et institutions libanaises
- le positionnement stratégique de la France sur cette problématique de sécurité, dans le contexte de concurrence internationale.
Description détaillée du partenariat
Afin de répondre aux défis auxquels les municipalités libanaises font face avec la crise des réfugiés syriens, et en s'appuyant sur les résultats du travail initié en 2014 et 2015, la Ville de Nice, la Ville de Jeideh, la Ville de Jezzine, la Région PACA, Cités Unies Liban et le Comité des Maires Libanais proposent la mise en oeuvre d'un projet de coopération pour renforcer les compétences des municipalités au Liban et les échanges entre pairs.
Ce projet favorisera les échanges entre les partenaires sur la gestion des situations d'urgence, les modalités de prévention des risques, le rôle des municipalités et de leurs agents pour la prévention des conflits, la gestion des réfugiés.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Municipalité de Jdeideh-Bouchrieh-Sed, Cités Unies Liban/Bureau Technique des Villes Libanaises
Maître(s) d'ouvrage
Nice, Région Provence Alpes Côte d'Azur
Bénéficiaire(s)
- les collectivités libanaises pilotes, leurs agents bénéficiant des actions de formation, leurs habitants. - les collectivités libanaises qui pourront s'appuyer et capitaliser sur les réussites de ce projet - les structures mobilisées pour la mise en oeuvre des actions de formation - Cités Unies Liban/BTVL - les collectivités françaises engagées dans ce processus de collaboration - les partenaires privés français

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Municipalité de Jdeideh-Bouchrieh-Sed Liban commun.ico.loupe.alter
Fédération des Municipalités de Jezzine Liban commun.ico.loupe.alter
Fédération des Municipalités de Tyr Liban commun.ico.loupe.alter
Municipalités de Tibnine Liban commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Municipalité de Jdeideh-Bouchrieh-Sed GEBARA Tanios Maire info@jdeideh-bouchrieh-sed.com
Fédération des Municipalités de Jezzine HARFOUCHE Khalil Président khalil.harfouche@jezzineunion.com
Fédération des Municipalités de Tyr AL HUSSEINI Abdul Mohsen Président t.municipalities@gmail.com
Municipalités de Tibnine FAWAZ Nabil Président fawaz.nabil@gmail.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Nice commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 62000 2017
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 62000 2018
Nice 21880 2017
Nice 16220 2018
Collectivités et partenaires étrangers 40325 2017
Collectivités et partenaires étrangers 40325 2018




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013